Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

medecine tibétaine

12 Juillet 2013, 06:31am

Publié par pam

“Notre médecine part du principe que les matières absorbées par l’homme sous forme de nourriture et de médicament et celles qui constituent son corps sont fondamentalement de même nature et interdépendantes. La viabilité de l’organisme humain dépend de la qualité de son environnement et de son alimentation.” Dr Tendzin Tcheudrak, médecin tibétain.

La médecine tibétaine est une science indépendante, sans rapport avec la magie, mais tenant bien plus de l’expérience et du savoir. Cette science holistique, que sous-tend la philosophie bouddhiste, appréhende l’homme comme un être faisant partie intégrante d’un univers cosmique et considère cette conscience comme le fondement de la santé spirituelle dont découle la santé physique.

Les préceptes fondamentaux sont inscrits dans le traité magistral, rédigé au XII° siècle et intitulé Gyushi ou art de guérir. Sa conception de la santé et de la maladie, si éloignée de notre théorie occidentale comprend des méthodes de diagnostics subtiles, la fabrication de remèdes et la compréhension des interactions complexes entre les forces spirituelles et physiques.

À la fin des années 50 et au cours des années 60, les Chinois détruisirent presque tout ce qui avait rapport avec la médecine tibétaine traditionnelle et tuèrent presque tous les médecins. Cependant, les réfugiés emportèrent avec eux, dans leur exil, leur expérience et de nombreux écrits inestimables.

Au cours de l’histoire, la médecine tibétaine se répandit d’abord en Mongolie, puis, il y a 3 siècles, en Bouriatie située au nord de la Mongolie, où elle est encore pratiquée.

En Europe et en Israël, des laboratoires testent les remèdes tibétains et démontrent leur efficacité à travers des études cliniques. Enfin, l’Institut de recherche atomique de Vienne montre clairement combien le mode de pensée occidental se rapproche peu à peu de la vision holistique tibétaine. La progression de cette médecine tient au désir des Occidentaux de se tourner vers une médecine holistique et naturelle qui va bien au-delà de la simple lutte contre les symptômes, telle que la pratique encore souvent la médecine occidentale.

Franz Reichle. “L’ART DE GUÉRIR. MÉDECINE TIBÉTAINE”.

medecine tibétaine
Commenter cet article