Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

devenir les magiciens de nos vies...

20 Février 2014, 08:23am

Publié par pam

Maud Sejournant : "Le cercle de vie".

L’efficacité et le pouvoir des chamanes résident dans la parfaite combinaison de trois éléments qui constituent la base de tout pouvoir personnel : intention, motivation, action.

Intention. Le principe écologique joue ici un rôle central. Le contexte de notre vie aura une tendance à former le contenu de nos désirs, mais les principes demeurent identiques.

Le but du chamanisme n’est pas de s’échapper du monde, mais au contraire d’aider ceux qui s’y trouvent à mieux vivre. Ce n’est pas un amusement, cela demande du temps, de l’énergie.

Les “guides” susceptibles de nous aider à réveiller notre pouvoir personnel sont parfois ceux qui cherchent avant tout à démesurément gonfler le leur. L’éthique est donc primordiale, le refus de faire le mal, de l’immoralité, de la corruption. L’intention doit être claire, précise, compréhensible, non limitée par nos croyances. Sous prétexte qu’il faut lâcher-prise, certains se laissent emporter par les turbulences chaotiques de l’imprévu, d’autres veulent suivre une direction floue.

Une fois que l’on a construit l’image avec le mental, il est nécessaire de lui donner vie en appliquant l’énergie de ses émotions. Le problème actuel est souvent le manque de désir. L’image a été construite, il faut la faire bouger à l’intérieur de soi, prendre conscience de la faille qui existe entre le souhait et la réalité du moment. Sentir le décalage entre rêve et réalité doit donner l’énergie de faire s’incarner l’image.

Le troisième élément nécessaire à l’édification d’un pouvoir personnel est l’engagement dans l’action. C'est le "Just do it !" de Jerry Rubin... C’est en agissant que les miracles surviennent.

Il peut arriver qu’au cours des diverses étapes de l’action, nous découvrions la nécessité de reformuler notre intention, afin que l’ensemble demeure en harmonie.

En termes chamaniques, il faut superposer le corps physique, le corps émotionnel et le corps mental de façon à ce qu’ils forment un seul être, en accord avec les trois niveaux de conscience.

Il faut équilibrer les forces du mental et de l’émotionnel. Le potentiel émotionnel est loin de se situer au niveau du potentiel mental la plupart du temps. Certains génies souffrent d’un déséquilibre profond entre corps mental et corps émotionnel. Il faut donc rééquilibrer, par la méditation quotidienne par exemple. Parvenu au point d’équilibrage entre son corps mental et son corps émotionnel, le sujet commence à pouvoir vraiment “devenir le magicien de sa vie”.

Mais si l’on arrête les exercices de concentration avant d’avoir atteint le point de verrouillage ou les deux augmentent ensemble (et rapidement), le déséquilibre se réinstalle inexorablement.

“Le monde est ce que nous croyons qu’il est.” C’est le postulat du chamanisme polynésien Huna. Si l’on vit avec l’idée permanente que le monde est hostile, il y a des chances pour que l’on perçoive en permanence des agressions venant de partout et que l’on en devienne la victime. Si l’on a par contre l’idée qu’il y a toujours une solution à tout, les idées viendront toujours à bout des problèmes quels qu’ils soient.

Il semble que les différentes cultures et traditions spirituelles évoquent toutes les mêmes formes, les mêmes modalités, les mêmes principes, qui sont donc universels. C’est pourquoi il est bon de savoir jeter des passerelles entre ancien et nouveau, monde de la science et monde du rêve, univers subatomique et univers des esprits.

Nous sommes déjà des magiciens, le fait de le savoir aide à le devenir davantage.

devenir les magiciens de nos vies...
Commenter cet article