Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nutrithérapie, médecine naturelle.

31 Août 2013, 07:29am

Publié par pam

Santé nature innovation... suite.

Pas d'effets indésirables

Par exemple, l'aspirine est efficace contre beaucoup de douleurs... mais elle abîme la paroi de l'estomac. Elle peut provoquer de graves saignements, parfois même des ulcères dans votre système digestif.

La cortisone réduit les inflammations, mais elle stimule les infections. A long terme, elle provoque de l'ostéoporose, du diabète, des dérèglements hormonaux, des gonflements sur le visage et des problèmes de peau.

Les antibiotiques vont tuer certains germes... mais ils ravagent la flore intestinale. Ils affaiblissent le système immunitaire, et peuvent être toxiques pour le foie et les reins. Ils favorisent le développement de levures qui peuvent infecter la bouche (muguet ou candidose) et les mycoses au niveau de l'appareil génital.

La médecine naturelle, au contraire, exerce ses bienfaits sur l'ensemble de votre corps, et de votre être.

Lorsque, par exemple, vous prenez de la vitamine D pour renforcer vos os, vous réduisez en même temps votre risque de cancer. Les oméga-3, qui réduisent le risque cardiovasculaire, améliorent aussi le moral (effet anti-dépresseur) et réduisent la dégénérescence maculaire.

Mais attention : ces substances, mêmes si elles sont naturelles, ne doivent jamais être utilisées imprudemment. Dans tous les cas, et en particulier si vous êtes sous traitement médical, vous devez demander l'avis de votre médecin avant d'entreprendre un nouveau traitement. Parce que la plupart des produits naturels contiennent malgré tout des principes actifs.

Ils n'ont pas d'effet indésirable, mais le risque d'interaction et surdosage est toujours présent.

C'est pourquoi Les dossiers de Santé & Nutrition vous guident pour utiliser, de façon ciblée, des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments et des acides aminés :

  • En cas de rhume, par exemple, vour pourriez essayer de prendre de la vitamine E et du zinc ;
  • Maux de tête et migraines : le magnésium et la vitamine B2 peuvent faire une différence importante ;
  • Hypertension : augmenter vos apports de potassium et diminuer ceux de chlorure de sodium ;
  • Perte de cheveux : la vitamine D, la glutamine, la cystine pourraient vous aider ;
  • Fonctions mentales : évitez le déclin cognitif lié à l’âge avec deux substances naturelles, l’acétyl-L-carnitine et la choline.
Nutrithérapie, médecine naturelle.

La recherche en nutrition moderne a démontré que de nombreux aliments vous font vieillir, en causant plusieurs types de réactions gravement néfastes pour vos cellules et vos organes (en particulier vos artères et votre cerveau) :

  • l'oxydation, qui entraîne la mort cellulaire et des dommages sur l'ADN (source de cancers) ; elle est causée par la consommation d'aliments qu'il est pourtant facile d'éviter ;
  • la glycation : des protéines et des sucres – fructose et glucose – se combinent pour former des corps durs qui rigidifient vos organes. C'est un peu comme quand vous faites cuire un œuf trop longtemps : il n'est pas possible de revenir en arrière. Les dégâts sont irréversibles. La glycation se produit notamment lorsque vous mangez le « grillé » des viandes rôties, et en particulier des barbecues.
  • l'inflammation : lorsqu'elle est chronique, elle tue les cellules cérébrales, ralentit la circulation et peut provoquer le détachement de plaques d'athérome, qui obstruent des vaisseaux plus petits (risques d'infarctus et d'attaques).

Toutes ces réactions sont favorisées par le choix d'aliments inadaptés.

La bonne nouvelle, c'est que, inversement, d'autres aliments ont l'effet contraire : ils protègent vos cellules, maintiennent leurs parois jeunes et souples, soignent vos organes, font épaissir votre peau, et peuvent contribuer à restaurer des fonctions physiques, neurologiques et même psychologiques attaquées depuis des années.

Dans Les dossiers de Santé & Nutrition, vous pourrez découvrir (ce ne sont que quelques exemples) :

  • la délicieuse recette du magret de canard qui reconstitue vos stocks d'antioxydants, pour lutter contre les radicaux libres et l'oxydation ;
  • comment cuisiner le gigot d'agneau pour que seules les bonnes graisses passent dans votre système sanguin ;
  • le dessert aux framboises qui protège contre les maladies cardiaques ;
  • la marinade au citron-vert qui reconstitue vos réserves d'oméga 3 ;
  • les artichauts farcis qui détruisent les cellules cancéreuses ;

Et des centaines d'autres recettes qui vous feront du bien.

