Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fatigue, changements de temps, ginseng...

23 Avril 2014, 07:39am

Publié par pam

Le GINSENG PAR JEAN-MARIE PELT:

la plus prestigieuse plante de la pharmacopée chinoise : dans le plus ancien traité, le “Pen T’sao” remontant à l’empereur Shen Nong (2 700 ans avant J.C.) on lit :

“On utilise le ginseng pour restaurer les cinq organes vitaux, pour harmoniser les énergies, pour calmer l’esprit, chasser les peur, faire briller les yeux, ouvrir les vaisseaux du cœur, éclaircir les pensées, fortifier le corps et prolonger la vie.” Définition d’une panacée d’où son nom Panax ginseng du grec pan = tout et akos = remède. Le nom ginseng signifie “homme racine” comme la mandragore, plante mythologique occidentale. Puissant tonique agissant sur tout l’organisme, 150 principes divers ont été identifiés dans ses racines. Il améliore les performances physiques et psychiques de ceux qui le consomment sans être sur la liste des dopants. Selon une étude soviétique (années 60) cette plante permet une meilleure résistance au stress, une convalescence plus rapide, des performances intellectuelles améliorées, notamment chez les sujets âgés, une meilleure oxygénation de l’organisme, notamment une meilleure irrigation du cerveau, une stimulation de l’immunité cellulaire, une résistance à l’asthénie et à la fatigue (tous résultats confirmés par d’autres études depuis). Le ginseng améliore également les processus de mémorisation. Le ginseng illustre parfaitement l’une des spécificités de la phytothérapie qui consiste à mettre en œuvre une multitude de principes agissant simultanément et surtout synergétiquement les uns avec les autres et les uns par rapport aux autres. Rien de comparable avec l’action d’une molécule isolée dont, de nos jours, il est relativement plus aisé de définir le mode d’action pharmacologique et biochimique et les effets thérapeutiques et physiologiques qui en découlent.

fatigue, changements de temps, ginseng...

Le ginseng est une plante mythique très chère car sa surconsommation l’a rendue rare. De plus, 6 ans sont nécessaires avant de pouvoir récolter une plante médicalement efficace. Principes actifs concentrés dans la racine. Composition complexe : ginsénosides, vit B, C, ...

Propriétés : fortifiant, revitalisant, dynamise les réactions de défense, utile pour surmenage et convalescence, très efficace contre fatigue physique et intellectuelle et sportive (meilleure adaptation à l’effort et diminue le temps de récupération).

Poudre, comprimés, gélules...

Teinture Mère : 40 gouttes dans un peu d’eau le matin.

Attention : 2 contre-indications : l’enfant et l’hypertension artérielle.

fatigue, changements de temps, ginseng...

FATIGUE : raisons multiples (en attendant de trouver supplémenter en vit C : 3 à 4 gr) :

- Stress.

- Carence en fer : assez courante dans les sociétés occidentales. Le déficit en fer va jusqu’à l’anémie. La production d’hémoglobine diminue, le transport de l’oxygène vers les tissus est alors affecté.

- Fatigue postvirale ou foyer infectieux ou désordre intestinal.

- Dépression : elle réduit considérablement le niveau énergétique de l’organisme entraînant fatigue, lassitude et anxiété.

- Des carences en fer, sélénium, vit B6 et acides gras oméga-3 sont associés à un sentiment de dépression et de découragement.

- Intolérances alimentaires et allergies.

- Syndrome prémenstruel.

- Problèmes thyroïdiens.

- Diabète ou mauvaise alimentation.

- Séquelles d’un traitement chimique, d’un accident ...etc ...

Phytothérapie : gelée royale, ginseng, kola. citron. guarana.

Plantes toniques :acore vrai, absinthe, millefeuille, origan, petite centaurée, sarriette, trèfle d’eau.

Fatigue nerveuse : ginseng, aubépine, millepertuis

Fatigue musculaire : eleutherocoque, spiruline. gomphréna, kawa kawa.

Fatigue intense avec sommeil difficile : ginseng, valériane.

Fatigue nerveuse ou musculaire : basilic, cassis, cresson, églantier, gui, paprika, persil, romarin, tabac.

Fatigue intellectuelle : gelée royale, eleutherocoque.

Penser à prendre l’air et à faire de l’exercice. Apprendre à se détendre.

Quelques remèdes naturels de Luc Bodin pour lutter contre la fatigue, ils permettront d’accélérer la récupération mais aussi de combler des carences éventuelles :

  • Le magnésium est toujours recommandé, de préférence sous forme de glycérophosphate de magnésium (bien toléré par l’intestin) associé à de la vitamine B6 et de la taurine : par exemple le D–Stress® vendu en pharmacie. Le magnésium est un minéral essentiel pour la fabrication de l’énergie.
  • Des reconstituants naturels comme la gelée royale, la propolis, le miel, le sérum de Quinton, les jus d’orge verte, le ginseng, la maïtaké, la spiruline… voire tout simplement des jus de fruits frais consommés aussitôt pressés stimuleront l’organisme.
  • Le Co-enzyme Q10 est un antioxydant particulièrement intéressant en cas de fatigue, car il va stimuler la fabrication d’énergie (ATP) par les cellules.
  • En cas de sommeil non-récupérateur (réveils fatigués), le Rosmarinus officinalis TM (50 gouttes au coucher) est très efficace. Il peut être associé à des plantes sédatives comme la valériane, le mélilot, la passiflore…
  • Il est souvent souhaitable d’effectuer un nettoyage de l’organisme afin de relancer ses mécanismes d’auto-réparation. Les plantes comme l’aloé véra, le jus de bouleau, le desmodium, le chardon-marie pourront intervenir dans ce cas. Il faudra aussi veiller à conserver un bon transit intestinal

Comme toujours, si vous êtes concernés par la fatigue, lisez cette fiche et ne retenez que ce qui vous parle, puis adaptez votre vie, le traitement que vous vous êtes choisi et limitez les risques de récidives en changeant ce qui doit être changé dans vos habitudes. Faites attention à ce que vous ingérez, alimentation comme informations, pensées comme fréquentations, faites le tri dans vos choix, revenez à l'essentiel et offrez-vous des pauses, marchez pieds nus dans l'herbe ou la terre, restez dans le silence, méditez, contemplez, aimez et amusez-vous !

Commenter cet article