Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

autotraitements

huiles essentielles et sérénité...

24 Juin 2013, 08:21am

Publié par pam

On peut aider le psychisme avec les huiles essentielles, obtenues à partir de parties de plantes aromatiques (fraîches ou sèches) par distillation à la vapeur d’eau, à pression atmosphérique et sur le lieu de la récolte.

Elles ont des effets puissants donc attention aux erreurs et aux excès, et elles sont contre-indiquées chez l’enfant et en cas de grossesse.

On emploiera des H.E. calmantes dans les états de nervosité ou d’anxiété et des tonifiantes dans les états dépressifs.

On peut les associer (2 ou 3) et les utiliser en interne et en externe.

En externe, on se masse le plexus, le thorax et les épaules avec 1 ou 2 H.E. diluées dans un peu d’huile végétale (comme l’huile de millepertuis).

huiles essentielles et sérénité...

H.E. de BASILIC (Ocimum basilicum) : puissant antiviral, anti-infectieux, antibactérien, antiseptique intestinal, tonique digestif, décongestionnant hépato-biliaire, décongestionnant veineux et prostatique, anti-inflammatoire rhumatismal et artériel, stimulant surrénalien, tonique cérébral, antispasmodique gastrique et intestinal, décontractant, sédatif, calmant, somnifère. # STRESS.

Attention à forte dose : hypnotique. Usage interne.

H.E. de BERGAMOTIER (Citrus bergamia) : antiseptique, anti-infectieux, antibactérien, stimulant des sécrétions gastriques, antispasmodique, puissant sédatif, calmant et aussi tonique et stimulant à faible dose. # NERVOSITÉ.

H.E. de CAMOMILLE ROMAINE (Anthemis nobilis) : très bon antiparasitaire, antiviral, anti-inflammatoire, antidouleur, antiallergique, antispasmodique, très puissant calmant du système nerveux central, (palpitations) et excellent antidépresseur. Usage interne et externe, courtes périodes. # STRESS.

H.E. de CATAIRE (Nepeta cataria) : anti-infectieux, antiviral, anti-inflammatoire, antilythiasique biliaire, calmant, sédatif. # ANGOISSE, OPPRESSION.

H.E. de CUMIN ( Cuminum cyminum) : apéritif, digestif, carminatif, antidouleur, très bon anti-inflammatoire, calmant, somnifère, antispasmodique, relaxant. # TRAC.

H.E. de DAVANA (Artémisia pallens) : expectorant, cicatrisant, anxiolytique très puissant. Usage interne et externe à très faibles doses. # ANXIÉTÉ.

H.E. d’ÉRIOCÉPHALÉE (Eriocephalus punctulatus) : très puissant antispasmodique, anti-inflammatoire, antidouleur, calmant, anxiolytique très efficace. Usage interne et externe. # ANXIÉTÉ.

H.E. d’IRIS (Iris pallida) : antiseptique cutané, antiparasitaire intestinal, expectorant, calme l’angoisse, améliore la concentration. # ANGOISSE, OPPRESSION.

H.E. de LAVANDE OFFICINALE (lavendula officinalis) : une des plus utilisée. Anti-infectieux, antiparasitaire, désinfectant, anti-mycosique cutané, diurétique, carminatif, tonique, anti-inflammatoire, cicatrisant et régénérant cutané, antinévralgique, anticoagulant, stimulant circulatoire, régulateur et tonique cardiaques, hypotenseur, sudorifique, dépuratif cutané, antispasmodique, calmant, décontractant, somnifère pour les jeunes enfants.

H.E. de MATRICAIRE (Chamomilla recutita) : antiseptique, hépato-biliaire, anti-inflammatoire, décongestionnant, fébrifuge, antidouleur, antiallergique, cicatrisant,antispasmodique, antidépresseur. Attention propriétés oestrogéniques.

# DÉPRESSION.

H.E. de MÉLISSE OFFICINALE (citronnelle mais pas citronnelle de Ceylan) : antiparasitaire intestinal, stimulant de la vésicule biliaire, détruit les calculs biliaires, rééquilibre le système nerveux végétatif, hypotenseur, antispasmodique, anti-inflammatoire, anaphrodisiaque, fébrifuge, tonique cérébral, calmant, sédatif, hypnotique. # ANXIÉTÉ.

H.E. de MENTHE VERTE (Mentha spicata) : puissant expectorant, tonique digestif, stimulant de la fonction biliaire, cicatrisant, anti-inflammatoire, très bon calmant. Voie interne. # NERVOSITÉ.

H.E. d’ORANGER AMER (Citrus aurantium) : anti-infectieux, stimulant de la sécrétion digestive, draineur général, anti-inflammatoire, antispasmodique, stimulant circulatoire, fluidifiant sanguin, cicatrisant, régénérant cutané, régulateur du système nerveux, somnifère. # DÉPRESSION, ANGOISSE.

H.E. de ROMARIN : trois variétés :

Romarin à cinéole : voies respiratoires, anti-infectieux, antibactérien, antimycosique, antiparasitaire cutané, décongestionnant hépatique pour les enfants, stimulant pancréatique, dépurateur sanguin, antalgique, antispasmodique digestif, tonique musculaire, tonique cérébral et antidépresseur. # DÉPRESSION.