Les remèdes cachés dans votre garde-manger

Les conseils des dossiers de Santé & Nutrition peuvent parfois être aussi simples que de vous recommander de manger des bananes, des pommes, ou encore des avocats :

Les bananes contre l'infarctus : les bananes sont une excellente source de vitamine B6 et de vitamine C, de fibres alimentaires et de manganèse. Mais elles contiennent aussi beaucoup de potassium, un élément qui s'est beaucoup raréfié dans l'alimentation des populations occidentales depuis 30 ans. Le potassium est nécessaire pour conserver une pression artérielle normale et un bon fonctionnement du cœur. Manger une banane (pas trop mûre) par jour peut donc aider à prévenir l'hypertension artérielle et à protéger contre l’infarctus.

La pomme contre l'ostéoporose : la pomme contient de la procyanidine B-2, qui joue un rôle clé pour retarder les signes de vieillissement, prévient l'apparition de rides et stimule la croissance des cheveux. Des chercheurs français ont découvert qu'un flavonoïde appelé phloridzine, qui se trouve uniquement dans les pommes, peut protéger les femmes post-ménopausées de l'ostéoporose et peut également augmenter la densité osseuse. De nombreuses études ont également montré que manger des pommes peut aider à prévenir de nombreux types de cancer, l'asthme, le diabète, l'hypertension artérielle et la prise de poids !

Les avocats et le cancer : les avocats sont reconnus depuis longtemps pour leurs propriétés anti-cholestérol et leur capacité à maintenir la santé cardiovasculaire. Mais il y a du nouveau : selon les derniers résultats de recherche du Dr Steven M. D'Ambrosio et ses associés à l'Ohio State University, aux États-Unis, il semble que les composés phytochimiques extraits de l'avocat Haas (variété à peau rugueuse et sombre) sont capables de détruire les cellules cancéreuses par voie orale ainsi que d'empêcher les cellules pré-cancéreuses d'évoluer en cancer.

Diabète : le clou de girofle et la cannelle ralentissent l'absorption du sucre par vos muqueuses ; vous limitez ainsi votre pic de glycémie après le repas en les ajoutant à vos desserts. L'acide alpha-lipoïque protège les diabétiques contre les problèmes cardiaques et neurologiques (250 à 500 mg/jr).

Vieillissement et détoxification : avocat cru, melon, asperges, pamplemousse, courge, patate avec la pelure, fraises, tomate crue, orange, cantaloup, chou-fleur, brocoli, pêche, oignon, courgette, carotte crue, épinards crus sont source de glutathion, une protéine dont on manque en prenant de l’âge et qui détoxifie les cellules.

Maladies cardiovasculaires : la carotte accroît l’immunité grâce au bêta-carotène qu’elle renferme en grande quantité. Le jus de carotte frais (par extracteur) est particulièrement efficace (250 ml donnent 24 mg de bêta-carotène).

Voir les commentaires

dis-moi comment tu manges...

31 Août 2013, 06:52am

Publié par pam

santé nature innovation :

Aider votre corps à guérir avec des aliments sains et des nutriments essentiels

Aider l'organisme à guérir en lui apportant des aliments sains et des nutriments ciblés. Cette science s'appelle la nutrithérapie, et les chercheurs avant-gardistes la considèrent comme la médecine qui va révolutionner le troisième millénaire.

Pour saisir tout l'intérêt de la nutrithérapie aujourd'hui, il faut d'abord savoir que, depuis 1950, le régime alimentaire des populations occidentales s'est dramatiquement appauvri.

Les légumes et les fruits frais consommés aujourd'hui par les populations des pays industrialisés n'ont plus la même richesse nutritionnelle qu'autrefois.

Et ce n'est pas étonnant : les sols, autrefois riches en minéraux, ont été épuisés par les méthodes modernes d'agriculture intensive.

Selon une récente étude réalisée par l’Institut de Veille Sanitaire auprès d’un millier de personnes, entre 3,7 millions et 7,1 millions de Français souffrent de malnutrition.

Pas en 1850. Aujourd'hui, en 2013.

De nombreux cas de diabète, d'hypertension, de dépression sont donc aggravés par le manque de nutriments et par la consommation d’aliments néfastes à la santé. Mais malheureusement, souvent par manque de formation, les médecins actuels essayent de « soigner » ces maladies par des médicaments chimiques qui épuisent encore plus les réserves de l'organisme.

dis-moi comment tu manges...

“Celui qui veut prendre soin de sa santé doit être modéré dans ses goûts, bannir les inquiétudes, tempérer ses désirs, réfréner ses émotions, prendre bien soin de sa force vitale, épargner ses paroles, considérer avec légèreté le succès et l’insuccès, ignorer la tristesse ou les difficultés, éloigner les ambitions insensées, éviter les grandes affections et les grandes haines, calmer ses yeux et ses oreilles et être fidèle à son régime intérieur. Comment peut-il être malade, celui qui ne fatigue pas son esprit, ni ne trouble son âme ? C’est pourquoi celui veut nourrir sa nature doit manger quand il a faim et ne pas se remplir de nourriture, il ne doit boire que quand il a soif et ne pas se remplir de trop de boisson. Il doit manger peu et à de longs intervalles, pas trop et pas trop constamment. Il doit tendre à avoir un peu faim quand il a fini de manger et à manger un peu quand il a faim. Avoir son content gêne les poumons, et avoir faim nuit à l’énergie vitale.”

