Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

au sujet du zona...

3 Juillet 2013, 07:55am

Publié par pam

Le zona est une affection caractérisée par une éruption douloureuse de vésicules analogues à celles de la varicelle, mais présentant la particularité d'être limitée à un territoire bien précis, qui correspond aux terminaisons des fibres d'un nerf déterminé. Cette affection est due à l'atteinte, par le virus de la varicelle, des formations nerveuses qui le commandent. Elle frappe des individus de tous âges et ne cause pas d'épidémies.

La localisation des vésicules sur le thorax est la plus fréquente et constitue le zona intercostal. L'affection commence par une douleur à type de brûlure, accompagnée de quelques signes généraux et d'une hypertrophie ganglionnaire. Rapidement apparaît une éruption de « placards », qui débutent par une simple rougeur de la peau, faisant vite place à une poussée de vésicules à liquide clair dont l'aspect est le même que dans la varicelle. Les placards, en nombre variable, sont localisés dans le territoire cutané correspondant au nerf atteint, d'un seul côté : ainsi se trouve réalisé, dans le zona intercostal, l'aspect classique en demi-ceinture. Les vésicules se flétrissent en deux à trois jours, une croûte se forme et persiste une dizaine de jours avant de tomber, laissant une zone déprimée et dépigmentée (cicatrice blanche). Les douleurs particulières à type de brûlure, parfois très vives, parfois modérées avec diminution locale de la sensibilité cutanée, et la réaction ganglionnaire se prolongent pendant toute l'éruption ; en revanche, les signes généraux restent modérés. La maladie évolue vers la guérison, mais chez la personne âgée on rencontre des formes traînantes, récidivantes ou laissant des séquelles : douleurs, troubles trophiques. Les sujets dont l'état général est déficient peuvent présenter également des formes graves, avec hémorragies et gangrène.

À côté du zona intercostal, on observe suivant la localisation toutes sortes d'autres formes ; la plus importante est la forme ophtalmique, qui peut atteindre l'une ou l'autre des branches du nerf de ce nom. Des complications oculaires, kératite surtout, sont alors à craindre.

Comme dans toute maladie à virus, le traitement étiologique est décevant. Cependant, les antiviraux et l'interféron peuvent rendre service dans les formes graves. Les antibiotiques sont utiles pour prévenir la surinfection bactérienne, et l'on s'attachera à calmer les douleurs par l'administration d'analgésiques et de vitamines du groupe B. (Encyclopedia Universalis)

Le zona est une affection due à un virus, l’herpès, elle suit les trajets nerveux. Au départ d’un zona, il y a très souvent une désillusion, une déception amère, un choc affectif.

2 cas sur 3 sont des patients de plus de 50 ans. Il serait profitable d’utiliser les médecines douces rapidement, les médicaments antiviraux diminuent seulement de 50 % l’apparition de douleurs résiduelles et aucun antalgique n’est efficace seul et à tous coups. Le meilleur remède consiste à voir un magnétiseur. L’acupuncture soigne très bien les douleurs du zona.

En cas de zona ophtalmique, il faut agir vite.

Vous pouvez prendre des oligo-éléments : magnésium, cuivre, zinc.

HOMÉOPATHIE : Vaccinotoxinum, Mezereum, Ranunculus bulbosus.

PHYTOTHÉRAPIE : échinacée pour son rôle anti-infectieux. Eleutherocoque et/ou ginseng pour renforcer le terrain.

Contre le virus : échinacée, eupatoire, thym, eleutherocoque.

Contre l’inflammation et la douleur : harpagophytum, saule, cassis.

Contre l’inflammation : silicium organique.

Possibilité de trouver ces plantes soit en vrac (pour tisanes et décoctions) soit en gélules soit pour certaines en teintures mères. Le mieux est celui jugé le plus facile ou évident par le patient.

Pour renforcer votre système immunitaire, prendre de la vitamine C naturelle (acérola) ou manger des agrumes, kiwis, fruits et légumes verts.

Et de la levure de bière, qui en plus de regorger de vitamines B, possède des propriétés anti-infectieuses, agit sur la peau et restaure la flore intestinale. Et la vit B régénère les cellules nerveuses.

Sources alimentaires du cuivre : surtout dans le foie, les produits de la mer, cacao, germes de blé, oeufs de poissons, amandes, avocat...

Sources alimentaires du magnésium : chocolat, agrumes, banane, céréales complètes, crustacés, poissons gras, riz, fruits secs...

Sources alimentaires du zinc : les huîtres, fruits de mer, poissons, viandes, jaunes d’oeufs, céréales, pain complet...

Boire des décoctions de feuilles de cassis (riche en vit C, agit aussi sur la circulation veineuse, soulage rhumatismes et arthrose, précieux anti-âge) : 4 tasses par jour, mettre 40 gr dans un litre d’eau, tremper 1 heure, amener à ébullition, laisser infuser 10 mn.

Ou Teinture Mère de cassis (Ribes Nigrum) chez le pharmacien : 25 gouttes dans un peu d’eau trois fois par jour.

Ou Teinture Mère de Calendula (souci) en application locale.

Application quotidienne d’Huiles Essentielles : lavande, géranium, romarin, sauge, cyprès. Origan (anti-infectieux).

Applications externes pour le zona de l’oeil : compresses de feuilles de géranium sur l’oeil 10 minutes toutes les trois heures (10 gr de feuilles dans 10 cl (1/10 l) d’eau, tremper 5 minutes, amener à ébullition, infuser 10 minutes).

Le zona est une des réussites flagrantes des "coupeurs de feu"... n'hésitez pas à me contacter (commentaire) en cas de besoin.

Commenter cet article