Romarin à alpha-pinène et verbénone : immunostimulant, hépatique, diurétique, antispasmodique digestif, tonique cérébral et antidépresseur. # DÉPRESSION.

Romarin à camphre : tonique général et cardiaque, antalgique, tonique veineux, hypertenseur, relaxant musculaire à forte dose. Contre-indiqué aux enfants, femmes enceintes, hypertendus et épileptiques.

H.E. de TANAISIE (Tanacetum annuum) : anti-inflammatoire et anti-œdème très puissant, antalgique, tonique veineux, puissant antihistaminique (# allergies), antiprurigineux, antiasthmatique, hypotenseur, calmant. Usage externe ou interne. # STRESS.

Attention : son action hormonale induit des effets secondaires chez certains.

H.E. de VALÉRIANE OFFICINALE : diurétique, stimulant de la sécrétion gastrique, fébrifuge, antispasmodique, hypnotique, puissant sédatif et tranquillisant. Peut avoir des effets dépresseurs. # NERVOSITÉ.

H.E. d’YLANG-YLANG (Cananga odorata) : antiseptique intestinal, antiparasitaire cutané, antidiabétique, hypotenseur, antidouleurs, anti-inflammatoire, aphrodisiaque, calme palpitations et spasmes, améliore les humeurs dépressives. # TRISTESSE.

huiles essentielles et sérénité...

Si, et ce serait justifié (!), vous trouvez cette liste un peu longue et hermétique... faites comme moi : privilégiez les huiles de plantes qui poussent chez vous ou autour de chez vous en excluant toutes celles qui ne vous "parlent" pas, qui sont trop "exotiques", et vous verrez le choix se réduire de lui-même et la bonne huile essentielle (bonne pour vous s'entend) s'imposer d'elle-même.

Bon soin, prenez ce temps de vous faire plaisir, portez vous bien... et respirez !

Voir les commentaires

santé,sérénité et alimentation de saison...

24 Juin 2013, 06:25am

Publié par pam

un dicton du Moyen-Âge pour commencer la semaine ?

"La sérénité d’âme est gardienne des clefs de la mémoire et de la santé."

Notre psychisme est mis à rude épreuve en ces temps de climat étrange... météo, politique, économie.. liste non exhaustive et totalement inutile puisque si on se met à fixer sur ce qui va de travers, en bonne éponge, notre cerveau va prendre la tangente et ...

donc positivons !

Commençons par quelques aliments de saison et leurs nombreuses qualités :

ABRICOT. origine Chine.

Antioxydant naturel. Riche en vit A et C, fer, cuivre, magnésium, potassium et riboflavine. Très riche en bêtacarotène, autres antioxydants, potassium et fibres.

Propriétés : anti-anémique, apéritif, astringent, à la fois anti diarrhéique et doucement laxatif, nutritif, très reminéralisant, tonique physique et intellectuel.

Contribue à rééquilibrer le système nerveux, facilite le bronzage, protègent la peau et améliorent la vision nocturne.

Éviter le frigo qui casse son parfum et bien laver et ne pas oublier que le noyau est toxique.

Les abricots secs contiennent des éléments qui contribuent à prévenir la formation des bactéries, recommandé contre la constipation.

ARTICHAUT. origine Méditerranée.

Riche en acide folique, phosphore, calcium, potassium et vit B (1, 3, 5, 6, 9). Contient fer, magnésium, cuivre, zinc, acide pantothénique, calcium, vit E et C. Fibres. Antioxydant.

Propriétés : antitoxique, apéritif, diurétique, énergétique. Favorise la sécrétion biliaire, effet bénéfique sur le foie, bon dépuratif sanguin, peu calorique.

Conseillé aux insuffisants hépatiques.

Il peut provoquer flatulences et ballonnements.

Pour conserver un artichaut cru, tremper sa tige dans un peu d’eau. Ne pas couper la tige avec un couteau, l’arracher (enlève les parties filandreuses). Cuire à l’eau bouillante salée et conserver l’ébullition pendant la 1/2 heure de cuisson. Ne jamais conserver cuit plus de 24 heures : il devient ensuite toxique.

CAROTTE. origine Europe.

Antioxydant naturel. Contient vit B6, E, acide folique, magnésium, thiamine. Riche en fibres, potassium et amidon (valeur nutritive plus importante cuite). Avec le foie, c’est l’aliment le plus riche en bêtacarotène.

Propriétés : anti diarrhéique (enfants), antidouleur, apéritive, carminative, digestive, diurétique, emménagogue, reminéralisante, tonique, vermifuge.

Bonne pour les yeux, elle améliore la vision, spécialement nocturne (vit A). Soigne le foie, lutte contre la constipation en améliorant le transit intestinal.

Une consommation régulière (100 gr par jour) diminue de moitié le risque de cancer . Indiquée dans la plupart de cas d’inflammations du côlon.

Le jus de carotte sur la peau soigne, purifie le teint et lutte contre les taches de vieillesse.

