Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vieillir n'est pas une maladie !

4 Octobre 2013, 08:28am

Publié par pam

On peut limiter les effets du vieillissement.

Le processus est tributaire de la production des radicaux libres (trop de soleil , de médicaments, mauvaise alimentation...) et de la diminution physiologique en antioxydants des cellules plus âgée qui se défendent moins bien (faiblesse immunitaire).

Il faut diminuer les premiers (agir sur le mode de vie) et augmenter les seconds : par l’alimentation et une supplémentation si nécessaire. 100 % des personnes âgées sont carencées en vit E, pourtant le meilleur protecteur contre les radicaux libres. importance d’une alimentation riche et variée, d’exercice physique et intellectuel, d’un apport accru en calcium et protéines.

Baisse de tonus : vit C, B et magnésium.

Troubles de la mémoire : vit B.

Déprime : vit B9 et B12.

Fonte musculaire : protéines.

Diminution des réactions de défense : vit C, magnésium et zinc.

Peau sèche : acides gras essentiels et zinc.

Chute des cheveux, ongles cassants : acides aminés soufrés, vit B6 et zinc.

Chez les personnes plus âgées, comme les problèmes de santé sont plus anciens, il faut plus de temps pour les ramener à un stade où la guérison est possible.

Les “vieux qui ont l’air jeunes”, ventre plat et dos droit, sont rarement malades. L’optimisme, la gaieté, l’ouverture d’esprit sont essentiels à la fois à la santé et au retardement du vieillissement. Avec l’âge, les troubles du comportement alimentaire augmentent, soyez vigilants à l’apport d’antioxydants, bougez au maximum de vos possibilités pour retrouver l’appétit.

Mangez sain, ni trop ni trop peu et pensez à boire même si vous n’avez pas soif.

Les mauvaises habitudes posturales que nous acquérons en vieillissant peuvent influer sur la santé, mais elles peuvent être corrigées par le biais d’une rééducation physique. Il faut cependant être prêts à modifier radicalement sa façon de se mouvoir et de penser. Au début il faut libérer la tension accumulée dans les endroits crispés, puis atteindre un équilibre en déployant le minimum d’efforts.

“Malgré le peu de progrès fait par la gérontologie, elle a démontrée que de nombreux symptômes de sénilité qu’on pensait définitifs sont réversibles. Ils ne sont pas les signes d’une dégénérescence du cerveau mais viennent d’une mauvaise alimentation, de la solitude, de la déshydratation, de facteurs liés à l’environnement de la personne. Le vieillissement comporte un facteur choix important. Il est contrôlé par la conscience. Quand, grâce à la transcendance, l’activité mentale cesse, avec elle cesse l’activité cellulaire, retardant le vieillissement. Il suffit de ne pas se programmer à dégénérer avec l’âge. Il suffit donc d'élargir sa conscience pour vivre plus longtemps.

Ce qui rend la vie insupportable, c’est de se sentir prisonnier de son corps."

Deepak Chopra in “Le corps quantique”.

vieillir n'est pas une maladie !

Pour améliorer le vieillissement de la peau :

Vitamines E et A, huile de bourrache, antioxydant, sélénium.

Voir les commentaires

Publié depuis Overblog

3 Octobre 2013, 08:56am

Publié par pam

Voir les commentaires

nos enfants nous accuseront...

2 Octobre 2013, 07:19am

Publié par pam

après Suzame et Yog'lavie, je n'hésites pas à faire suivre et conseiller :

Voir les commentaires

bébé !

1 Octobre 2013, 09:05am

Publié par pam

“Nous chérissons les enfants par dessus-tout, tant ils sont précieux. Avoir un enfant c’est, pour tout être vivant, le plus grand honneur et la plus haute responsabilité qui puissent lui être accordés.”

Ch. Paolini in “L’Ainé”.

bébé !

Pour la première fois (et surement pas la dernière !) je suis "grand-tante" !

Quel bonheur ! je souhaite pour ce bébé et tous les autres un monde plein de douceur, d'amour et de beauté.

