Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amande

30 Novembre 2012, 17:21pm

Publié par Le blog de genfi

L'amande fait partie de ces aliments dont on ne connait pas assez les vertus. Un aliment qu'on se devrait d'incorporer de manière systématique dans son alimentation tant ses qualités nutritionnelles sont remarquables.

 

Riche en protéine et en lipide elle apporte une énergie intéressante compte tenue de sa taille. C'est un aliment adapté au grignotage entre les repas. Plutôt que d'aller mettre quelques pièces dans un distributeur automatique de cochonneries, autant emporter avec soit son petit sachet d'amandes à grignoter. Il sera ainsi plus facile de combler le petit creux avant le repas du midi ou du soir.

 

L'amande contient environ deux fois plus de calcium que le lait. La biodisponibilité du calcium de l'amande est aussi supérieure à celle du lait et en plus on évite les inconvénients du lait qui sont nombreux. C'est donc une très bonne source de calcium pour les végétaliens ou ceux qui ne consomment pas de lait pour d'autres raisons.

 

Pour 100gr de lait entier il y a environ 120mg de calcium, pour les amandes c'est entre 240 et 270mg environ. La graine de sésame est encore mieux lotie puisqu'elle dépasse allègrement les 900mg. En Espagne, à une époque où le lait manquait, les enfants ont été nourri au lait d'amande et aucune carence n'a été constatée.

 

Sa teneur en fer, potassium, magnesium est aussi très intéressante tout comme sa teneur en vitamines, essentiellement celle du groupe B et E.

 

Des études ont également montré qu'une consommation journalière d'amandes aidait à faire diminuer le mauvais cholestérol et que malgré sa teneur en lipides elle n'entrainait pas de prise de poids.

 

Je l'avais aussi abordé dans mon article sur la gestion de l'équilibre acido-basique, l'amande est un aliment alcalin. Ce qui permet de bien neutraliser les acides générés par l'alimentation. Ceux qui souffrent de remontées acides (ou reflux gastrique) peuvent en manger une poignée à la moindre alerte, ça soulage assez vite et peut sauver votre nuit si ces remontées vous empêchent de dormir.

 

Enfin bref que des avantages. Elles peuvent se consommer directement décortiquées ou en purée. D'ailleurs mettre de la purée d'amande sur ses tartines le matin plutôt que du beurre, confiture ou pâte à tartiner équilibre beaucoup mieux le petit déjeuner.

 

Bien entendu, il est préférable d'éviter les amandes grillées ou travaillées pour l'apéritif car elles ont perdu beaucoup de leur qualités nutritionnelles.

A rajouter sur sa liste de courses sans hésitation.

 

Voir les commentaires

Décroissance

27 Novembre 2012, 17:21pm

« Celui qui croit que la croissance peut être infinie dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. » Kenneth Boulding (1910-1993), président de l'American Economic Association.

« Ce qui s’impose à nous c’est une régression globale de la consommation matérielle. »André Gorz, journaliste et co-fondateur du Nouvel Observateur, entretien rediffusé sur France Inter les 20 et 21 novembre 2012 à l'émission Là-bas si j'y suis (écouter ici).

« Je me raccroche au courant écologiste décroissant. Après la guerre, le libéralisme a triomphé en proposant un mode de gestion de la violence fondé sur le libre-échange : on ferait du commerce au lieu de faire la guerre. Socialistes et communistes proposaient un autre contrat, fondé sur le partage, mais toujours avec l’abondance matérielle en ligne de mire. Il faut maintenant aller vers une abondance spirituelle, avec un contrat fondé sur l’intelligence et la recherche. Mais le socialisme reste pris dans le maelstrom productiviste. »

Bernard Maris, économiste, membre du conseil général de la Banque de France, Libération, 7-11-2012.

« Il nous faut maintenant choisir entre la décroissance ou le clash. »

Dominique Bourg, professeur de l'université de Lausanne, Les Echos, 6-11-2012.

« On a devant nous une évidence qui va s’appeler la décroissance. Comment traiter la décroissance ? C’est là la vraie question. »

« Les années qui me restent sont essentiellement dédiées à des vraies actions qui peuvent, qui espèrent, servir à quelque chose. (...) Quelle va être notre dignité de nouveaux pauvres ? (...) Quelle va être la forme de l’obligation de la décroissance, mais une décroissance positive, puisse qu’une décroissance négative est le contraire de notre DNA (ADN) ? »

Philippe Starck, designer, France inter, 1-10-2012.