Conseillée en cas de rhumatismes, arthrite, affections cutanées, maladies de la vessie et du foie, goutte (aide à éliminer l’acide urique). Piège le cholestérol grâce à la pectine.

Fibres et amidon = valeur nutritive plus importante cuite.

Cuire à l’eau froide, avec peu d’eau. Pas de vinaigre pour les carottes râpées, mais du citron et une cuill d’eau. Se conserve longtemps dans un endroit sombre et frais.

CERISE. Origine Asie.

Riche en potassium , calcium, magnésium. Très riche en vit C. Bêtacarotène.

Propriétés : anti-arthritique et antirhumatismale, désintoxiquante, diurétique (infusion de queues de cerise), énergétique, laxative, très reminéralisante, calmante pour les nerfs

Conseillée en cas de goutte, calculs rénaux, constipation, arthrite rhumatismale, obésité.

CIBOULETTE . origine Chine.

Riche en potassium, vit A, B6 et C.

Propriétés : anti-infectieuse, désintoxiquante, expectorante.

Le jus de ciboulette est vermifuge. Conseillée en cas de grippe et rhume.

CONCOMBRE . Origine Asie.

Bonne source d’acide folique, potassium et vit C.

Propriétés : calmant, dépuratif, digestif, diurétique et rafraîchissant.

Faible apport calorique. Se digère mieux épluché.

FÈVE. Origine Europe.

Excellente source d’acide folique. Contient fibres, calcium, magnésium, potassium, beaucoup de bêtacarotène, vit B (3 et 9). Antioxydante.

Propriétés : digestive et nutritive.

Conseillé aux anémiques, aux personnes actives physiquement et intellectuellement et contre la constipation. Plus digeste épluchée de sa peau.

FRAISE. Origine Chili et sud de l’Europe.

Antioxydant naturel. Riche en potassium, acide pantothénique, acide folique et vit B9 et C. Potassium, calcium, bêtacarotène, peu sucrée. Antioxydante.

Propriétés : anti-anémique, anti-infectieuse, antirhumatismale, antivieillissement, astringente, dépurative, digestive, diurétique, reminéralisante et tonique. Laxative.

Conseillée en cas de goutte, de douleurs arthritiques et de rhumatismes. Utilisée autrefois contre la fièvre. Fruit fragile.

Ne pas consommer en cas de colite.

FRAMBOISE. Origine Asie.

Riche en sels minéraux, potassium, magnésium et vit C.

propriétés : dépurative, apéritive, digestive, diurétique, énergétique, laxative, stomachique, sudorifique, tonique.

Contribue à soulager les rhumatismes, soulager la constipation, éliminer les reflux d’acidité.

Les feuilles en infusion ont des propriétés emménagogues, diurétiques et laxatives. Et contre les nausées.

Conseillée en cas de troubles intestinaux et digestifs, en cas de paresse intestinale et de goutte.

Déconseillée aux personnes souffrant de colites.

GROSEILLE . Origine Europe du Nord.

À grappes ou à maquereaux. Très acide. Bon antioxydant.

Riche en vit C et potassium. Contient magnésium et fer. très riche en bêtacarotène.

Propriétés : dépurative, digestive, diurétique et légèrement laxative.

Favorise le soulagement des troubles intestinaux.

Action dépurative sur le plan hépatique.

MELON. Origine Asie.

Très riche en potassium, en bêtacarotène, vit C. Contient magnésium, fer.

Peu calorique. Antioxydant.

Propriétés : diurétique, reminéralisant, stimule les réactions de défense, apéritif, aurait une action contre goutte et rhumatismes.

Une fois cueilli, ne mûrit plus, ne doit pas être conservé

RADIS. Origine Méditerranée.

Excellente source de potassium et vit C.

Contient acide folique.

Propriétés : anti arthritique, antirhumatismal, antiseptique, apéritif, curatif, reminéralisant.

Contient des éléments sulfureux utiles dans la prévention de certains cancers.

traite les affections respiratoires (bronchite, asthme), maladies de foie et de la vésicule biliaire. Utilisé pour faire baisser la fièvre. Efficace contre la déminéralisation.

Faiblement calorique.

Attention : peut empêcher l’absorption de l’iode par la glande thyroïde.

RHUBARBE . Origine nord de l’Asie.

Crue, est très riche en potassium. Contient vit C et calcium.

Propriétés : anti-infectieuse, apéritive, cholagogue, dépurative, tonique, vermifuge.

Goût très acide. Nutritive même cuite ou en confiture.

On utilise la racine comme tonique, stomachique, laxatif et purgatif.

TOMATE . Origine Mexique.

Antioxydant naturel. Riche en potassium, fibres, sels minéraux, vit A, B, C et E. Lycopène.

Propriétés : apéritive, désintoxiquante, digestive, diurétique, énergétique, reminéralisante, stomachique, tonique.

Favorise un bon transit intestinal. Peu calorique.

De nombreuses études ont prouvé qu’elle diminuait le risque de cancer du poumon, de l’estomac, de la sphère O.R.L., de la prostate et réduisait la fréquence des accidents cardio-vasculaires.

