Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

au sujet de l'évolution....

27 Juillet 2013, 07:52am

Publié par pam

De savoir que l’on ne peut compter réellement et concrètement que sur soi, ça rend plus fort. On est alors obligé de se dépasser pour se suffire à soi-même, jouer tous les rôles à soi toute seule, et aussi ça devient d’autant plus important de s’accepter et d’être fière de soi.

14 juin 1988....

Je veux y arriver. Pour moi. Pour me prouver qui je suis et jusqu’où je peux aller. Ensuite j’arrêterai, je redescendrai de mon nuage et je partirai vers quelque chose d’autre.

... Je me laisse entraîner, je suis le vent sur mon nuage.

Quoique je fasse c’est jamais moi.

Et je ne me trouve jamais dans un truc que je viens de finir.

Quand j’achève, je me rends compte que je n’ai donné qu’une partie de moi et que c’est encore raté. Quoique je fasse.

Je suis pleine de punch tant que dure l’action.

Dès que je vois que je suis capable de réaliser ce truc, ça ne m’intéresse plus.

Je n’ai plus qu’une envie, c’est de passer à autre chose.

Et dans ce que je viens de lâcher, il y a toujours quelque chose que je regrette comme si j’y avais laissé cette partie de moi-même que j’y avais mis, trop petite alors, trop grande maintenant que je ne l’ai plus.

C’est la vie qui va et vient.

Peut-être que celle d’après sera plus calme.

Peut-être que je finirai par apprendre ce pour quoi on m’a mis ici.

Ce que je vis, je veux que ça me serve après.

A être une autre moi-même plus achevée pour arriver un jour, à force de vies et à force d’expérience, à approcher le tout.

31 janvier 1989...

au sujet de l'évolution....

"- L’angoisse serait un élément d’évolution ?

- Qui sait ? Quand on est satisfait de son existence, on n’a aucune raison de vouloir changer."

Bernard Werber.

"A mesure que les années passaient, je me sentais de plus en plus tourné vers la contemplation, il fallait sans cesse augmenter la charge pour que mon sang ne fasse qu’un tour et d’une manière générale, je préférais éviter la cohue. La liste des choses qui valent la peine dans cette vie se réduisait de jour en jour, ça permettait de concentrer ses forces et de voir les trucs arriver d’un peu plus loin."

au sujet de l'évolution....
Commenter cet article