Sun Simiao.

dis-moi comment tu manges...

“ Que ton alimentation soit ton seul médicament “ Hippocrate 300 ans av. J.C.

Voir les commentaires

Collectif Roosevelt

30 Août 2013, 07:24am

Publié par pam

Aucune excuse, ils n’ont aucune excuse.

55.000 chômeurs de plus (catégories A, B et C) en juillet malgré 53.000 radiations administratives et le gouvernement trouve que "la tendance à l'amélioration sur le front du chômage se confirme". Pourtant, juillet 2013 a été le 4e pire mois sur le front du chômage depuis 2009.

En matière de logement aussi, les chiffres sont très inquiétants : en un an, entre août 2012 et juillet 2013, à peine 301 626 nouveaux logements ont été mis en construction, c’est 13% de moins que par rapport à l’année précédente ! On est très loin des 500 000 nouveaux logements promis par François Hollande et des 466 000 mis en route en 2007. Déjà, 2013 s’annonce comme la pire année pour le secteur du bâtiment depuis très longtemps et les experts ou les associations comme la fondation Abbé Pierre sont unanimes pour dire que rien dans la loi en préparation ne devrait nous sortir de la pénurie de logements dont souffrent des millions de nos concitoyens.

Discrètement, pendant l’été, le gouvernement a également décidé que les 30 milliards d’euros récoltés suite notamment au relèvement du plafond du livret A seraient reversés aux banques alors que cette mesure était prévue pour financer la construction de nouveaux logements sociaux. Un cadeau de plus fait aux banques après le fiasco de la loi de séparation des activités bancaires.

Face à ces renoncements, le collectif Roosevelt a décidé de passer à la vitesse supérieure et de peser davantage dans le débat public en se concentrant sur la formation de ses militants et en s’alliant avec d’autres réseaux.

NOS PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Le samedi 28 septembre, nous organisons ainsi une journée de formation à l’Ecole des Mines, 60 boulevard Saint-Michel à Paris, de 10h30 à 18h. Cette formation est gratuite mais réservez au plus vite vos billets pour Paris et inscrivez-vous pour vous aussi devenir un porte-parole du collectif.

Le 6 octobre, nous serons présents à Bayonne pour Alternatiba, le village des alternatives au changement climatique. 10 000 personnes sont attendues dans le petit Bayonne qui sera pour l’occasion entièrement rendu aux piétons. Venez nous rencontrer et découvrir d’autres façons de consommer, de produire, de se déplacer et de vivre tout simplement !

Le 12 octobre à la Bourse du Travail à Paris, nous donnerons, avec le Pacte civique, ATTAC, les Colibris, le Collectif pour la transition, France Libertés, le Labo de l’ESS et bien d’autres réseaux le coup d’envoi d’un travail de plusieurs mois afin de mettre "en chaîne et en scène", pour reprendre l’expression de Patrick VIVERET, toutes les initiatives citoyennes et locales qui renforcent le vivre-ensemble. L’objectif de ce rassemblement est clair : unir les forces de la société civile, faire émerger la véritable "insurrection des consciences" chère à Edgar MORIN et Stéphane HESSEL et peser sur le sommet social de juin 2014 et le sommet climat qui se tiendra à Paris fin 2015.


Cette année plus encore que l’année dernière, nous aurons besoin de tout le monde pour combattre la morosité ambiante, le découragement et la résignation qui s’installent dans notre société. A nous de montrer que les citoyens n’ont pas renoncé à une nouvelle donne en matière économique, sociale, environnementale et démocratique. Pour le collectif, cela signifie être de plus en plus visible et imprévisible. Comme a l'habitude de dire Bruno GACCIO, "il faut les mordre au mollet."

Depuis un an, nous avons multiplié les rencontres à l’Elysée et à Matignon. A chaque fois, nous sommes très bien accueillis mais, concrètement, aucune de nos propositions n’a été mise en œuvre. Or vu la gravité de la crise (en un an, plus de 900.000 femmes et hommes sont tombés au chômage ou, pire, sous le seuil de pauvreté), il faut que le gouvernement, les Parlementaires et les partenaires sociaux comprennent qu’il est grand temps de regarder la vérité en face et que nous ne les lâcherons pas.

Collectif Roosevelt

Voir les commentaires

au sujet de la peur...

29 Août 2013, 07:02am

Publié par pam

“ Je me demande si l’Eden de la Bible, finalement, n’était pas le Néolithique, cette période où les hommes, tous nomades, vivaient en pleine conscience des cycles et mouraient en transmettant à leurs descendants une terre intacte. Si la peur n’a pas commencé avec la sédentarité, avec les notions de propriété, de territoire, d’héritage. Seul celui qui possède a peur de perdre. “

P. Bordage in “ Les derniers hommes” .

au sujet de la peur...