La pulpe de tomates nettoie et rafraîchit la peau.

Certains sont allergiques, il faut peler : plonger 10 mn dans de l’eau bouillante après avoir incisé le fond en croix, puis, immédiatement au sortir de la casserole, l’immerger dans de l’eau glacée cela facilite grandement l’opération ! Pour ôter l’acidité aux tomates crues, les saupoudrer de persil haché.

La tomate cuite est aussi protectrice (solubilise la vit A).

En revanche oubliez le ketchup, très salé et très sucré : ma recette pour les enfants de passage (petits et grands !) je verse dans une petite bouteille qui imite celle à laquelle ils sont habitués mon coulis de tomate du jardin agrémenté d'un tout petit peu de miel et de vinaigre balsamique, avec une belle étiquette... ils se régalent, je ne passe pas pour la vilaine "empêcheuse de manger chimique"... et c'est bon pour leur santé !

santé,sérénité et alimentation de saison...

Voir les commentaires

douleurs articulaires...

20 Juin 2013, 06:35am

Publié par pam

Eh oui... le climat fait des siennes... on vous avait prévenu ! non ??!!

Et il n'y a pas que ça qui part de travers... on vous avait aussi prévenu....

La société de consommation... ce n'était pas une bonne idée !

Laisser les politiques faire n'importe quoi sans les contrôler ça donne des horreurs...

Le repli sur soi et sa petite tribu et après moi le déluge... pas une bonne idée !

Je profite, je consomme un max, je m'offre une troisième voiture, je roule au diesel, j'installe le chauffage électrique et vive le nucléaire... grossières erreurs !

J'ouvre le congélo, je lance la barquette dans le micro-ondes et je pars m'affaler devant la télé... grosses bêtises !

Vous êtes au bout du rouleau, vos enfants n'en font qu'à leur tête... votre santé part en sucette, vous avez pris un coup de vieux, vous avez mal partout...

Allez... aujourd'hui on va s'occuper de vos articulations : le temps humide mais surtout très changeant, la mauvaise nourriture dont les poisons viennent encombrer les points de jonction du corps, les mauvaises positions, mauvaises habitudes, tout vous fragilise et au fil des années va vous compliquer la vie, il est toujours temps de changer, de modifier ses erreurs et de s'améliorer.

Alors, quelques pistes pour moins souffrir, piochez-y ce qui vous parle le plus, ne tombez pas d'un extreme dans l'autre et faites vous plaisir : inutile de tout changer (vous tiendrez trois jours avant de reprendre les mauvaises habitudes), de vous faire mal en allant chaque jour à la salle de sport ou d'aller consommer (encore) de nouveaux outils, aliments, ou autres...

On se calme, on destresse, on fait le point.

Si une de vos articulations (voire plusieurs, voire toutes en même temps...) vous fait souffrir, vous avez du forcer : mauvais mouvement, mauvaise position dans les cas légers, des années d'excès ou de travaux durs dans les cas d'usure. Mais les solutions sont quasi similaires :

- Ne restez pas immobiles : conservez une activité physique suffisante (hors crises douloureuses) c'est le seul moyen de produire du nouveau cartilage.

L’hyperoxygénation qu’entraîne l’activité physique augmente l’élimination des acides en excès, ce qui soulage nombre de douleurs (arthrite, tendinite...).

L’arthrite rhumatismale finit par entraîner l’affaiblissement des ligaments dans tout le corps. Une douce mobilisation favorise le drainage lymphatique et il faut mobiliser les articulations.

- Les affections rhumatologiques sont liées aux radicaux libres, donc il faut vous supplémenter en antioxydants, dont vit A, C et E, acides gras oméga-3 et oméga-6, acides aminés soufrés, sélénium, zinc. Quand on dit se suppléméenter en vitamine C, rappelez-vous qu'il s'agit de 3 à 4 gr par jour.

- La douleur est un cercle vicieux, il faut donc en sortir, chacun trouvera sa solution : faire des choix pour limiter sa fatigue et son stress,

profiter d'une pause pour aller marcher pieds nus dans l'herbe, se ressourcer au contact de la nature et des arbres,

manger quelques fruits dans un jardin au lieu d'avaler un sandwich chimique dans un lieu bruyant,

se faire couler un bain en rentrant du boulot avec gros sel et huiles essentielles par ex : lavande, wintergreen, bouleau jaune...) et en sortant du bain masser les articulations douloureuses avec de l'huile d'arnica.

prendre le temps d'un enveloppement d'argile (si tout le dos vous fait mal et que vous êtes seul oubliez ! la prochaine fois que je tente la chose je fais une video... c'est mieux que toutes les blagues carambar réunies... et plus sérieusement vous pouvez boire l'argile cf http://partages.overblog.com/argile-et-autotraitements)

- Adeptes de la phytothérapie, l'harpogophytum est la plante qu'il vous faut. Mais vous pouvez aussi vous tourner vers la prêle, la reine des prés, le bourgeon de cassis (ribes nigrum), ananas (pour la broméline), curry (pour la curcumine), saule blanc...

