Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Corps quantique et ayurveda.

10 Février 2014, 16:32pm

Publié par pam

extraits de : SANTÉ PARFAITE. Dr Deepak CHOPRA.

Changements : on admet maintenant que la santé n’est pas seulement l’absence de maladies, que des méthodes naturelles sont susceptibles de stimuler nos capacités de guérison, que le corps humain est plus un réseau où circulent énergie et information qu’une structure anatomique figée. On ne se satisfait plus d’une conception purement matérialiste du corps humain. La communauté scientifique cesse de rejeter systématiquement les médecines parallèles ; études sur les pouvoirs des plantes, méditation, yoga, massages, diététique... jouent des rôles dans la guérison. Les gens prennent plus leur santé en main : prise de conscience et responsabilité. Changement d’état d’esprit très positif, révolution qui bouleverse l’image que nous nous faisons de nous et du monde.

L’ancienne tradition de l’Ayurveda sert pour aider à concevoir l’univers comme un champ de potentialités infini et éternel que nous pouvons mettre à profit pour guérir et pour changer.

Visualisation et méditation permettent d’accéder à un niveau de conscience supérieur et d’acquérir une perception différente de son corps. On peut mettre l’esprit en communication effective avec ses cellules, tissus, organes. Il faut apprendre à exercer une influence sur le système neurovégétatif. Interactions esprit et corps du point de vue de la santé et de la maladie. Nourrir le corps à travers les cinq sens afin de stimuler les ressources thérapeutiques internes dont chacun dispose.

Notre environnement constitue une extension de notre corps, il faut donc favoriser la communication entre le monde extérieur et notre univers intérieur.

La santé est un état de conscience supérieur. Les grands sages védiques affirment que l’objectif qui doit être assigné au corps est de favoriser l’illumination. Dans cet état, notre point de référence n’est plus le moi, mais l’esprit. Le sujet, l’objet et le processus même de la connaissance ne vont qu’un. Les frontières spatiales et temporelles s’estompent. Nous prenons conscience que nous sommes des êtres illimités, provisoirement engoncés dans une peau d’individus séparés. Cet état de complétude est à la base de tout processus de guérison : il représente la santé parfaite.

Corps quantique et ayurveda.

LE CORPS QUANTIQUE DE L’HOMME.

La physique nous apprend que le fondement de la nature demeure au niveau quantique, bien au-delà des atomes et molécules. Le quantum défini comme “unité de base de la matière et de l’énergie” est de 10 000 à 100 000 fois plus petit que l’atome. À ce niveau, matière et énergie deviennent interchangeables. Tous les quanta sont constitués de vibrations invisibles. L’Ayurveda affirme qu’il en va de même pour le corps humain : il prend d’abord la forme de vibrations appelées fluctuations quantiques avant de “précipiter” en impulsions d'énergie et en particules de matière.

Le corps quantique est le fondement sous-jacent de tout ce que nous sommes : pensées, émotions, protéines, cellules, organes... toutes les parties visibles et invisibles de nous-mêmes.

Tous les organes et processus de notre corps ont leur équivalent quantique qui nous envoie des signaux invisibles qui attendent que nous en tenions compte. La conscience humaine est capable de ressentir ces faibles vibrations, grâce à l’incroyable sensibilité du système nerveux. C’est en soignant le corps quantique que l’Ayurveda fait naître des changements qui dépasse la portée de la médecine ordinaire. Car la puissance disponible au niveau quantique est infiniment supérieure. Exemple : le laser se sert de la même lumière que la lampe de poche mais l’organise sous forme de vibrations quantiques cohérentes, accroissant sa puissance de telle façon qu’elle peut traverser l’acier. Le principe quantique révèle des niveaux plus subtils de la nature contenant l’énergie potentielle la plus grande. Faire apparaître quelque chose de neuf au niveau quantique s’avère tout aussi puissant que de détruire quelque chose d’autre.

Si la nature seule peut créer rochers, arbres, étoiles, galaxies, nous fabriquons chaque jour un corps humain. Conscients ou pas, chacun est responsable de la création du corps dans lequel il vit. Au niveau quantique on sait qu’aucune partie du corps ne vit isolée des autres. De même qu’artères et galaxies sont étroitement reliées en une structure parfaite. Ces liens invisibles sont quantiques. Sans cette physiologie cachée, notre physiologie visible ne pourrait exister, nous ne serions qu’un ensemble de molécules dispersées.

Tout ce que nous construisons dans notre corps, nous pouvons aussi le détruire. Chacun de nous est sans cesse en train de se construire un nouveau corps. Qu’est-ce qui nous empêche de le reconstruire sain, en bonne santé ?