Elle découvrait, comme tous les prisonniers du temps, la peur de perdre ce qui donnait un prix à son existence, la peur de la séparation, la peur de l’oubli. Elle devrait apprendre à renoncer à la tentation du contrôle, de la possession, à s’abandonner à la puissance créatrice de mère Nature, à se fondre dans l’éternité de l’éphémère.”

Pierre Bordage in "Les derniers hommes".

au sujet de la peur...

“Mais la grande différence entre les humains de notre époque et ceux des origines, c’est que les Mutants sont habités par la peur. Le Vrai Peuple ne connaît pas la peur. Les Mutants menacent leurs enfants. Ils ont besoin de sanctions pénales et de prisons. Même la sécurité des gouvernements est fondée sur la menace armée envers les autres pays. Pour la tribu, la peur est une émotion du royaume animal où elle joue un rôle important dans la survie. Mais si les humains connaissaient l’Unité divine et comprenaient que l’univers n’est pas le fruit du hasard mais un plan en cours de déploiement, ils ne pourraient pas avoir peur. Ou vous avez la foi, ou vous avez peur, mais vous ne pouvez avoir les deux. Les choses engendrent la peur et plus vous possédez de choses, plus vous aurez peur. Et finalement vous vivrez votre vie pour les choses."

Pierre Bordage in “ Abzalon” .

au sujet de la peur...

“- Je veux arrêter d’avoir peur.

- Ok, fermez les yeux, respirez à fond. Essayez de nommer le plus précisément possible votre peur, soyez concis. Ensuite gardez cette pensée en tête et oubliez tous vos autres sujets d’inquiétude. Concentrez-vous sur cette idée. Déterminez la partie du corps dans laquelle vous la sentez. Ensuite imaginez que cette peur est une boule d’énergie : visualisez en concrétisant. Puis laissez-la tomber et regardez couler cette boule, ne lui donnez pas d’idée à laquelle s’accrocher et laissez-la partir. Sans la pensée qui l’a créée, la peur disparaît toute seule. Ensuite remplacez la peur par quelque chose d’autre : la sensation d’être acceptée, comprise, appréciée. Laissez cette nouvelle sensation pénétrer votre corps et voyez où elle se met. Acceptez-la, faites-lui place, demandez-lui de guérir les blessures causées par la peur. Puis ouvrez les yeux.

Quand vous abandonnez vos jugements et abordez vos émotions comme de l’énergie, elles sont beaucoup plus faciles à libérer et à traiter. Le plus important, c’est de se souvenir que l’énergie doit pouvoir bouger. Si on la garde en soi, elle grandit et attire encore plus la peur.

Mais quand on se débarrasse de la peur, on se débloque, et l’amour peut remplacer, prendre place.“ ?

Paolo Coelho

au sujet de la peur...

“Les dictateurs faisaient semblant de vouloir faire trembler les démocraties. Les présidents se querellaient entre eux ou avec les fanatiques, mais au final, ce n’étaient que des chefs politiques, économiques, militaires ou religieux qui se débrouillaient pour réduire la marge de manoeuvre et de réflexion des individus grâce à la peur.

... Sur la terre tout le monde pense pareil en même temps sans le moindre recul, sous le coup des émotions manipulées par la télévision.”

“À chaque génération on croit que c’était mieux avant et que ce sera mieux après. Mais peut-être que finalement c’est toujours pareil. C’est juste que nous sommes mieux informés, alors ça nous épouvante. Il faut garder la tête froide.”

Bernard Werber in “Le papillon des étoiles”.

au sujet de la peur...

Voir les commentaires

vivre ou travailler.. suite !

28 Août 2013, 07:14am

Publié par pam

merci Yog' d'avoir diffusé ce texte ! merci Lise de ton message (j'ai vu que tu en avais laissé un sur mon blog mais problèmes techniques je n'ai pas encore pu le lire....) et merci Daniel de cette référence de lecture que je vais de ce pas m'offrir !!!

Un extrait trouvé sur le blog de F. Lenoir :
«L’homme est-il seulement un homo economicus ? Notre monde est malade, mais la crise économique actuelle, qui polarise toutes les attentions, n’est qu’un symptôme de déséquilibres beaucoup plus profonds. La crise que nous traversons est systémique : elle touche tous les secteurs de la vie humaine. Elle est liée à des bouleversements de nos modes de vie sans doute aussi importants que le tournant du néolithique, lorsque l’être humain a cessé d’être nomade pour devenir sédentaire. Il existe pourtant des voies de guérison. En m’appuyant sur des expériences concrètes, je montre l’existence d’une autre logique que celle, quantitative et mercantile, qui conduit notre monde à la catastrophe : une logique qualitative qui privilégie le respect de la Terre et des personnes au rendement ; la qualité d’être au « toujours plus ». Je plaide aussi pour une redécouverte éclairée des grandes valeurs universelles – la vérité, la justice, le respect, la liberté, l’amour, la beauté – afin d’éviter que l’homme moderne mû par l’ivresse de la démesure, mais aussi par la peur et la convoitise, ne signe sa propre fin».