La phytothérapie permet d’éviter ou d’espacer les anti-inflammatoires, elle permet un drainage et une désintoxication de l’organisme.

- Ralentissez l'ingestion d'excitants de tous ordres, alcool, viandes , produits raffinés, donc sucres, graisses... privilégiez les fruits, les légumes, allez voir yog'lavie pour ses conseils de jus et de cru, si vous pouvez arrêtez ou limitez les laitages et le gluten, au moins un temps pour chacun et voyez comment votre corps réagit. Mais si cela ne vous est pas possible, ne culpabilisez pas, contentez-vous d'acheter moins de produits manufacturés et plus de produits simples et sains.

- une petite recette : en cas de douleurs articulaires et vertébrales huiles essentielles de lavande, romarin, marjolaine, pin, eucalyptus, 50 grammes de chaque dans 10 ml d’huile végétale (bio, première pression à froid bien sûr). Pour faire des frictions toniques chaque matin.

Pour les grands massages : rediluer 10 fois.

- Sachez aussi que l'H.E. d’eucalyptus citronné est efficace contre l’arthrite, celle de genévrier contre les douleurs articulaires. La silice soulage aussi.

- et surtout faites vous de petits plaisirs chaque jour, prenez en compte votre fatigue et votre stress, ce ne sont pas des symptômes anodins, votre corps vous parle, vous dis stop, écoutez-le et trouvez des remèdes. Faites une pause, lâchez prise, faites une liste des priorités et reportez à plus tard ce qui n'est pas essentiel. Vous avez besoin de calme et vous êtes seul à pouvoir vous offrir ce lâcher prise par un moment de relaxation, de méditation...

- un petit apéro pour finir et pour soulager les douleurs : un verre 2/3 d’eau de source, 1/3 jus de pomme frais, édulcoré avec une cuillère à soupe de miel, 3 fois par jour.

Soyez gentil avec vous et si vous avez besoin d'explications, de conseils ou de précisions laissez un commentaire et je vous aiderai dans la mesure de mes moyens.

Pour ceux qui ne savent pas encore, je soigne par imposition des mains (j'enlève le feu comme on dit par chez moi !) et à distance, et l'inflammation des articulations est dans mes cordes... alors n'hésitez pas, je suis là pour ça !

Bonne journée, respirez, souriez et allez vous faire un cadeau, moi je vais de ce pas cueillir quelques pavots pour enchanter mon salon...

douleurs articulaires...
douleurs articulaires...
douleurs articulaires...

Voir les commentaires

se soigner par l'alimentation.... une autre alimentation !

15 Juin 2013, 06:55am

Publié par pam

Voir les commentaires

réguler nos états d'âme...

11 Juin 2013, 07:02am

Publié par pam

Voir les commentaires

coeur, corps, esprit...

10 Juin 2013, 09:31am

Publié par pam

“Il ne faut pas garder la fatigue dans ton cœur. Il se peut que la fatigue domine le corps, mais le cœur doit continuer à t’appartenir.”

Haruki Murakami

coeur, corps, esprit...

Voir les commentaires

Shiatsu

31 Mai 2013, 07:52am

Publié par pam

Le shiatsu est l'art de la guérison par les mains.

Réf. " Médecine vitale Tao pour le Shiatsu" de Ryokyu Endo.

Médium, racine latine de médicament, médecine, méditation...

Le médium intervient entre le monde ordinaire et le monde des esprits ; il entre en transe, puis, possédé par les esprits, rend l'oracle afin de guérir le malade.

La médecine occidentale est passée à une autre relation au monde et à la vie. Elle traite le corps et l'esprit comme deux entités distinctes car la science naturelle est une discipline qui réduit toutes les choses existantes à des éléments structurels.

La médecine occidentale excelle dans la thérapie d'urgence. Toutefois, quand les carences sont corrigées par des médicaments, le corps devient paresseux, perd sa capacité naturelle à produire l'élément déficient, rendant impossible le retour à un véritable état de santé. De plus le médicament s'il soigne spécifiquement, peut endommager une autre partie du corps (effets secondaires) et provoquer des dépendances. Le nombre de médicaments et de malades augmentent, les actions des groupes pharmaceutiques grimpent et nous vivons de plus en plus mal, en disharmonie, incapables de réagir et de nous adapter. La cause et l'effet sont inséparables, chacun a le potentiel de l'autre.

Les traités médicaux orientaux affirment :

"Guérir une maladie une fois qu'elle s'est déclarée, c'est comme creuser un puits quand on a soif".

À la différence de la médecine occidentale qui considère la maladie comme un désordre pathologique dans une partie du corps, la médecine asiatique la perçoit comme l'indication d'une disharmonie entre la nature et le genre humain. Le bouddhisme exprime cela par l'expression "un dans le tout et tout en un", credo fondamental selon lequel tout l'univers est contenu dans un grain de sable.

L'essence de la vie se manifeste par un échange continu d'énergie avec la nature. La maladie apparaît lorsque le corps perd son harmonie avec la nature en raison du blocage des courants alternatifs d'énergie circulant entre eux. D'où l'importance de la thérapie par le toucher dans la médecine Tao Shiatsu.

