Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

au sujet des ressentiments...

7 Mars 2013, 08:43am

Publié par pam

“ J’ai inspiré à fond, puis expiré. Je ne pouvais me permettre d’ajouter le poids de vieux ressentiments à tout ce que je transportais déjà vers ma nouvelle vie. ...

“ Laisse tomber, ai-je dit. Ça n’a pas d’importance.” Je ne le pensais pas vraiment, pas encore. Mais de le dire m’a procuré une sensation de bien-être, comme si après avoir passé des heures à grimper dans une cage d’escalier sombre et méphitique, je venais de recevoir une bouffée d’air nocturne. Cela m’a donné l’espoir qu’avec le temps, mes paroles se vérifieraient.”

Divakaruni.

au sujet des ressentiments...

Les agressions sont les cadeaux les plus profonds de la vie.

Une situation vous touche parce que vous avez cette capacité d'être affecté. Si ce n'était pas cette personne ou situation, ce serait une autre.
Intellectuellement, vous devez vous rendre compte que si une personne vous reproche quelque chose et que vous ne le supportez pas, cela signifie que, sur un certain plan, cette personne n'a pas totalement tort.

A un moment donné, vous n'allez plus vous sentir agressé par quiconque, y compris par ceux qui vous agresse. Plus quelqu'un va vous agresser, plus vous allez vous laisser envahir par une forme d'affection pour lui. Vous verrez son manque, sa tristesse, sa problématique.
C'est facile de se croire tranquille, de faire du yoga, d'être sage. Mais soudainement on vous agresse, on vous déteste, on vous hait. Cela vous permet de vous éveiller à votre résonance. Cela déclenche-t-il en vous l'amour? la haine?... Vous découvrez votre propre fonctionnement. C'est cela le yoga. Ce n'est pas de rester assis comme un piquet, mais d'observer comment on fait face à l'instant. Vous découvrez que les agressions sont les cadeaux les plus profonds de la vie, car plus on vous agresse plus votre maturité se développe. Les vies sans agression sont des vies misérables - et heureusement cela n'existe pas.

Soyez disponible, n'essayez pas d'arranger les choses, de moins réagir, d'être plus sage. Ressentez votre folie lorsque vous êtes mis en question. Prenez votre émotion comme objet de contemplation, d'étude avec affection et patience.
Ne rien attendre, ne rien demander, tout se fait.

Eric Baret

merci yog' !

au sujet des ressentiments...
Commenter cet article