Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La puissance d'exister.

23 Mai 2014, 06:50am

Publié par pam

MICHEL ONFRAY . LA PUISSANCE D’EXISTER.

Manifeste hédoniste. Éditeur Grasset. 2006.

résumé :

“Toute joie veut l’éternité”. Nietzsche.

PRÉFACE : Autoportrait à l’enfant.

Ma douleur, à l’époque, c’est ma mère. Je ne fus pas un enfant insupportable, mais elle ne me supportait pas. Elle avait ses raisons que je compris bien plus tard, quand on devient adulte parce qu’on cesse d’en vouloir aux aveugles nous ayant conduit au bord de la falaise et qu’on prend en pitié après un travail de la raison.

Pour guérir, il faut d’abord un diagnostic auquel consentir.

Être au monde comme un reproche vivant de l’incapacité pour sa mère de passer de l’autre côté du miroir social à cause de sa famille ne justifie pas une mère à se débarrasser de son enfant.

Formule du fasciste Pierre de Coubertin : l’important c’est de participer….. tout en ne célébrant que les gagnants.

Pas besoin d’être juste, la terreur offre à soi seul un mode de gouvernement : “pour être obéis, soyons d’abord craints” pense la France avant Mai 68.

On devient vraiment majeur en donnant à ceux qui ont lâché les chiens contre nous sans savoir ce qu’ils faisaient le geste de paix nécessaire à une vie par-delà le ressentiment - trop coûteux en énergie gaspillée. La magnanimité est une vertu d’adulte.

Seul l’art codifié de cette “puissance d’exister” guérit des douleurs passées, présentes et à venir.

I - UNE MÉTHODE ALTERNATIVE.

1 - Une contre-allée philosophique.

1-1- Une historiographie dominante.

Les auteurs d’histoire de la philo ou de manuels se distinguent par leur uniformisation. D’un livre à l’autre, on reproduit les mythes sans jamais les mettre en doute. Lieux communs, erreurs répétées, assimilations stupides. Ex : dire que la Grèce est le berceau de la démocratie alors qu’en sont exclus les femmes, les étrangers, les blancs non nés de race pure... La pureté blanche grecque néglige les mélanges d’hommes et d’idées. On ne philosophe pas sur la construction des lissages de l’histoire de la philosophie. Un seul grand flux estampillé.

1-2- L’a priori platonicien.

L’historiographie dominante procède d’un à priori platonicien en vertu de quoi ce qui procède du sensible est une fiction. On pose des principes à priori et on illustre ensuite en faisant des coupes. Ainsi tout ce qui existe en dehors du rapport à Platon est oublié ou négligé. On interdit donc l’enseignement et la diffusion d’idées pourtant considérables. Domination idéaliste, christianisme, religion et philosophie officielle. Et on écarte matérialisme, hédonisme, cynisme, perspectivisme, relativisme... La philosophie est blanche, européenne et idéaliste. 3 temps : moment platonicien, temps chrétien, idéalisme allemand.

1-3- Une contre-histoire de la philosophie.

La mise en lumière ici suppose le rangement dans l’obscurité là. Calomnies contre Epicure, et contre tout ce qui n’est pas chrétien, tout ce qui veut le bonheur sur terre, l’immanence, tous ceux qui ont souci de déconstruire les mythes pour rendre ce monde-ci habitable et désirable, ceux qui préfèrent de modestes propositions philosophiques viables à des constructions conceptuelles sublimes mais inhabitables, refusent de faire de la douleur la voie d’accès à la connaissance et à la rédemption personnelle, composent avec le corps en ne proposent pas de le détester, domptent les passions et non les extirpent....

ça ne vous donne pas envie d'aller y voir de plus près ?...

 La puissance d'exister.
Commenter cet article