Les mains ont été utilisées pour la guérison depuis le commencement du genre humain. Le Do-In, méthode orientale de guérison manuelle, a été développé en Chine il y a 5 000 ans. À l'époque, c'était la base de toute pratique médicale, dont l'objectif était de rétablir l'équilibre de santé de l'esprit et du corps. Cette méthode utilise l'énergie naturelle : le Ki. Introduite au Japon, elle est devenue le Shiatsu, thérapie par pression des mains, technique manuelle la plus naturelle, jouant un rôle central dans les différentes thérapies orientales. Nous touchons d'instinct les zones qui nous font mal.

L'art du Shiatsu est d'activer une circulation énergétique normale, de faire fonctionner les circuits défaillants, de dénouer des nœuds. La thérapie est basée sur l'union du thérapeute et du patient. Les mains deviennent des médiateurs, trouvent des ouvertures et libèrent les tensions. Effets durables et sans dépendance. Le thérapeute inclut l'art de la bienveillance qui aide le patient à revenir du monde insondable de la douleur à une santé normale. Certains sont surpris qu'une pression sur un méridien de la jambe puisse soulager une douleur cervicale....

Principes fondateurs de cette thérapie : diagnostic, méridiens, canaux énergétiques qui traversent le corps, état d'esprit que doit atteindre le thérapeute.

Pour maîtriser l'art du Shiatsu, il faut utiliser les principes du Tao.

Il est important d'agir avec conviction, laissant de côté les désirs égoïstes d'avantages personnels, car l'ardeur naît de l'attitude mentale qui comprend les joies des autres autant que les siennes. Si la réussite ne concerne que l'avantage de l'individu, excluant les autres, elle est temporaire et n'est pas le véritable succès.

Les lois de la vie sont telles qu'on ne peut pas exister indépendamment de l'ensemble.

En Asie, on s'occupe davantage de l'intuition, de la spiritualité et de l'inconscient, qui appartiennent au monde du yin, que de matérialisme, du verbe et du conscient, qui appartiennent au monde du yang.

Au Japon et au Canada, le Ministère de la Santé s'intitule "Ministère de la Santé et du Bien-Être"... tout est dit.

Shiatsu

Voir les commentaires

bon traitement , autotraitement...

29 Mai 2013, 07:31am

Publié par pam

TRAITEMENT :

un bon traitement doit être fonction du type de la douleur, de son intensité, de la personnalité du patient. Il doit être parfaitement expliqué... et accepté. Il doit comporter des mesures de prévention, des conseils d’hygiène et de diététique.

Choix du bon traitement : bon médicament, pour le bon malade, au bon moment, à la bonne dose, pendant la bonne durée. Il est déterminé par l’efficacité du produit, mais aussi par ses effets secondaires ou sa toxicité, ses interactions avec d’autres médicaments ou l’état du patient.

Beaucoup de traitements sont essayés puis abandonnés pour inefficacité ou mauvaise tolérance, alors qu’ils ont simplement été mal utilisés.

L’alimentation modifie l’absorption des principes actifs, en général, elle en diminue l’efficacité et la rapidité d’action, car elle ralentit la vidange gastrique et augmente l’acidité. En revanche, elle limite l’apparition de troubles digestifs provoqués par certains produits (aspirine, anti-inflammatoires, antibiotiques). Avaler beaucoup d’eau en même temps que les médicaments améliore à la fois la tolérance et l’efficacité. L’alcool retarde l’évacuation gastrique ce qui augmente la toxicité des médicaments. De plus, il accélère la distribution des médicaments vers le système nerveux central. Le tabac accélère le métabolisme des médicaments, l’efficacité du principe actif est donc diminué. La nicotine modifie l’activité de certains médicaments. Éviter à tout prix de boire du jus de pamplemousse avec les traitements : leur efficacité peut être amoindrie jusqu’à 90 %. Certaines molécules ne sont pas absorbées, d’autres voient leur efficacité augmenter.

ANTIOXYDANT :

Nutriment qui permet de lutter contre le phénomène d’oxydation et la libération des radicaux libres. Est “antioxydant” toute substance capable de réduire, réparer ou prévenir les dégâts causés par les radicaux libres.

Protecteur de certains éléments nécessaires au fonctionnement des cellules de l’organisme, contre leur oxydation ; qui empêche l’oxygène moléculaire d’agir comme un agent oxydant ou un radical libre. Ils jouent un rôle dans la prévention de différents cancers et des maladies cardio-vasculaires, ils ont la propriété de renforcer le système immunitaire, ils assurent la protection des cellules.

Les plus connus sont les vit A,C et E, le zinc et le sélénium.

La théorie des “radicaux libres et antioxydants” date de 1956 aux États-Unis, est à l’origine d’un décryptage différent de la survenue des maladies et des effets toxiques des médicaments et de l’environnement, véritable révolution médicale et alimentaire. La plupart des maladies trouvent leur origine dans un mauvais équilibre entre trop de radicaux libres et pas assez d’antioxydants. Le système est responsable du vieillissement en général, des articulations en particulier.

