Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Peurs et guérison...

11 Mars 2015, 10:02am

Publié par pam

“La dixième prophétie” de James Redfield :

“La rapidité de votre rétablissement dépend de votre façon de penser. Votre attitude devant les causes d’un accident ou d’une maladie influence votre guérison.

Nous ne considérons plus notre corps comme une machine dont les pièces usées pourraient être réparées ou remplacées. Notre santé est déterminée par nos processus mentaux, ce que nous pensons de la vie et spécialement de nous-mêmes, à la fois consciemment et inconsciemment. C’est une découverte fondamentale, cela annule l’idée d’un médecin tout puissant et d’un patient passif. La peur et le stress sont des facteurs clés, ainsi que la façon dont nous les affrontons. Et nous refoulons souvent nos peurs, jouant les héros. Mais nos peurs inexprimées créent des blocages, des obstacles dans le flux d’énergie qui parcourt notre corps, et ces blocages finissent par créer des problèmes. La seule solution est d’affronter nos peurs afin de penser guérir, et même de façon préventive. Le plus souvent, les accidents et les maladies ne sont pas inéluctables. Essayez de vous rappeler la nature de vos pensées juste avant votre problème de santé : vos préoccupations, la peur que votre accident à mis au jour.

On peut tomber pour éviter d’avoir prendre une décision. Nous pouvons influer sur notre avenir, y compris sur notre santé à venir.

Utilisez la douleur, elle est là pour vous aider à focaliser votre énergie. C’est un signal lumineux. La douleur ne sert pas seulement à nous informer que quelque chose ne va pas, elle indique aussi où se trouve exactement la difficulté. Nous pouvons la suivre dans notre corps, puis concentrer notre attention et notre énergie juste au bon endroit. Quand la douleur est trop forte, la concentration est impossible, il faut faire baisser artificiellement la douleur (analgésiques) afin de diminuer son intensité, mais ne pas l’éliminer totalement.

On sent la vibration de l’énergie au travail sous forme de picotements, de chaleur, quand vous envoyez l’énergie à l’intérieur de la douleur.

Mais il est vital de commencer par détecter l’origine de votre peur. Quand elle est ancienne, il faut souvent avoir recours à l’hypnose ou à l’intervention d’un thérapeute.

Vous devez vous rappeler vos objectifs existentiels, et visualiser un nouvel avenir enthousiasmant. Seule l’inspiration nous maintient en bonne santé.

La responsabilité de l’individu et la passion pour la vie fortifie nos défenses.

Chacun d’entre nous doit assumer la responsabilité de sa propre guérison.

La guérison consiste fondamentalement à surmonter les peurs qui dominent notre vie, que nous ne voulons pas affronter, et à trouver notre propre source d’inspiration, notre vision de l’avenir à la création duquel nous contribuerons.

Cette femme consacre sa vie à soigner les autres, elle les aide à vaincre les blocages provoqués par la peur, elle aiguillonne leur mémoire, afin qu’ils discernent la raison pour laquelle ils sont sur cette terre.”

Peurs et guérison...

Commenter cet article

Annabel 13/03/2015 08:34

Si c très clair et j'adhère complètement sur le principe ! Bises et bonne et belle journée !!

Pam 13/03/2015 06:53

ça ne sert à rien de chercher une raison, d'accuser quelqu'un ou la terre entière ! je crois qu'on choisit sa route, même si c'est dur d'accepter de s'être trompé. Je crois que changer de point de vue, décider de vouloir passer à autre chose, de prendre les choses autrement, de se nourrir, de vivre autrement peut suffire. Si ta vie ne t'apporte que douleurs, stress, maladies, c'est forcément qu'il faut changer quelque chose. Je ne dis pas que c'est la faute du malade s'il est malade et en plus quelques fois on souffre trop pour être capable ne serait-ce que prendre la décision d'envoyer tout balader pour changer, changer de vie ou simplement changer ce qui coince et amène la maladie, la douleur ou le stress. Mais une chose est sure on ne peut compter que sur soi, donc la solution ne viendra que de soi, d'où l'importance de faire le tri dans ce que l'on veut vivre ou pas, ce qui nous est indispensable ou futile-inutile. Et malgré ce que je viens d'écrire, la solution peut être de laisser tomber nos vies égocentriques et d'aller vers les autres, pour partager (un lieu de vie, une passion, une cause... Le monde est grand, il nous reste plein de lieux, de gens, de choses à découvrir, essayer, expérimenter, alors au boulot et bonne journée à toi Annabel. (et désolée il n'es tque 6 heures du mat je n'aies peut être pas été très claire...!)

Annabel 12/03/2015 09:27

Ça, ça fait longtemps qu'on le dit, les maladies ont une dimension psycho, OK. Mais après, y'a plus personne pour expliquer le lien avec quelles peurs, quelles pensées? Qd c'est le stress, on en vient même à accuser le malade d'être la cause de sa maladie !! Drôle de renversement des choses. On pourrait aussi dire que la cause est dans l'environnement, et on aurait tout aussi tort ou raison. Bref, j'ai l'impression qu'on ne sait pas Gd chose sur les maladies contemporaines.... Bises Pam !