"La guérison du monde" Frederic Lenoir.

vivre ou travailler.. suite !

Voir les commentaires

au sujet de la sagesse...

28 Août 2013, 05:24am

Publié par pam

Yi-King :

La tranquillité fait que les paroles qui sortent de la bouche ne dépassent pas la mesure et que la nourriture qui entre dans la bouche ne dépasse pas la mesure.

Alimentons ce qui en vaut la peine.

Soyons attentifs à nos paroles.

au sujet de la sagesse...

Voir les commentaires

Osthéopathie

27 Août 2013, 08:35am

Publié par pam

(Amérique, fin XIX°) le Dr Still pense que l’os est le point de départ des maladies. L’ostéopathie est fondée sur l’unité (anatomique, psychologique, physiologique) de tous les éléments du corps humain. La maladie crée un blocage du mouvement entre des organes normalement mobiles ce qui induit un dérangement structurel.

L'ostéopathie consiste à manipuler les os afin qu’ils retrouvent la mobilité nécessaire à leurs fonctions, notamment dénouer les articulations bloquées. Il s’agit davantage d’une philosophie que d’une technique : le confort et la santé du corps sont fonction de mouvements sains. En cas de stagnation du mouvement, il y a le potentiel d’une maladie. Elle soulage les douleurs sévères et persistantes par des massages , des étirements puis une manipulation des articulations, très douce chez la nouvelle génération d'ostéopathe qui ne font pas "craquer".

L’ostéopathie crânienne vise à aligner la tête et la colonne.

L’ostéopathie rectifie les déséquilibres, prend en compte ce qui se passe dans l’organisme plutôt que de lui imposer des correctifs extérieurs.

Thérapie douce, résultats spectaculaires.

Elle est très utile après l'accouchement sur les bébés et les mamans pour réaligner les os et les énergies après ce traumatisme, y compris lors de césarienne où certains mouvements n'ayant pas été opérés, l'intervention de l'ostéopathe s'impose.

De plus, les massages évacuent les hormones du stress (gros facteur de douleurs) et aident à libérer plus d’endorphines, anti-douleurs naturels.

Osthéopathie

Pour la première fois, je suis allée voir mon ostéopathe en préventif, habituellement je prends rendez-vous en urgence après m'être démis une vertèbre ou coincé un nerf, cette fois j'y suis allée avant le désastre ! et je voulais partager cette expérience, car j'ai été surprise du bienfait de cette séance où, non troublée par la douleur et les contractions, j'ai pu en toute sérénité profiter du grand bien être que cela procure. Je vous le conseille, c'est un beau cadeau à faire à votre corps !

Voir les commentaires

banane...

27 Août 2013, 05:55am

Publié par pam


Les bananes contiennent 3 sucres naturels : sucrose, fructose et glucose combinés avec des fibres, une banane donne instantanément un gain d'énergie substantiel. Les recherches ont prouvé que juste 2 bananes fournissent assez d'énergie pour un entraînement rigoureux de 90 minutes. Pas étonnant que la banane soit le fruit numéro 1 du monde des athlètes.
Toutefois l'énergie n'est pas la seule façon dont la banane peut vous aider à garder la forme. Elle peut également aider à guérir ou prévenir un nombre incalculable de maladies, intégrez-la à votre régime alimentaire quotidien.

Dépression: Selon un récent sondage produit par MIND auprès de gens souffrant de dépression, plusieurs se sentent beaucoup mieux après avoir mangé une banane. Cela parce que la banane contient du tryptophane, un genre de protéine que le corps convertit en sérotonine, connu comme relaxant, améliore votre état émotionnel et vous fait généralement sentir plus heureux.
Oubliez les pilules: mangez une banane.
La vitamine B6 qu'elle contient régularise le niveau de glucose dans le sang, lequel peut affecter votre état émotionnel.

Anémie:
Elevée en fer, la banane peut stimuler la production d'hémoglobine dans le sang aidant dans les cas d'anémie.

Pression:
Ce fruit tropical unique est extrêmement élevé en potassium toutefois faible en sel, le rendant parfait pour combattre la pression. Tellement, que l'administration 'US Food and Drug' vient tout juste d'accorder à l'industrie de la banane le droit de déclarer la propriété qu'a ce fruit de réduire le risque de pression et de crise cardiaque.

Pouvoir de concentration:
la recherche démontre que le fruit élevé en potassium peut aider à l'apprentissage en rendant les pupilles plus alertes.