Antioxydants : polyphénols, flavonoïdes, tanins... Ils empêchent dans notre organisme l’action destructrice du radical oxygène agressif. Cet oxygène ou stress oxydatif crée des radicaux libres et apparaît sous l’influence de facteurs de risque comme tabagisme, alimentation déséquilibrée, produits toxiques mais aussi inflammations chroniques. Réaction en chaîne infernale.

ACTIVITÉ PHYSIQUE :

fait partie des mesures d’hygiène de vie indispensables et bénéfiques à l’équilibre général, au même titre que l’alimentation et le sommeil. L’hyperoxygénation qu’elle entraîne augmente l’élimination des acides en excès, ce qui soulage nombre de douleurs (arthrite, tendinite...).

Un programme physique bien équilibré et adapté doit être régulier, progressif, très doux pour les muscles et les articulations, éviter les mouvements douloureux. L’activité physique renforce les articulations en mobilisant les différentes structures (ligaments, muscles, tendons) qui la composent, elle prévient le rouillage, favorise la souplesse, augmente la capacité à absorber les chocs. Un bon système articulaire est là pour protéger le cartilage. Elle favorise le brassage du liquide synovial, sinon le cartilage s’assèche et perd sa résistance, entraînant l’arthrose. De plus l’exercice physique renforce l’organisme, détend psychiquement, diminue le stress, favorise le sommeil, contribue à lutter contre le surpoids. Elle stimule la construction osseuse et évite sa déperdition.

SUBSTANCES CHIMIQUES D’ORIGINE VÉGÉTALE.

Deepak Chopra.

Flavonoïdes.

Rôle : antioxydant, anti cancérigène, protège contre la maladie cardiaque.

Sources : oignon, brocoli, raisin noir, pomme, cerise, agrumes, baies, tomate.

Composés phénoliques.

Rôle : antioxydant, empêche l’évolution du cancer.

Sources : noix, noisettes, amandes, baies, thé vert.

Sulfures.

Rôle : anti cancérigène, empêche la formation de caillots sanguins.

Sources : ail, oignon, ciboulette.

Lycopène.

Rôle : anti cancérigène.

Sources : tomate, pamplemousse rose.

Isothiocyanates.

Rôle : empêche la progression du cancer.

Sources : brocoli, chou, chou-fleur.

Isoflavones.

Rôle : neutralise les cancers hormono-dépendants, réduit les taux de cholestérol.

Sources : graines de soja, aliments à base de soja.

Anthocyanes.

Rôle : antioxydant, baisse le cholestérol, stimule l’immunité.

Sources : baies, cerise, raisin, groseille.

Terpénoïdes.

Rôle : antioxydant, antibactérien, évite les ulcères d’estomac.

Sources : poivre, cannelle, romarin, thym, curcuma.

bon traitement , autotraitement...

Voir les commentaires

prévention...

29 Mai 2013, 07:10am

Publié par pam

PRÉVENTION :

Sans présenter de pathologie, votre organisme peut être déséquilibré ou déficitaire, préparant la pathologie. C’est la raison de l’insistance de la médecine chinoise pour la prévention.

Cultiver notre énergie participe d’un processus de guérison permanent.

RADICAUX LIBRES :

ce sont des molécules d’une durée de vie très brève, très réactives et dont la prolifération endommage la structure tissulaire. Ils sont donc en partie responsables du vieillissement et de la formation des tumeurs.

Ils agissent très rapidement dans le corps jusqu’à ce qu’elles soient stoppés par les antioxydants. Ils contribuent à la dégradation des membranes des cellules, des tissus et des organes, accélérant ainsi le vieillissement du corps. Présents dans le développement de nombreuses maladies : cancer, maladies cardiaques, arthrite, athérosclérose, épaississement de la paroi des artères par le dépôt de plaques, de même qu’une multitude de maux associés au vieillissement.

Le stress, l’alcool, le tabac, une alimentation pauvre en antioxydants, une exposition excessive au soleil, la pollution etc., sont des facteurs ayant pour effet d’augmenter la formation des radicaux libres.

Résidus toxiques de molécules qui jouent un rôle déterminant dans les phénomènes de sénescence cellulaire et tissulaire.

Atomes instables parce que sous l’effet de processus physiologiques vitaux (respiration, digestion, infections, inflammations, allergies, stress, exposition au soleil...) ils ont gagné ou perdu un électron. Dans cet état d’instabilité, ils attaquent la cellule, provoquant l’ensemble des phénomènes et affections liés au vieillissement (rides, troubles cardiaques, rhumatismes, cataracte, Parkinson, cancers). Ils s’attaquent à l’A.D.N., aux mitochondries, aux enzymes, aux vitamines, aux graisses, obstruant les artères, bloquant les transporteurs de nutriments, inactivant les récepteurs, altérant les gènes, épuisant le système immunitaire, rigidifiant les membranes, sclérosant les tissus...

Ils participent aussi bien aux réactions de défense de l’organisme (contre virus et bactéries) qu’à l’initiation de nombreuses maladies.

