Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les bobos de l'été...

26 Juillet 2014, 08:11am

Publié par pam

Le premier rôle de la peau est un rôle de protection, elle représente la barrière avec le monde extérieur. Elle nous protège des agressions microbiennes et matérielles. Elle reçoit et transforme le rayonnement solaire par son action dans le métabolisme de la vitamine D. La peau accomplit aussi une mission d’assistance non négligeable de tout le système d’élimination du corps quand les organes sont saturés (transpiration, odeurs, dermatoses...). Les problèmes de peau sont le signe de nos difficultés de vécu par rapport au monde extérieur (eczémas, psoriasis, dartres, mycoses...). Elles nous permettent de “justifier” la difficulté de contact avec ce monde et aident en même temps à l’évacuation de la tension ressentie.

Plantes astringentes : capillaire, aigremoine, alchémille, épilobe, euphrasie, fraisier, lierre terrestre, noyer, salicaire, tormentille, chêne, ronce.

abricot, myrtille, carotte, orange, tomate.

- Problèmes de peau : lin, bouleau, arnica, souci, camomille,sauge. Carotte.

3 gr par jour d’oméga 3 (eczéma par ex.) zinc, bourrache, onagre.

CICATRISATION : compresse de millepertuis, de plantain, de benoîte. pomme de terre, céleri. bourrache, zinc.

CONTUSIONS : arnica.

COUPEROSE : hamamélis, ginkgo.

COUPS DE SOLEIL : laver la peau atteinte avec infusion de sauge.

DÉMANGEAISONS : talc au calendula ou crème Eau d’Uriage.

PIQÛRES D’ORTIES : frotter avec une feuille de plantain.

PIQÛRES D’INSECTES : frotter avec une feuille d’oseille, de plantain ou des fleurs de lavande. échalote. Mettre un peu de cérumen d’oreille immédiatement. Frotter avec du curcuma.

À titre préventif : utiliser H.E. de citronnelle ou de géranium.

PIQÛRES DE VIVES OU DE MÉDUSES : tremper au plus vite dans de l’eau chaude qui décompose le venin. (comme l’urine).

PLAIES : nettoyer soigneusement avec eau courante et savon antiseptique puis rincer.

En cas d’infection : Cuivre-Or-Argent et silice.

HÉMATOME : compresse de racine de consoude râpée. Hamamélis. T.M. d’Arnica en compresse et à boire.

TRANSPIRATION excessive : Sauge.

les bobos de l'été...

- CANDIDOSE, CHAMPIGNONS :

Pour commencer, en cas de mycose externe (orteils) ou de la bouche, on peut traiter avec une solution d'eau oxygénée et de bicarbonate de soude dans de l'eau.

Mélanger dans un verre d'eau tiède (environ 300 ml) une cuillère à café d'eau oxygénée officinale à 10 % et une cuillère à café de bicarbonate de soude. Faites tourner cette mixture dans votre bouche pendant une minute, gargarisez, crachez et rincez-vous la bouche avec de l'eau. Au cours de ce processus, l'eau oxygénée joue son rôle de désinfectant mais est rapidement décomposée en oxygène et en eau par les enzymes de la salive (une catalase). Cette désinfection doit être répétée pendant plusieurs jours jusqu'à la disparition de la mycose.

Ensuite, faire la même opération avec un extrait de pépin de pamplemousse qui va parfaire l'action. L'extrait de pépin de pamplemousse va séjourner dans les espaces inter-dentaires et va entretenir l'effet désinfectant du bain de bouche. Toutefois, comme la bouche risque de se réensemencer avec des bactéries et des champignons de l'environnement et des aliments, il est recommandé de poursuivre le traitement à l'extrait de pépin de pamplemousse, le soir au coucher, pendant plusieurs jours et même de l'entretenir longtemps pour éviter une récidive.

- IMPÉTIGO : infection cutanée contagieuse (enfants). Désinfecter avec calendula.

Cuivre-Or-Argent contre l’infection, Soufre et manganèse contre les récidives.

- PRURIT : causes variées : parasites, piqûres, allergies, intoxication alimentaire, nervosité, maladie de peau... Drainage cutané : plantain. Lait d’avoine.

- PSORIASIS : manifestation cutanée souvent liée à un problème psychique. Associer plantes drainantes (bardane, salsepareille, pensée sauvage...) et huile de saumon. T.M. ribes nigrum. Soufre, thé au safran.

5 à 10 gr par jour d’oméga 3 en cas de crise de psoriasis. La fatigue, l’anxiété et le stress favorisent les crises. Fuyez la sécheresse, le soleil et le surpoids.

Peut disparaître avec l’arrêt de la consommation de laitages et d’excitants. Arrêter gâteaux, sucreries, chocolat, charcuterie, poissons, crustacés.

- ECZÉMA : l’un des filtres (reins, intestins, foie) ne fait pas son travail ou allergie.

soufre, levure de bière, tisanes de cresson, pensée sauvage, pissenlit, salsepareille. Racines de bardane, écorces de bouleau, racines de saponaire, feuilles d’artichaut.

Supprimer café, viandes grasses, alcool. Eau argileuse tous les matins, suivie, 1/2 heure après, d’un verre de jus de bouleau, toujours à jeun.

Éviter chaleur, sueur, pression des vêtements sur les régions atteintes.

Peut disparaître avec l’arrêt de la consommation de laitages et d’excitants,.

Traitements externes : lotion à la tisane de graines de lin ou de pépins de coing, de camomille, consoude, mauve, guimauve, feuilles de matricaire, de sauge. Compresses d’eau oxygénée.

- DERMATOSES : Manganèse-Cuivre. Lithium pour dermatose à composante psychologique. Bêtacarotène, vit E, micronutriments, huile de bourrache.

- HERPÈS : infection virale, donne des vésicules autour de la bouche et/ou des organes génitaux. Supplémenter en vit C et flavonoïdes abrège l’évolution des lésions.

Soufre, Manganèse, Manganèse-Cobalt.

Sur l’oeil : compresses de décoction de feuilles de géranium.

- URTICAIRE : huile de bourrache, silicium organique, manganèse.

Draineurs cutanés : bardane, bouleau, pensée sauvage, saponaire.

Ribes nigrum, pommade au calendula en application locale.

- PSORIASIS : Soufre. Thé au safran.

Peut disparaître avec l’arrêt de la consommation de laitages et d’excitants. Arrêter gâteaux, sucreries, chocolat, charcuterie, poissons, crustacés.

les bobos de l'été...
Commenter cet article