Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cueillette des plantes médicinales et aromatiques

29 Juillet 2013, 07:01am

Publié par pam

encore quelques bons conseils trouvés sur "éclat de lune.overblog.com" :

Choisir le mois de la cueillette permet de s'adapter au rythme naturel de la vie végétale. Mais on peut être vite perdu, dans la mesure où ce moment " optimal " varie selon les espèces de plantes, et également selon la partie de la plante à récolter. Ce calendrier est donné à titre indicatif, à chaque personne souhaitant l'utiliser de l'interpréter et de s'adapter au rythme de la nature.

On peut cueillir les feuilles de certaines plantes toute l'année (par exemple le Romarin, le Persil ou le Buis). D'autres plantes ont une floraison très éphémère et lorsqu'on utilise ces fleurs, il faut donc les récolter rapidement (le muguet, le pêcher, etc.).

Il ne faut pas oublier non plus que la Nature a son propre rythme et que ce rythme n'a pas la rigueur d'une horloge, différents facteurs peuvent intervenir pour modifier le calendrier de la cueillette. On a ainsi par exemple des années où le temps clément entraîne une précocité de la végétation par rapport aux critères habituels.


Les indications qui suivent peuvent s'appliquer en règle générale.

Le bois : peut se ceuillir tout l'hiver.

Les racines, les tubercules, les rhizomes, les bulbes se récoltent soit en automne, c'est-à-dire après que la plante y a accumulé ses réserves (c'est surtout le cas des bulbes et des oignons), soit au printemps, avant que ces réserves ne soient mobilisées.

Les tiges sont cueillies en automne, quand les feuilles ne sont plus en période d'activité (Angélique, Douce-amère).

Les feuilles se récoltent au moment de leur plein développement, mais avant la formation des boutons floraux, qui diminueraient la teneur en principes actifs (Cassis, Menthe, Ortie, Pissenlit).

Les fleurs gagnent à être ramassées avant le plein épanouissement et avant la fécondation (Aubépine, Bleuet, Camomille).

Les sommités fleuries se cueillent au début de l'épanouissement des fleurs et, en tout cas, avant la formation des premiers fruits (Absinthe, Hysope, Ballote).

Les bourgeons sont à récolter à la fin de l'hiver ou au début du printemps, avant que la sève n'amorce sa montée dans les branches de l'arbre.

Les fruits charnus doivent être cueillis dès qu'ils sont mûrs, mais sans attendre la maturité complète (Airelle, Alkékenge, Ronce, Nerprun).

Les semences , au contraire, doivent être récoltées à complète maturité, lorsque la plante commence à se dessécher un peu (Anis, Carvi, Fenouil, Grémil).

cueillette des plantes médicinales et aromatiques
Commenter cet article