RÉGIME :

“C’est en prenant conscience de sa richesse intérieure, en la développant, qu’on réduit le besoin de se remplir de nourriture, et non pas en rigidifiant sa volonté. Maigrir est une affaire de métamorphose qui ne peut aboutir que lorsqu’on procède d’une décision personnelle et non de celle d’un médecin ou de son entourage.” Dr Appeldorfer.

Régime de Dominique Lobeau :

Régime pour retrouver un estomac non distendu : le samedi matin, faire cuire 1 kg de poireaux à feu doux 25 minutes après ébullition dans 1,5 litre d’eau légèrement salée. mettre le blanc et le vert du poireau de côté et boire un petit bol de ce bouillon toutes les 2 ou 3 heures. Aux repas de samedi midi, samedi soir et dimanche midi, consommer le poireau avec un peu d’huile d’olive et de jus de citron (sel, poivre, persil facultatifs). Le dimanche soir, prendre 125 g de viande ou poisson avec quelques légumes à la vapeur et une noix de beurre.

Régime de Gandhi :

88 g de germes de blé, 88 g de verdure pilée, 88 g d’amandes douces réduites en pâte, 6 citrons amers, 57 g de miel.

Régime crétois :

Peu onéreux, il repose sur des habitudes alimentaires traditionnelles saines et équilibrées et apporte santé et longévité.

Il est composé de beaucoup de fruits frais, quelques fruits secs, céréales(riz, millet, polenta), légumes et légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots), huile d’olive et pâtes. Pas de laitages à part la fêta. Les protéines sont apportées par volaille, oeufs, poissons (frais et pêchés en mer), peu de viande rouge. Pas de sucreries, le sucre est apporté par les fruits. Consommation régulière et modérée de vin rouge. Il est très pauvre en graisses saturées, contient beaucoup de vit A et bêtacarotène, vit C, sélénium, fibres. Les noix et le pourpier apportent l’acide linolénique à l’action protectrice cardio-vasculaire essentielle.

"Pour obtenir un équilibre naturel, il faut éliminer les toxines physiques et mentales.

Le régime universel amincissant est de supprimer les pensées négatives : il est en effet impossible de jouir d’une bonne santé et d’évoluer positivement si l’on ne ressent ni amour ni joie.

“La maladie la plus grave est le mépris de notre corps.” Montaigne.

L’idéal en matière de diététique est de prendre une variété limitée d’aliments par repas : les nutriments sont alors plus facilement assimilés et digérés.

Les habitants de l’Himalaya se nourrissent de riz, de deux ou trois petits poissons grillés à la cendre et de quelques légumes de leur jardin. En Chine, les centenaires vivent de bouillies de maïs broyé à la pierre, agrémentées d’un ou deux légumes sautés au wok."

D. Lobeau in “L’art de la simplicité” .

ANTIOXYDANTS :

Ils jouent un rôle dans la prévention de différents cancers et des maladies cardio-vasculaires, ils ont la propriété de renforcer le système immunitaire, ils assurent la protection des cellules.

Les plus connus sont les vit A,C et E, le zinc et le sélénium.

Aliments les plus antioxydants : abricot, ail, avocat, bette, brocoli, carotte, cassis, chou, citron, cresson, épinard, figue, fraise, kiwi, mangue, orange, pamplemousse, poivron, pomme, tomate. algues, blé germé, luzerne, pollen, gelée royale, eau de mer.

Plantes : aiguilles et écorces de pin maritime, ginkgo biloba, thé vert, échinacée, éleuthérocoque, cassis, pamplemousse, romarin, millepertuis, sauge, camomille gingembre, harpagophytum, shiitake, maïtaké, frêne, thym, tanaisie, curcuma, reine des prés...

prévention...

Voir les commentaires

placebo, nocebo...

29 Mai 2013, 07:06am

Publié par pam

PLACEBO :

médicament prescrit au patient, plus pour lui plaire que pour lui être utile : première définition. En 1946, devient un évaluatif et comparatif d’efficacité d’un traitement par rapport à un autre. Dans l’esprit du public, évoque la tromperie alors qu’il fait partie intégrante du traitement et de la relation médecin-malade. En matière d’analgésie, l’efficacité du placebo avoisine toujours 50 % de celle du médicament auquel on le compare, ce qui montre le rôle considérable de la suggestion dans la perception de la douleur. L’efficacité d’un placebo n’implique absolument pas que la douleur traitée et améliorée est purement imaginaire : une étude récente montre que l’effet placebo serait lié à la libération de nos morphines naturelles.

La médecine commence seulement à utiliser la connexion corps-esprit pour guérir. 30% des malades éprouvent un soulagement avec un placebo. Le corps peut donc susciter n’importe quelle réaction biochimique une fois que l’esprit a reçu la suggestion appropriée. Le pouvoir qui active l’effet placebo est le seul pouvoir de la suggestion.

Pouvoir de l’imagination.

NOCEBO : On a récemment inventé, à partir du mot placebo, le terme nocebo qui décrit l’impact négatif que le médecin peut avoir sur son malade : le malade ne réagit pas au traitement quand le médecin n’y croit pas.

placebo, nocebo...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>