Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

c

Colère et compassion...

8 Juin 2015, 06:28am

Publié par pam

“La spirale des émotions.

Comme une infection non traitée, les émotions perturbatrices gagnent en puissance dès qu’on leur donne libre cours. Laisser exploser la colère, par exemple, tend à créer un état psychologique instable qui rend de plus en plus irascible. En laissant systématiquement ses émotions négatives s’exprimer, on contracte des habitudes dont on sera à nouveau la proie dès que leur charge émotionnelle aura atteint le seuil critique. En outre, ce seuil s’abaissera de plus en plus et on se mettra de plus en plus facilement en colère. Il en résultera ce qu’on appelle banalement un “mauvais caractère”, accompagné d’un mal-être chronique.”

Matthieu Ricard in “Plaidoyer pour le bonheur”.

Colère et compassion...

“Pour que vous puissiez vraiment vous libérer de l’agressivité, il faut que le ciel et la terre soient en harmonie en vous-même. Alors vous serez conscients et vous perdrez l’habitude de vous lancer dans des conflits. Vous saurez purifier votre façon de parler et de vous comporter.

Toutes les pensées que nous envoyons finissent par nous revenir.

Mieux vaut semer des graines de bonnes relations. En agissant ainsi, vous verrez que vous finirez par être totalement libres des mauvaises habitudes. Chaque fois que vous remarquez une dissonance dans votre pensée, appliquez-lui la médecine appropriée, la médecine appropriée de la colère est la compassion.

Il n’y a rien de pire que les pensées négatives. Je donne le conseil de faire un jeûne de la négativité : s’imposer de ne rien dire qui ne soit constructif.

Les mots que nous employons deviennent des réalités. C’est pourquoi les jugements que nous portons sur les autres peuvent être dangereux aussi bien pour eux que pour nous.

“Ne juge jamais personne avant d’avoir marché mille kilomètres dans ses mocassins”.

Nous nous attachons à cultiver des pensées qui seront bénéfiques pour nous mais aussi pour les membres de notre famille, de notre patrie et de la planète tout entière.

Chaque année nous célébrons un rituel au cours duquel nous nous aspergeons le dos. Ce faisant, nous lavons toutes les pensées et les actions dont nous reconnaissons qu’elles ne nous sont plus nécessaires ou qu’elles ne sont plus bénéfiques à notre évolution. Nous lavons tout ce qui nous a séparés de la claire communion et nous pardonnons à ceux qui nous ont fait de la peine. C’est ainsi que nous commençons l’année nouvelle.”

Cartier in “Les gardiens de la terre”.

Colère et compassion...

Tendzin Tcheudrak : “Lorsqu’on est en colère, on perd tout contact avec la réalité. La colère a des effets destructeurs, engendre des pensées négatives, comme le désir d’infliger en retour davantage de souffrances. C’est par la ténacité et la patience que l’on arrive à dominer ces forces négatives.”

Colère et compassion...

“Contemple tes colères, tes frustrations, tes mépris, tes haines, tes mesquineries, comprends qu’ils t’appartiennent au même titre que tes cheveux et ton corps, comprends qu’ils ne sont ni bons ni mauvais, mais que, si tu refuses de les apprivoiser, de les dompter, ils finiront par te dévorer .”

Pierre Bordage in “Orchéron”.

Voir les commentaires