Constipation:
Elevée en fibres, inclure la banane dans votre alimentation quotidienne peut aider la régularité, sans avoir besoin de laxatifs.

Brûlures d'estomac:
La banane contient un antiacide naturel, donc si vous souffrez de brûlures d'estomac, essayez de manger une banane pour calmer la douleur.

Nausées matinales:
Prendre une banane comme collation entre les repas aide à garder et stabiliser le niveau de sucre dans le sang et ainsi éviter les nausées matinales.

Piqûres d'insectes:
frictionner la région affectée avec l'intérieur d'une pelure de banane, permet de réduire l'enflure et l'irritation.

Nervosité:
Elevée en vitamines B, la banane aide à calmer le système nerveux.

Ulcères:
La banane est utilisée dans les diètes pour combattre les problèmes intestinaux. C'est le seul fruit cru qui peut être mangé sans inconfort pour ces genres de cas. Elle protège également l'estomac en neutralisant l'hyperacidité et réduisant l'irritation.

Contrôle la température:
Plusieurs cultures voient la banane comme un fruit rafraîchissant pouvant baisser autant la température autant physique qu'émotionnelle des femmes enceintes. En Thaïlande, par exemple, les femmes enceintes mangent des bananes pour s'assurer que leur bébé naisse avec une faible température.

Fumeur:
La banane peut également aider les gens voulant arrêter de fumer. Le B6, B12 qu'elle contient, de même que le potassium et magnésium s'y trouvant, aide le corps à récupérer des effets de manque de nicotine.

Stress:
Le potassium est un minéral vital, lequel aide à normaliser le pouls, envoie de l'oxygène au cerveau et régularise la rétention d'eau.
Lorsque vous êtes stressé, votre métabolisme augmente, réduisant votre niveau de potassium. Ceci peut être calibré avec l'aide d'une collation élevée en potassium telle qu'une banane.

Crise cardiaque:
Selon une recherche effectuée par 'The New England Journal of Médicine,' manger des bananes régulièrement peut réduire le risque de décès par crise cardiaque d'environ 40%!


Donc, la banane est vraiment un remède naturel pour beaucoup de des
maladies.

Lorsque vous la comparez à une pomme, elle contient 4 fois plus de
protéines, 2 fois la quantité d'hydrate de carbone,
3 fois plus de phosphore, 5 fois plus de vitamine A et fer, et 2
fois plus des autres vitamines et minéraux. Elle est également riche en
potassium et est l'un des aliments les plus nutritifs.

banane...

Voir les commentaires

Ralentir le processus de vieillissement

25 Août 2013, 06:01am

Publié par pam

Extrait de livre « le Pouvoir du moment présent »

Eckhart Tolle

COMMENT RALENTIR LE PROCESSUS DE VIEILLISSEMENT

… Il y a d’autres avantages qui se manifestent dans le domaine physique lorsque l’on prend conscience de son propre corps intérieur. Cela provoque en particulier un important ralentissement du vieillissement du corps physique. Alors que le corps extérieur est appelé à vieillir normalement assez rapidement, le corps intérieur ne change pas avec le temps, hormis le fait qu’on peut le sentir plus profondément et le devenir pleinement, par exemple si vous avez 20 ans maintenant, le champ énergétique de votre corps intérieur demeure le même à l’âge de 80 ans.

Cette énergie sera aussi vivante et vibrante. Dès que votre état habituel change, c’est-à-dire qu’au lieu d’être en dehors du corps et pris au piège dans votre esprit, et que vous êtes dans le corps et dans le moment présent, votre corps physique se sentira plus léger, plus clair et plus vivant. Comme il y a de plus en plus de conscience dans le corps, sa structure moléculaire devient en fait de moins en moins dense. Plus de conscience signifie diminution de l’illusion de la matérialité.

Lorsque vous vous identifiez plus avec le corps intérieur où le temps n’existe pas, qu’avec le corps extérieur,lorsque le moment présent devient votre mode normal plein de conscience de sorte que le passé et l’avenir ne dominent plus votre attention, à ce moment-là, vous arrêtez d’accumuler plus de temps aussi bien dans votre psychisme que dans vos cellules.

L’accumulation de temps en tant que fardeau psychologique du passé et du futur affecte la capacité des cellules à se renouveler. Ainsi si vous habitez le corps intérieur, le corps physique vieillira moins vite, et même s’il le fait, l’essence éternelle brillera à travers la forme extérieure, et vous n’aurez plus l’apparence d’une vieille personne.

Y a-t-il une preuve scientifique à cela ?

Essayez et vous en serez la preuve.

