Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

raison et maladies...

1 Mars 2015, 07:40am

Publié par pam


“ Peut-être apprendrons-nous à décoder le langage du corps, à ne plus voir la maladie comme le fait du hasard ou de la fatalité, mais comme un message de notre conscience, de notre être intérieur. Peut-être serons-nous capable de découvrir derrière telle souffrance une “maladie créatrice” au sens d’un moyen de progression dans notre évolution. “ Dc T. Médynski.

raison et maladies...


La force de vie est le véritable secret de la santé. Cette force de vie, les médecins peuvent l’encourager ou la frustrer, mais ils sont tout à fait incapables de la susciter là où elle n’existe pas.

raison et maladies...

Dr Schweitzer : “Le succès du sorcier est dû à la même raison que notre succès à nous. Tout malade porte son propre médecin à l’intérieur  de lui-même. Il vient chez nous parce qu’il ignore cette vérité. Ce que nous pouvons faire de mieux, c’est donner une chance d’agir au médecin qui réside à l’intérieur de chacun.”

“ Tu sais bien que certaines maladies ne peuvent être guéries par les remèdes et les traitements à eux seuls. Comment soigner quelqu’un qui ne veut plus vivre ? Quel remède apporte à un homme la volonté de se remettre d’un grave accident ? Lorsque quelqu’un meurt, quel traitement appliquer à ceux qu’il laisse derrière lui ?” 

Les médecines traditionnelles affirment depuis des millénaires qu'à l’origine de toutes les maladies il y a une intoxication physique et/ou psychique et que la maladie correspond à un effort du corps pour se dépolluer. Quand l’organisme est sans arrêt sur le qui-vive, en alerte, l’élimination des toxines ne se fait plus correctement. C’est la raison pour laquelle il n’est pas suffisant, pour dépolluer son organisme, d’adopter une alimentation saine ou d’utiliser les ressources des thérapies naturelles. Il faut aussi apprendre à se délivrer du stress, de cette tension psychique permanente qui mine votre santé... Notre équilibre va donc dépendre d’une alternance harmonieuse de détente et de tension... Enlever une douleur sans avoir compris le message n’est pas bon.”

Jean Auel "Ayla".

Commenter cet article

helene 03/03/2015 13:01

Oui:c est une prise de conscience et parfois la mise au pied du mur devant la necessité de réagir, de regarder enfin ce qui a pu provoquer cet état et prendre le temps de réfléchir à comment y remédier. Au moins pour les aspects de la vie sur lesquels c"est possible .Bises Pam

Pam 02/03/2015 10:05

J'aime ton commentaire, accepter c'est bien aussi.
Quand on pense au temps perdu depuis notre petite enfance à essayer de rentrer dans le "moule", à chercher à répondre aux souhaits de ceux dont on aimerait qu'ils nous "aiment", en oubliant le plus important, nous, notre amour,notre vie, notre santé...
alors étrangeté, oui mais complémentarité, singularité, différence, échanges, partages....

Annabel 02/03/2015 09:42

Cela ne permet plus de se penser comme "maître et possesseur" de la Nature ou de quoi que ce soit, mais impose une totale humilité face à des phénomènes que l'on ne maitrise pas et, parfois, que l'on ne comprend même pas. Adieu, rêves de puissance! Il ne reste plus qu'à gérer son étrangeté : je est un autre, disait Ricoeur...

Annabel 02/03/2015 09:38

En tout cas, la maladie apprend une chose : c'est à accepter sa fragilité