« Pour remonter le moral des Français, il faudrait leur dire d’arrêter de regarder la voiture du voisin ou le salaire du président, qu’ils ont de la chance de vivre sur ce territoire qu’ils amochent, et qu’ils devraient songer, je ne dis pas à faire leur pain et cultiver leurs légumes, mais à s’adapter à la décroissance... »

Raymond Depardon, photographe, Télérama, 29-8-2012.

« On est rentré dans une époque d’illimitation dans tous les domaines (...) c’est un des très grands thèmes, il faut apprendre à s’autolimiter, individuellement et collectivement, et la société capitaliste maintenant est une société qui, à mes yeux, court à l’abîme de tous les points de vue, parce que c’est une société qui ne sait pas s’autolimiter. Une société vraiment libre, une société autonome, doit savoir s’autolimiter. L’imaginaire de [notre] époque est très loin de cela. Et c’est cet imaginaire de l’expansion illimité, de l’accumulation (...) c’est cela qu’il faut détruire. Tout dépend de ça. »

Cornelius Castoriadis, philosophe et psychanalyste français d'origine grecque (1922-1997), à réécouter à l'émission de Daniel Mermet du lundi 10 septembre 2012.

« Les gens voient que quelque chose ne fonctionne pas. Mais ce sont toujours les mêmes solutions qui sont avancées : la production, la croissance économique. Nous voulons proposer avec “Moins!” des pistes de solutions alternatives. »

Mathieu Glayre et Yvan Luccarini, rédacteurs de « Moins! - journal romand d’écologie politique »

«La croissance sert de justification dans le présent à la suppression de la liberté au nom d'une plus grande liberté future. Elle est motif, argument à tous les sacrifices. Sacrifier la liberté à la croissance : avec plus ou moins de rigueur, tous les États tiennent ce langage. C'est-à-dire sacrifier aujourd'hui à un lendemain toujours reporté. »

Serge Moscovici, père de Pierre Moscovici, in De la nature pour penser l'écologie, éd. Métailié, 2002.

Voir les commentaires

souvenirs, souvenirs...

25 Novembre 2012, 16:50pm

 Jouer avec le feu est la passion de Pamela Quin et son travail.   Depuis 1984, elle crée et réalise des spectacles pyrotechniques dans toute l'Europe: "La Vie Parisienne" d'Offenbach, "le cirque Archaos", "Phaeton" de Lully, avec comme spécialité de se transformer en feu d'artifice vivant.

Jouer avec le feu est la passion de Pamela Quin et son travail. Depuis 1984, elle crée et réalise des spectacles pyrotechniques dans toute l'Europe: "La Vie Parisienne" d'Offenbach, "le cirque Archaos", "Phaeton" de Lully, avec comme spécialité de se transformer en feu d'artifice vivant.

Voir les commentaires

Imaginaire et création...

25 Novembre 2012, 10:58am

"Méfie-toi de ton imaginaire.

Mets-le au service de la lumière. L'imaginaire est une des causes premières de la douleur des hommes et des femmes, soit qu'il nous conduise dans un rêve disproportionné par rapport à nos possibilités, soit qu'il nous mette dans des états d'attente inutile à l'harmonie et érodant notre paix intérieure. Pourtant ce même imaginaire sera le support essentiel de ta création s'il se met en union avec ta clarté intérieure. Canalisé il deviendra ton intuition."

Jean Hoyou NOOS

Imaginaire et création...

Voir les commentaires

Méditation...

25 Novembre 2012, 10:49am

Quand l'homme vient au monde, il est souple et faible ;

quand il meurt, il est raide et dur.

Quand les plantes naissent, elles sont souples et tendres ;

quand elles meurent, elles sont sèches et arides.

La raideur et la dureté sont les disciples de la mort ;

la souplesse et la tendresse, les disciples de la vie.

Ce qui est dur et raide sera brisé.

Ce qui est souple et tendre l'emportera.

Lao-Tseu - Tao Te King -

Voir les commentaires