RENFORCEMENT DU SYSTÈME IMMUNITAIRE

Un autre avantage à cette pratique dans le domaine physique, c’est un grand renforcement du système immunitaire, qui arrive quand vous habitez le corps. Plus vous amenez de conscience dans le corps, plus fort devient le système immunitaire. C’est comme si chaque cellule se réveillait et se réjouissait. Le corps aime votre attention. C’est aussi une forme puissante de guérison par soi-même. La plupart des maladies arrivent doucement quand vous n’êtes pas présent dans le corps. Si le maître n’est pas présent dans la maison, toutes sortes de personnages sombres s’incrusteront. Quand vous habitez votre corps, ce sera difficile d’y entrer pour des personnages non désirés.

Ce n’est pas seulement votre système immunitaire physique qui se trouvera renforcé ; votre système immunitaire psychique sera grandement renforcé aussi. Ce dernier ovus protège des forces mentale et émotionnelle négatives des autres, qui sont très contagieuses. Le fait d’habiter le corps vous protège non pas comme un bouclier, mais cela permet d’élever la fréqence vibratoire de votre champ d’énergie global, de telle sorte que tout ce qui vibre à une fréquence plus basse, telle que la peur, la colère, la dépression, etc… existe maintenant mais sous une autre forme. Cela n’entre plus dans votre champ de conscience, ou, s’il le fait, vous n’avez plus à y résister parce que ça passe au travers. N’acceptez pas, s’il vous plaît, ou ne rejetez pas ce que je dis. Faites-en le test.

C’est une simple mais puissante méditation d’auto-guérison que vous pouvez faire chaque fois que vous ressentez le besoin de relancer votre système immunitaire. C’est particulièrement utile si vous le faites quand vous ressentez les premiers symptômes d’une maladie, mais cela marche aussi pour les maladies qui sont déjà déclenchées si vous le faites fréquemment et avec intensité. Cela contrecarrera aussi toute perturbation de votre champ énergétique par de la négativité. Cependant, cela ne remplace pas la pratique du moment présent d’être dans son corps ; autrement les effets ne seront que temporaires. Voici comment il faut faire.

Quand vous n’avez rien à faire pendant quelques minutes, et particulièrement avant de vous endormir le soir, et le matin avant de vous lever, « inondez » votre corps de conscience. Fermez les yeux. Allongez-vous bien à plat sur le dos. Choisissez différentes parties du corps sur lesquelles vous porterez brièvement votre attention au début : les mains, les pieds, les jambes, l’abdomen, la poitrine, la tête et ainsi de suite. Sentez l’énergie de vie à l’intérieur de ces parties de votre corps aussi intensément que vous pouvez. Restez sur chaque partie pendant 15 secondes. Ensuite laissez votre attention courir à travers votre corps comme une vague plusieurs fois, des pieds à la tête et de la tête aux pieds. Cela ne prend qu’une minute. Après cela, sentez le corps intérieur dans sa totalité, comme un seul champ d’énergie. Gardez ce sentiment pendant quelques minutes. Soyez présent intensément pendant ce temps-là, présent dans chaque cellule de votre corps. Ne vous inquiétez pas si l’esprit arrive occasionnellement à attirer votre attention hors du corps et que vous vous perdez dans une pensée. Dès que vous remarquez que cela arrive, retournez simplement votre attention vers le corps intérieur.

LAISSEZ LA RESPIRATION VOUS AMENER A L’INTERIEUR DU CORPS

Parfois, quand mon esprit a été très actif, il a acquis une telle vitesse que je me trouve dans l’impossibilité de sentir le corps intérieur. Cela arrive particulièrement quand je suis inquiet ou anxieux. Avez-vous quelque chose à me suggérer ?

Si parfois vous trouvez que c’est difficile de rester en contact avec le corps intérieur, il est généralement plus facile de se concentrer d’abord sur la respiration. La respiration consciente, qui est déjà une méditation puissante, vous mettra progressivement en contact avec le corps. Suivez la respiration avec votre attention quand elle se déplace à l’intérieur et à l’extérieur de votre corps. Respirez à l’intérieur et à l’extérieur de votre corps. Respirez à l’intérieur du corps, et sentez votre abdomen se contracter et se rétracter légèrement à chaque inspiration et expiration. Si c’est facile pour vous de visualiser, fermez les yeux et voyez-vous entouré de lumière ou immergé dans une substance lumineuse –une mer de conscience. Ensuite respirez dans cette lumière. Sentez cette substance lumineuse remplir vore corps et le rendant lumineux aussi. Ensuite, progressivemnet, concentrez-vous plus sur ce que vous ressentez. Vous êtes maintenant dans votre corps. Ne vous attachez à aucune image visuelle.