Pour l’Ayurveda, la force sous-jacente à toute la nature est l’intelligence. L’univers n’est pas en fin de compte une soupe d’énergie, il ne se réduit pas à un simple chaos. L’agencement si précis des choses dans notre monde, l’existence de l’ADN, sont des preuves de la quantité infinie d’intelligence qui existe dans la nature. Un astrophysicien a dit que la probabilité que la vie ait pu être créée par hasard est à peu près de même ordre que la création d’un Boeing à partir d’un ouragan soufflant sur un tas d’ordures.

L’une des transformations les plus cruciales de la science contemporaine est l’émergence soudaine de modèles qui tiennent compte de l’intelligence en tant que force vitale dans l’univers : principe anthropique qui suggère que l’ensemble de la création depuis le Big Bang a été conçu dans le dessein d’aboutir à la vie de l’homme.

L’Ayurveda n’est rien d'autre qu’une technologie nous permettant de contacter ce niveau quantique à l’intérieur de nous-mêmes. Pour y parvenir, il faut des techniques spéciales visant à éliminer couche après couche les masques de notre corps physique : il nous faut en outre transcender, aller au-delà de l’activité incessante qui emplit notre esprit. Au-delà de cette agitation demeure une région silencieuse qui apparaît aussi vide que le champ quantique entre les étoiles. Pourtant comme ce champ quantique, notre silence intérieur est riche de promesses. Il constitue la clé pour accéder au corps quantique. Ce n’est pas un silence chaotique, mais organisé.

Au lieu de considérer notre corps comme un ensemble de cellules, tissus, organes, on peut avoir recours à la perspective quantique qui le montre comme un flux silencieux d’intelligence, bouillonnement constant d’impulsions qui créent, contrôlent et deviennent notre corps physique. À ce niveau, le secret de la vie est que tout élément de notre corps peut être changé à volonté, par une simple intention.

Dire que les molécules sont intelligentes et peuvent prendre des décisions est un défi à la science physique actuelle. Mais il faut aussi faire face à la possibilité que nous aussi, nous choisissons nos propres maladies. Simplement, nous ne sommes pas conscients de ce choix, car il a lieu à un niveau situé au-dessous de nos pensées de tous les jours. Mais si nous disposons d’une telle faculté, nous devrions aussi être capables d’en avoir la maîtrise.

LE CORPS EST UNE RIVIÈRE.

Nous avons tous tendance à percevoir notre corps comme une sculpture pétrifiée, un objet concret, solide, fixe. Alors qu’en réalité il est plutôt comme une rivière, un flux d’intelligence en constant changement. Chaque cellule se renouvelle toutes les trois semaines. La peau change toutes les cinq semaines, le squelette se renouvelle entièrement tous les trois mois, la paroi de l’estomac change tous les 5 jours. Chaque année, 98% au moins du nombre total d’atomes du corps sont renouvelés. Le contrôle de ce flux changeant se fait au niveau quantique du corps-esprit, mais la médecine n’a pas encore pu tirer profit de ce fait : elle n’a pas encore fait le saut quantique.

Pour modifier le schéma du corps, il nous faut apprendre à réécrire le programme de l’esprit, c’est le but de ce livre.

Corps quantique et ayurveda.
Commenter cet article
P
en voilà un extrait de la conclusion :" Au niveau quantique, il n’existe pas de frontière qui nous séparerait du reste de l’univers. Chacun se tient en équilibre entre l’infiniment grand et l'infiniment petit. Les mêmes protons qui se trouvent au cœur des étoiles demeurent en nous. Vous êtes l’émanation d’une énergie dont les ondes s’étendent jusqu’aux confins du champ unifié. Un réservoir d’intelligence qui ne peut tarir, parce que la nature constitue une totalité inépuisable.
Pour l’homme moderne, la maladie n’est plus une nécessité mais un  choix. Tous nos maux ne sont en fait que le fruit de nos douteuses conceptions humaines. Heureusement, l’homme dispose aussi d’une aptitude à défaire ce qu’il a construit. Incitez votre esprit à se lancer dans le voyage de la connaissance de soi, vous ne pourrez alors plus jamais vous percevoir comme un être nécessairement confiné dans des limites étriquées et archaïques. Nous pourrons nous libérer des maux auxquels la chair succombe, tout en vivant dans notre vêtement de chair, devenu aussi parfait que nos idéaux."
Si tu as aimé, "Le corps quantique" est aussi tout à fait étonnant ! Bonne journée...
Répondre
A
Voilà qui donne envie de lire ce livre !
Répondre