Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

S'améliorer...

27 Janvier 2015, 09:02am

Publié par pam

depuis Kaisen :

Entraînez votre cerveau pour vivre mieux

le 26 septembre 2014

Comme notre cerveau est plastique, nous pouvons l’entraîner à aller dans des directions où il n’irait pas naturellement. Voici trois exercices faciles :

1. Suggéré par Rébecca Shankland : le soir, dans votre lit, avant de vous endormir, trouvez trois événements positifs survenus dans la journée. Les jours qui suivent, le regard sera à la recherche de ces éléments positifs qui seront savourés dans l’instant, puis au moment de se les remémorer.

2. Inspiré par Christophe André : dans les transports, en faisant la vaisselle, en marchant, observez (yeux fermés ou pas) ce qui se passe en vous (votre respiration, vos sensations corporelles, le flot incessant de vos pensées) et autour de vous (sons, odeurs…). Seulement observer, sans juger, sans attendre quoi que ce soit, sans rien empêcher d’arriver à son esprit, mais aussi sans s’accrocher à ce qui y passe. C’est tout. C’est simple. C’est la méditation de pleine conscience. Et c’est bien plus efficace que cela ne pourrait le paraître aux esprits pressés ou désireux de se contrôler.

3. Dès qu’elles apparaissent, transformez les idées négatives en positif. Par exemple, vous ouvrez un œil le matin : il pleut. « Zut, il pleut encore ! » peut devenir : « Chouette, la pluie va arroser mon jardin » ou « J’ai de la chance d’être à l’abri. » Il ne s’agit pas de lutter contre le négatif, car tout ce à quoi on résiste persiste, mais de le transformer.

En parallèle, ou après ces exercices, vous pouvez commencer la méditation. Cette pratique vous permettra, à votre rythme, d’appréhender positivement le quotidien. Matthieu Ricard, qui participe aux recherches de l’Institut Mind & Life pour développer les échanges entre les sciences cognitives et le bouddhisme, affirme que « vingt minutes de pratique quotidienne contribuent significativement à la réduction de l’anxiété, du stress, de la tendance à la colère et à augmenter la bienveillance et les comportements prosociaux… »*.

S'améliorer...

Commenter cet article