Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

bricolage

Peinture naturelle

14 Août 2014, 09:10am

Publié par engelleben. site : dans une contrée du perche

Recette de la peinture à la farine, protection des bois extérieurs

Vous mettez quoi pour protéger vos bois extérieurs ?
> cette drogue de lasure (quand c’est fini le bois en redemande l’année suivante) ?
> votre bois est autoclave (vous trouvez çà beau) ?
> votre bois est brut mais à tendance à mal vieillir aux outrages du temps ?

Donc laissez vous tenter par une belle peinture (avec les pigments naturels), écologique, résistante, simple, pour un coût ridicule.

La base essentielle de cette peinture sont les pigments, cette poudre donnera la couleur à votre peinture, laissez vous à dénicher celle qui vous plaira. On en trouve partout sur le net, et les grandes surfaces de bricolages en ont parfois, je pourrais vous conseiller ce fournisseur (http://www.ocreschauvin.fr/) ou cet autre http://www.solargil.com/ ; pour ma part j’ai utilisé des pigments synthétiques que l’on m’a donné, ocre rouge et ocre jaune, des teintes naturelles.

Ingrédients pour 3 litres de peinture à la farine

- 300g de farine
- 3l d’eau
- 600g de pigment
- 300ml d’huile de lin

Recette de la peinture à la farine

Faire chauffer une vieille marmite, verser 300g de farine avec 300ml d’eau, quand çà commence à chauffer, verser au fur et à mesure 3 litres d’eau en remuant (comme pour une sauce blanche), et porter à ébullition pendant 10 minutes (et vous avez une sauce blanche sans le beurre).

Y ajouter alors 600g de pigment, et 300ml d’huile de lin, porter de nouveau à ébullition pendant 30 minutes.

Laisser froidir, c’est prêt, nous avons fabriqué 3 litres de peinture suédoise.

Vous pouvez y ajouter un peu de savon noir (pour la texture), et du sulfate de fer (meilleure tenue en extérieur contre les mousses, à bannir en intérieur).

Utilisation

Nettoyer les bois avant application (un coup de nettoyeur haute pression est parfait), je vous conseille de retirer la peinture ou lasure existante (ou poncer grossièrement).

Peindre avec une brosse ou pinceau large, pas de risque de salissure (la peinture se nettoie facilement à l’eau), ne pas lésiner sur la peinture.

La peinture tiendra au moins 5 ans voir même davantage. Pour réaliser une peinture blanche remplacer les pigments par du blanc de Meudon.

Je n’y vois que des avantages

- fabrication à volonté
- mono-couche (pouvoir couvrant parfais sur bois nu)
- sec en 1 heure à 20°C
- coût ridicule (0.20€ de farine, 4.5€ de pigment, 1€ d’huile de lin, 0.30€ d’électricité pour la cuisson), soit 2€ le litre de peinture qui dit mieux
- nettoyage des outils à l’eau
- écologique et saine avec ses matières premières basiques (alors que les peintures du commerce sont gavées en composants volatils dangereux)
- garantie 5 à 10 ans (voir même plus)

Un réel plaisir de créer sa peinture pour repeindre les bois extérieurs, les enfants participent volontiers à cette activité, voilà qui amène une touche de gaieté au jardin.

Peinture naturelle

Dès que ma sciatique me lâche, j'essaie et je vous raconte !

Peinture naturelle

Voir les commentaires

Technologies méconnues pour la vie en autarcie

5 Mai 2014, 07:09am

Publié par pam

Posté par Benji sous Écologie, environnement et animaux, Réflexion, Se préparer pour "après"

sur le site : lesmoutonsenrages.fr

18 commentaires

Nombre de personnes souhaite avoir au cas où, de quoi s’en sortir un peu si quelque chose arrive, n’importe quoi: conflit majeur, grosse panne d’électricité, catastrophe naturelle, krach financier, n’importe quoi qui puisse changer notre manière de vivre de manière radicale, et en cette période d’instabilité sur la planète, toutes les options sont envisageables… Pour d’autres, le simple fait de vivre de manière plus simple et plus traditionnelle n’est pas une option, c’est devenu un but. Pourtant, qui dit sortir de ce système (volontairement ou non) dit rencontrer des difficultés, et de ce côté, chaque piste est intéressante et mérite d’être explorée. C’est pour cela que je vous relaie cette liste, peut-être certaines idées vous paraîtront intéressantes et exploitables, et peut-être même trouverez-vous des solutions auxquelles vous n’avez jamais pensé! Allez savoir… ;)

Autarcie énergétique, source de l’illustration: Retrouversonnord.be

La vie en autarcie, ce n’est pas forcément le bushcraft ou le retour à l’ère pré-industrielle. Voici une liste d’inventions, certaines oubliées, d’autres encore peu connues, toutes susceptibles d’apporter un peu de confort en contexte dégradé.

Je ne détaille pas leurs inconvénients (elles en ont, sinon on les utiliserait davantage). L’objectif est surtout de pointer du doigt certaines de nos idées reçues sur l’eau, l’énergie, le chauffage, etc.

Eau

Hygiène, santé

Plomberie

Génie climatique

Énergie

Agriculture, alimentation et cuisine

Divers

Sources d’inspiration: documents historiques; bushcraft; matériels pour milieux très chauds/froids/arides; équipements pour camping-cars, navigation en haute mer, sous-marins, stations spatiales.

Source: David Manise

Voir les commentaires

un Noël autrement ?

