Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gastro et autres problèmes digestifs....

21 Janvier 2015, 06:46am

Publié par pam

“Celui qui n’a pas le ventre en ordre pense de travers.” Lao-Tseu.

Quand le ventre va, tout va.

Les causes les plus courantes de déséquilibre de la microflore digestive sont alimentaires :

- intolérance à certains aliments,

- alimentation déséquilibrée (excès de protéines ou graisses animales),

- manque de fibres,

- déficit en minéraux, oligo-éléments, vitamines,

- mauvaises habitudes culinaires (cuisson excessive),

- abus de produits excitants,

- manque d’hygiène (défaut de lavage des fruits et légumes),

- rupture de la chaîne du froid,

- malnutrition.

Autres causes : prise de médicaments, stress, altérations anatomiques ou fonctionnelles, maladies de terrain et certaines maladies inflammatoires.

Quand l’hôte est immuno-déprimé, les germes pathogènes peuvent se développer et créer des foyers infectieux. L’altération de la microflore digestive se traduit par des dysfonctionnement gastro-intestinaux (douleurs abdominales, ballonnements, flatulences, alternance diarrhée-constipation) et par des troubles associés ( éruption, apathie, nausée, vomissements, maux de tête, vertiges....) avec risque d’extension de l’infection à la bouche , aux organes uro-génitaux, aux articulations, au cœur.

Le monde médical est plus préoccupé de détruire les germes pathogènes que de promouvoir la microflore de protection et les défenses naturelles de l’organisme. Nécessité d’une médecine plus écologique.

Gastro et autres problèmes digestifs....

“MÉDECINE TIBÉTAINE”. FRANZ REICHLE : Le processus de digestion se divise en deux phases : dégradation des aliments dans l’intestin grêle par des mécanismes non bactériens (enzymes sécrétés par la bile, sucs gastrique et pancréatique) puis nutriments non dégradés dans l’intestin grêle le sont dans le gros intestin sous l’action de bactéries. Les processus d’assimilation du gros intestin et de fragmentation de l’intestin grêle doivent être en équilibre. Équilibre perturbé dans les cas de maladies de civilisation occidentales : action des bactéries affaiblie, activité de l’intestin grêle prépondérante, d’où troubles à long terme. Donc l’alimentation et les activités des intestins ont des répercussions décisives sur les maladies latentes, inflammatoires et chroniques des personnes âgées.

Les substances purifiées et raffinées du secteur agro-alimentaire sont dépourvues des produits alimentaires peu caloriques comme vitamines, oligo-éléments et minéraux, tous essentiels. Les fibres alimentaires ne sont pas dégradées dans l’intestin grêle mais constituent un aliment pour les bactéries du gros intestin. Elle permettent d’établir l’équilibre entre les deux. Le meilleur laxatif consiste à laisser les bactéries intestinales se multiplier, harmonisant ainsi la flore du gros intestin. Les progrès industriels ont amoindri la qualité nutritive des aliments, le sucre en est un bon exemple.

Gastro et autres problèmes digestifs....

CHOPRA :

L’accès régulier à l’état de conscience calme qu’induit la méditation est une composante essentielle de l’abandon des habitudes nocives. Ou bien faire du sport, suivre des cours passionnants, améliorer vos relations...

Augmenter la consommation d’eau est une technique simple et très efficace. Les réactions biochimiques s’effectuent mieux quand le corps est bien hydraté. Sinon symptômes : migraines, constipation, sécheresse de la peau, fatigue, indigestion.... et même douleurs chroniques, asthme, hypertension artérielle. Les sodas, le thé et le café ne comptent pas car la caféine qu’ils contiennent a un effet diurétique.

Manger des fruits et légumes riches en eau : melons, pamplemousse, pêche, pastèque, asperge, carotte, champignons. Boire beaucoup d’eau aide à perdre du poids, avoir plus d’énergie, souffrir moins de douleurs chroniques.

- éliminer les aliments toxiques : les aliments frais et préparés avec amour sont plus riches en énergie vitale, plus nutritifs. Acheter des produits biologiques pour éviter d’ingérer pesticides, engrais chimiques et insecticides. Laver très correctement les fruits et légumes.

- éliminer les émotions toxiques : ressentiment, hostilité, regrets ou griefs minent la vitalité. Il faut les découvrir et les éliminer par la méditation, l’examen de conscience. Trouver les aspects positifs des événements, rupture donne indépendance et liberté par ex... Prendre le temps d’éprouver de la gratitude pour tout ce qui va bien.

Gastro et autres problèmes digestifs....

La gastro est une inflammation de l’estomac et des intestins qui est causée la plupart du temps par un virus. Il existe un remède naturel pour lutter contre la gastro : L’argile verte en poudre. Celle-ci est capable de capturer le virus et de soulager l’inflammation.

Remède de grand-mère

  1. Versez de l’eau dans un verre.
  2. Ajoutez-y l’argile verte en poudre, une bonne cuilllèrée.
  3. Laissez reposer pendant 10 minutes.
  4. Remuez (avec une cuillère non métallique) et buvez le tout.
  • Boire un verre 3 fois par jour pendant 5 jours. Si vous n'êtes pas coutumier de l'argile, une fois par jour pour commencer.
  • L’argile est contre-indiquée en cas de : hernie abdominale, hypertension artérielle et occlusion intestinale.

PROBLÈMES DIGESTIFS : le système hépato-biliaire se dérègle essentiellement à cause d’une mauvaise alimentation (riche en excitants, en graisses et en protéines animales). Nécessité de traiter ensemble le foie et les intestins. Symptômes : maux de tête, insomnie, fatigue, constipation, problèmes de peau, nervosité, vertiges, nausées. Cures de régénération du foie et de la vésicule biliaire à chaque changement de saison et drainage hépatique nécessaires. Plantes cholérétiques (agissant sue le foie) et cholagogue (agissant sur la vésicule) : romarin, chicorée sauvage, curcuma, trèfle d’eau, jus de pissenlit et de radis noir, jus de betterave.

Cholérétique : boldo, artichaut. Cholagogue : eupatoire. Drainage hépatique et rénal : verge d’or : excellent éliminateur de déchets.

Les fibres sont considérées comme indispensables au métabolisme des glucides et des lipides et au bon fonctionnement digestif

Marcher un peu après le repas facilite la digestion. Mâcher mieux. Éviter de boire pendant les repas.

Faire une petite pause après les repas.

Les maux du système digestif vont nous parler de notre difficulté à avaler, à digérer, à assimiler ce qui se passe dans notre vie. Selon l’organe digestif concerné, nous avons une précision sur la tension ressentie ou la difficulté à digérer l’expérience.

INTESTINS IRRITÉS : argile, pollen, charbon de bois, jus de pomme de terre crue, levures alimentaires. Tisanes : réglisse, mauve, pimprenelle, verveine. Orge, artichaut, carotte, chou, citrouille, mâche, navet, pissenlit, avocat, figue, groseille, mûres, myrtille, orange, pomme, raisin. Éviter : charcuterie, arachides, châtaigne, pois chiche, avoine, datte, fraise, champignon, concombre, légumes crus.

INTOXICATION ALIMENTAIRE : T.M. de calendula : 30 gouttes dans de l’eau 4 à 6 fois / jour. Ou charbon activé 1 cuill à soupe dans de l’eau toutes les 3 heures.

Commenter cet article