Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Crudivorisme...

26 Septembre 2013, 08:23am

Publié par pam

Changement d'alimentation depuis plusieurs mois : j'ai fortement diminué viande, laitages (sauf fromages de brebis), gluten. Je me suis offert un extracteur de jus et je me régale de jus de fruits et de légumes (+ herbes du jardin). Tout cela sans excès, sans exagération, ce qui veut dire que je suis cela à environ 80 %. Je sais que pour certains le gluten et les laitages même en très petites quantités peuvent déclencher ou faire redémarrer un problème de santé... mais à part de gros problèmes de vertèbres et d'os en général, je vais bien, ce sont plutôt une curiosité, une envie par goût et le souhait de comprendre le choix de certaines amies qui m'ont incitée à tester ce "régime".

Quelques remarques :

- c'est plus simple à faire quand on vit seul... !

- remplacer la centrifugeuse par l'extracteur de jus est vraiment un bon investissement : les goûts sont plus subtils, l'extraction plus complète et on peut aussi faire des purées de noisettes, amandes... délicieuses (et moins chères qu'en magasin bio), des pâtes...

- trouver des protéines n'est pas un problème : soja, graines, fromages de brebis, poissons gras.... le choix reste vaste !

- ma toubib, inquiète, m'a prescrit une analyse de sang : résultats positifs, aucun changement par rapport à l'an dernier, je manque toujours de vitamine D comme la plupart des gens d'ailleurs, à moi de compenser (huile de foies de poissons, poissons gras, champignons...). Voilà pour rassurer le inquiets et faire taire les critiques !!

- Brune (10 ans) et Marius (7 ans) sont venus passer 24 heures, ils ont adoré composer leurs jus de fruits, découvrir le pain aux fleurs à la châtaigne, et ils sont habitués à manger des légumes et herbes du jardin, c'est devenu un jeu depuis qu'ils sont tout petits et hier ils ont encore pu trouver des mûres, leurs jus étaient si colorés qu'on a joué à "je bois du vin"! Où est l'image ancienne des végétariens coincés, tristes et austères....?

- plus sérieusement et c'est l'essentiel : en quelques jours j'ai senti une amélioration physique très nette, beaucoup moins de douleurs, beaucoup plus d'énergie vitale, de sérénité même. Et même si j'ai la chance de n'avoir jamais eu de problèmes de poids, j'ai perdu les deux kilos de mauvaises graisses accumulées au fil des ans. Je pense sincèrement que même si vous n'en voyez pas l'intérêt, si ça vous semble compliqué ou limitatif, chacun gagnerait à au moins faire l'essai, quelques jours, pour voir...

Crudivorisme...

Pour conclure, je suis ravie de cet essai qui va perdurer j'en suis sûre. Mes disgressions se font de plus en plus rares (un passage à la pâtisserie, à la coop d'agriculteurs bio du coin pour une tranche de viande ou de charcuterie) mais peut être que d'avoir dès le début choisi de ne pas faire un changement radical et extrémiste m'a permis non seulement de "tenir" mais surtout sans manques, sans regrets, sans contraintes.

Je sens quand je parle à ceux qui me demande des soins et à qui maintenant je suggère de tester l'arrêt du gluten ou des laitages ou de la viande au moins 10 jours, au moins l'un des trois à tour de rôle par exemple pour commencer, que cela fait écho. Non par mode mais pour vivre plus en conformité avec ses idées.

L'an dernier, à force de scandales alimentaires, d'émissions trop bien structurées et informatives sur Arte ou la 5, d'articles dans les journaux ou sur le net, je me retrouvais régulièrement à ne plus savoir quoi acheter, quoi consommer, tout me dégoûtait, aujourd'hui quand j'ouvre mon frigo, la profusion de fruits et de légumes, de couleurs, de fraicheur me ravit, je me fais plaisir avec une tartine (sans gluten) de pâte d'anchois maison, d'olives, de purée d'amandes au miel ! Chaque jus est une découverte car les mélanges sont infinis, aucun risque de lassitude donc.

Et, cerise sur le gâteau (sans gluten ni laitages !), je ne cautionne plus (ou encore moins) l'industrie agro-alimentaire, les faiseurs de profits financiers sur le dos de notre santé, je ne participe plus à l'horreur des pratiques des producteurs de viande.

En bref, la vie est belle et j'ai la pêche !

À vous de tester si ce n'est déjà fait et vous m'en direz des nouvelles !

Commenter cet article