25 Novembre 2013, 09:21am

Publié par pam

je viens de découvrir un site de récup' pour Noël... ça m'a l'air vraiment intéressant :

www.reparonsnoel.org

je fouille, je farfouille... et je fais suivre !

bonne journée à tous et bons bricolages si vous fabriquez vos cadeaux !

pots de yaourt et vieux tissu = calendrier de l'Avent

pots de yaourt et vieux tissu = calendrier de l'Avent

une ballade en forêt et hop un beau sapin à suspendre et à décorer... ou pas

une ballade en forêt et hop un beau sapin à suspendre et à décorer... ou pas

un clou, un marteau et des boites de conserve...

un clou, un marteau et des boites de conserve...

avec des bouteilles plastique

avec des bouteilles plastique

Voir les commentaires

Fabriquer un panneau solaire thermique...

29 Septembre 2013, 06:54am

Publié par pam

Fabriquer un panneau solaire thermique pour moins de 5 euros !

Ok il faut être bricoleur. Mais cela vaut le coup d’essayer ! Et comme le titre de l’article US original parle de fabriquer un panneau solaire pour moins de 5 dollars, cela correspond à moins de 4 euros !

Solution pour notre avenir énergétique ?

Le soleil est une source d’énergie très puissante. On peut réussir à produire de l’eau très chaude par ce moyen, il faut donc faire attention aux risques de brulures.
Ce modèle permet plus d’expérimenter le principe que de réaliser une vraie installation pouvant chauffer votre eau. Mais vous pouvez vous en inspirer pour créer un modèle fonctionnel à plus grande échelle.

Matériel nécessaire
• de l’eau
• quelques petites équerres
• perceuse
• une paire de ciseaux
• une scie
• des morceaux de bois
• une plaque de verre (vitre)
• la grille arrière d’un petit réfrigérateur
• une bonne longueur de tuyau utilisé pour les pompes à air des aquariums
• de quoi renforcer la structure
(ici c’est une vielle porte qui a été utilisé, mais une planche de bonne dimension suffira)
• des vis à bois
• une feuille d’aluminium (type aluminium alimentaire)
• du ruban adhésif type "duct tape"
• un cutter

Temps de réalisation
Environ 3 heures de construction

Étape 1 : récupération du matériel

Et oui, pour obtenir un prix si faible, on doit faire un maximum de récupération
Ainsi, la pièce maitresse du panneau, le circuit récupérant la chaleur et faisant circuler l’eau est en fait la grille arrière d’un vieux frigo.

ATTENTION : il ne faut pas démonter un frigo seul ! Le circuit de refroidissement dont fait partie cette grille contient des gaz très nocif, aussi bien pour l’environnement que pour vous ! Il existe des société spécialisé dans la récupération de ces gaz !

Assurez vous de garder une bonne longueur du tube qui relie le compresseur à la grille, afin de faciliter les futures opérations.

Bon vous avez récupéré votre grille. Passons maintenant à la confection du cadre.

Étape 2 : le cadre

Le cadre va servir à délimiter le panneaux et à le consolider. Vous pouvez le réaliser à l’aide de morceaux de bois de récup’ encore une fois.

Afin de bien dimensionner votre cadre et votre “arrière” disposer la grille sur le fond et ajustez le cadre autour.


Étape 3 : le panneau

Une fois le cadre réalisé, déposer la feuille d’aluminium entre celui-ci et le fond de votre panneaux. Cette feuille va servir le rôle de miroir afin d’éviter un échauffement trop important du fond et pour augmenter la quantité d’énergie que recevra le circuit d’eau.

Notez que vous ne devez pas être obligatoirement nu-pied pour réaliser ce montage

Il ne vous reste plus qu’à ajouter quelques planches qui permettront d’accrocher plus facilement le panneau.

Étape 4 : fixer le collecteur

Utiliser du duct tape pour fixer le collecteur au cadre, pour fixer l’aluminum au cadre, pour boucher les trous d’ou l’air pourrait s’échapper trop facilement. Et oui, moins il y a d’échange thermique et plus la chaleur reste à l’intérieur du panneau, le rendant plus efficace ! De plus l’usage du verre pour le dessus est parfait : il laisse facilement passer la lumière mais beaucoup moins la chaleur. On crée donc une mini serre dans laquelle serpente notre eau !

Penser aussi à faire 2 trous pour permettre le passage des tuyaux du collecteur.

Noter au passage l’usage très abondant de duct tape qu’à fait l’auteur de ce plan.

Étape 5 : relier le collecteur

Relier les tuyaux du collecteurs au tuyau d’aquarium. En fait n’importe quel type de tuyaux convient, il faut juste qu’il y est une correspondance dans les diamètres.

Il faut maintenant fixer le collecteur au fond du panneau. Utiliser des équerres et de l’adhésif encore une fois, même si je pense que sur la durée, il ne tiendra pas. Il vaut mieux utiliser quelque chose de plus solide dans le temps.

Étape 6 : mise en Route

Avant de le tester, il faut remplir le circuit d’eau.

Une fois que cela est fait, vous pouvez le tester avec 2 seaux. L’un plein d’eau froide et l’autre qui contiendra l’eau chaude. Si vous mettez le seau d’eau froide plus haut que l’autre, la circulation d’eau se fera toute seule.

Note :
Bien que ce soit un modèle de “test”, l’eau peut atteindre une température réellement importante donc gare aux brulures. Le système peut également être en circuit fermé avec une circulation thermosiphon; c’est à dire que le fluide remonte du chaud vers le froid naturellement. On peut alors ne mettre qu’un seul seau en hauteur.

Bien entendu, ce modèle "basique" peut être largement amélioré, également à moindre coût… Aussi, si vous avez des idées en la matière, je vous encourage à les partager !

Sources :
• Energies 2 Demain : www.energies2demain.com
• Thesietch : www.thesietch.org


Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net

j'essaye et je vous raconte !

Voir les commentaires