Qu'il grandisse libre et heureux et longue vie à lui et à ses parents !

Et un gros bisou à ses grands-parents qui je n'en doute pas sont fiers comme des petits bancs.... à juste titre !

bébé !

“Il y a deux richesses durables que nous pouvons espérer léguer à nos enfants : des racines et des ailes.” Hodding Carter.

bébé !

Voir les commentaires

pardon...

1 Octobre 2013, 09:05am

Publié par pam

Être pardonné n’efface en aucun cas la gravité de la faute.

pardon...

“ J’ai inspiré à fond, puis expiré. Je ne pouvais me permettre d’ajouter le poids de vieux ressentiments à tout ce que je transportais déjà vers ma nouvelle vie. ...

“ Laisse tomber, ai-je dit. Ça n’a pas d’importance.” Je ne le pensais pas vraiment, pas encore. Mais de le dire m’a procuré une sensation de bien-être, comme si après avoir passé des heures à grimper dans une cage d’escalier sombre et méphitique, je venais de recevoir une bouffée d’air nocturne. Cela m’a donné l’espoir qu’avec le temps, mes paroles se vérifieraient.” Divakaruni.

pardon...

Il est sur que le pardon est un travail... un vrai travail !

Et que chacun fait ce qu'il peut avec ça... et à son rythme...

J'ai mis vraiment longtemps à en comprendre l'importance, les conséquences, le champ d'implications que cela sous-entend.

C'est typiquement le genre de démarche qu'il ne faut pas remettre à demain, il suffit juste de commencer, ensuite ça vient tout seul parce qu'ainsi la vie est plus belle, plus facile. On a tous des gens à pardonner... à commencer par soi-même (et ce n'est pas le plus simple...!!). Commencer ce travail c'est se permettre de continuer son chemin , un peu comme si un bulldozer en quelques secondes avait dégagé les pierres d'un éboulis qui vous obligeait depuis des années à enjamber, contourner, prendre des risques pour avancer.

Tout ça pour vous reparler de Bertrand Cantat dont j'ai aimé la nouvelle chanson. Je n'écoutais pas spécialement Noir Désir quand le drame est arrivé. Qui sommes-nous pour juger d'un accident dramatique entre deux personnes droguées et alcoolisées ? J'ai par mon boulot fréquenté ce genre d'individus qui par leurs excès devenaient incontrôlables et fichaient en l'air leur vie et celles des autres. La seule chose que je sais c'est qu'il est inutile après coup de dire on aurait du, il aurait fallu... c'est arrivé, la haine que j'ai lu dans les yeux et les paroles des parents de cette femme morte (qui semblait elle aussi passionnée et excessive) m'a autant choquée que l'histoire sordide qui les avaient provoqué. Je n'ai pas compris que deux artistes intelligents comme Nadine et Jean-Louis Trintignant puissent se laisser aller à cette haine qui doit depuis les bouffer de l'intérieur. Leur chagrin doit être immense, je comprend qu'ils soient inconsolables, mais qu'apporte la haine, l'envie de vengeance, le souhait d'empêcher Cantat de reprendre sa vie après avoir payé pour son geste ?

À l'époque je me souviens d'avoir été étonnée de ma réaction car j'ai toujours détesté profondément la violence et ceux qui se s'en servent pour régler leurs problèmes, surtout quand elle est dirigée vers quelqu'un de plus faible que soi. Je crois que ça m'a semblé plus un accident entre deux excessifs qu'un passage à tabac entre un faible et un fort et les mots d'une violence extrême qui ont suivi m'ont plus perturbée encore.

Aujourd'hui, Cantat nous offre une chanson magnifique. Il sera toute sa vie jugé et écouté mot à mot à l'aune de ce qui c'est passé un soir de délire passionnel. Il porte un sac bien lourd, ça suffit, pas la peine d'en rajouter. On ne peut être artiste sans passion, être humain sans risque et on a tous droit à l'oubli, au pardon.

Agir autrement serait de l'acharnement.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4