Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoire du lutin jaune

24 Décembre 2012, 09:48am

Chapitre - 7 -

Le temps semblait s'être arrêté.. et heureusement, parce que nous étions la nuit de Noël, et il fallait que tous ces cadeaux que nous fabriquions le lutin jaune et moi, soient distribués avant que le soleil ne se lève.

J'imaginais sans mal la déception des enfants s'ils ne trouvaient rien sous leur sapin cette année. Le lutin jaune m'avait raconté que partout sur la planète, des lutins, comme lui, avaient entrepris de coacher des humains, comme moi. On pouvait donc espérer qu'il restait suffisamment de personnes croyant encore aux contes de fées, au petit peuple et au merveilleux. Des personnes prêtes à passer une nuit blanche pour exceptionnellement remplacer le Père Noël et garder vivante la magie de Noël.

À ce moment, une gerbe d'étincelles exposa dans la cheminée. Chaque étincelle se mit à voleter dans la pièce et sous mes yeux ébahis, se mit à grossir, se transformant en autant de petites fées ailées de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Elles se posèrent sur le tapis bleu et après nous avoir salué et remercié, chacune d'elle se chargeant d'un petit objet, elles s'envolèrent par le conduit de la cheminée.

- Il était temps ! dit le lutin, elles auront juste ce qu'il faut de cadeaux et de minutes pour distribuer tout cela à tout le monde avant la fin de la nuit.

Je pense que nous avons réussi. Bien sûr, certains vont avoir un peu de mal à comprendre la leçon : un si petit cadeau à la place d'un gros tas de paquets… ça va leur faire drôle ! Mais quand ils comprendront qu'ils auraient pu ne rien avoir du tout… Que le Père Noël est, à cause de leur attitude, si triste et désespéré… Que l'amour et le bonheur ne dépendent pas de la quantité mais de la qualité… Bref !! si chaque enfant cette année remercie sans se plaindre, sans vouloir plus, mieux, encore, autre et autrement… alors… peut-être….

- Lutin ! il me vient une idée : demandons à chaque enfant d'envoyer une nouvelle lettre au Père Noël. Pas pour demander, exiger, revendiquer, juste pour lui dire qu'on l'aime, qu'il nous aura bien manqué cette année, qu'on espère qu'il va mieux et que ces rennes aussi !

- Il est vrai qu'il ne reçoit pas beaucoup de lettres de ce genre. Ton idée me plait mais elle ne suffit pas. Il faut non seulement qu'ils écrivent sans demander, mais s'ils pouvaient aussi offrir, une fois à leur tour. Un dessin, un poème, un bisou…

- Cela me semble la bonne façon de faire arrêter cette grève du Père Noël. À mon avis, il ne pourra pas résister !

- Espérons ! Et en attendant la suite de l'histoire l'année prochaine, je te salue bien bas, humaine !

Il sauta de son petit fauteuil et après un salut courtois, pris son élan et bondit dans la cheminée… où il disparut.

Héberluée, je regardai dans le conduit de la cheminée mais il était bien vide. Par la fenêtre je ne vis rien non plus, il faisait encore nuit, même si une lueur se dessinait à l'est. En me retournant, je vis au pied de mon sapin un petit paquet brillant.

Je décidai de ne pas déroger à la tradition… et d'aller me coucher.

Demain matin il ferait jour et j'aurai une surprise à découvrir !

Histoire du lutin jaune
Commenter cet article