UTILISATION CRÉATIVE DE L’ESPRIT

Si vous avez besoin d’utiliser votre esprit pour un but spécifique, utilisez-le conjointement avec le corps intérieur. C’est seulement si vous êtes capable d’être conscient sans pensée que vous pouvez utiliser votre esprit de façon créative, et le moyen le plus facile de rentrer dans cet état est à travers le corps. Chaque fois qu’on a besoin d’une réponse, d’une solution ou d’une idée créative, arrêtez de penser pendant un moment pour focaliser votre attention sur votre champ d’énergie intérieur. Devenez conscient du calme. Quand vous recommencez à penser, ce sera frais et créatif. Dans n’importre quelle activité de pensée, prenez l’habitude de laisser quelques minutes d’intervalle entre le fait de penser et une sorte d’écoute intérieure, un calme intérieur. On pourrait dire : ne pensez pas qu’avec la tête, pensez avec tout votre corps.

L’ART D’ECOUTER

Lorsque vous écoutez une autre personne, n’écoutez pas seulement avec votre esprit, écoutez avec tout votre corps. Sentez le champ d’énergie de votre corps intérieur quand vous écoutez. Cela vous évite de penser et crée un espace calme qui vous permet d’écouter vraiment sans que l’esprit interfère. Vous donnez à l’autre personne de l’espace –de l’espace à être. C’est le cadeau le plus précieux que vous puissiez donner. La plupart des gens ne savent pas comment écouter parce que la plus grande partie de leur attention est prise par la pensée. Ils prêtent plus d’attention à la pensée qu’à ce que l’autre personne est en train de dire, et pas du tout à ce qui importe vraiment : l’Etre de l’autre personne sous les mots et l’esprit. Evidemment, vous ne pouvez pas sentir l’Etre de quelqu’un d’autre sauf à travers vous. C’est le début de la réalisation de l’unité, qui est l’amour. Au plus profond niveau de l’Etre, vous êtes UN avec tout ce qui est.

La plupart des relations humaines consistent principalement en des interactions réciproques, mais ce n’est pas vraiment de la communication entre êtres humains, ni être en communion. Aucune relation ne peut se développer de cette façon, et c’est pourquoi il y a tant de conflits dans les relations. Quand l’esprit envahit votre vie, les conflits, les querelles et les problèmes sont inévitables. Le fait d’être en contact avec votre corps intérieur crée un espace clair où il n’y a pas de pensée, et c’est là que les relations peuvent s’épanouir.

Extrait de livre « le Pouvoir du moment présent »

Eckhart Tolle

Ralentir le processus de vieillissement

Voir les commentaires

manger moins pour vivre plus...

25 Août 2013, 05:37am

Publié par pam

lu dans

biosante.attitude.free.fr

Nourrir votre longévité : manger moins


Des études publiées dans Proceedings of The National Academy of Science révèlent que manger des petites quantités d'aliments naturels ou simplement moins manger améliore à la fois la santé et la longévité. Le respect de ce principe de restriction calorique concerne avant tout les personnes âgées qui peuvent ainsi augmenter leur espérance de vie en bonne santé de 40 %. La recette consiste à manger intelligemment, à pratiquer de l'exercice physique, à bien se reposer et à vivre dans l'action.

Des recherches menées et répercutées à un niveau international démontrent que notre espérance de vie pourrait atteindre 120 ans en moyenne si nous vivions et mangions correctement, notamment en réduisant notre bol alimentaire.

L'une des plus hautes autorités en matière d'augmentation d'espérance de vie, le Dr Roy Walford du Centre médical de l'université de Californie a Los Angeles, a prouvé que notre santé s'améliore de façon globale lorsque nous réduisons notre consommation alimentaire.

Tous les livres de référence qui traitent de la longévité mettent l'accent sur l'importance de prises alimentaires réduites pour allonger notre espérance de vie. L'ouvrage The Fountain of Youth : Culture, Scientific and Ethical Perspectives on Biomedical Goals (Oxford University Press) est un véritable recueil d'experts des différents domaines résumés dans le titre du livre : « La fontaine de jouvence : Les perspectives culturelles, scientifiques et éthiques dans des buts biomédicaux ». Dans tous les débats sur la relation entre l'alimentation et le vieillissement, ces scientifiques réputés mettent l'accent sur la nécessité de moins manger pour gagner en vitalité et en espérance de vie.

Richard Weindruch, Ph.D., qui fut attaché au National lnstitute of Health, a dirigé des travaux non dommageables et respectueux sur un large éventail d'animaux, y compris des mammifères. On leur donna à tous un grand nombre de compléments alimentaires apportant l'ensemble des nutriments nécessaires à leur fonctionnement (vitamines, minéraux, oligoéléments, protéines.. .). On appela cette expérience « Nutrition insuffisante sans malnutrition ». Les sujets qui y ont été soumis ont presque uniformément augmenté leur vitalité, leurs capacités fonctionnelles et leur longévité (parfois de plus de 300 % pour certaines espèces) ; ils ont aussi atténué l'incidence et/ou guéri de maladies aussi graves que le ou de maladies auto-immunes (dans les cas rares de participants atteints de telles affections).

Brian R. Clement, Alimentation vitalité, longévité

manger moins pour vivre plus...

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>