Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

evolution

le partage sauvera le monde...

21 Août 2013, 08:28am

Publié par pam

incroyables comestibles ou... quand l'impossible devient possible

Voir les commentaires

vers tous les possibles...

21 Août 2013, 07:28am

Publié par pam

ce que nous vivons ce n'est pas une crise, c'est une escroquerie !

peuple de la terre indignez-vous avant que ce ne soit la terre qui s'indigne...

quand l'injustice devient loi, la révolte devient légale...

ceux qui ne croient pas en l'impossible sont priés de ne pas décourager ceux qui sont en train de le faire !

changeons le monde que ce soit localement ou mondialement

Voir les commentaires

au sujet de l'évolution....

27 Juillet 2013, 07:52am

Publié par pam

De savoir que l’on ne peut compter réellement et concrètement que sur soi, ça rend plus fort. On est alors obligé de se dépasser pour se suffire à soi-même, jouer tous les rôles à soi toute seule, et aussi ça devient d’autant plus important de s’accepter et d’être fière de soi.

14 juin 1988....

Je veux y arriver. Pour moi. Pour me prouver qui je suis et jusqu’où je peux aller. Ensuite j’arrêterai, je redescendrai de mon nuage et je partirai vers quelque chose d’autre.

... Je me laisse entraîner, je suis le vent sur mon nuage.

Quoique je fasse c’est jamais moi.

Et je ne me trouve jamais dans un truc que je viens de finir.

Quand j’achève, je me rends compte que je n’ai donné qu’une partie de moi et que c’est encore raté. Quoique je fasse.

Je suis pleine de punch tant que dure l’action.

Dès que je vois que je suis capable de réaliser ce truc, ça ne m’intéresse plus.

Je n’ai plus qu’une envie, c’est de passer à autre chose.

Et dans ce que je viens de lâcher, il y a toujours quelque chose que je regrette comme si j’y avais laissé cette partie de moi-même que j’y avais mis, trop petite alors, trop grande maintenant que je ne l’ai plus.

C’est la vie qui va et vient.

Peut-être que celle d’après sera plus calme.

Peut-être que je finirai par apprendre ce pour quoi on m’a mis ici.

Ce que je vis, je veux que ça me serve après.

A être une autre moi-même plus achevée pour arriver un jour, à force de vies et à force d’expérience, à approcher le tout.

31 janvier 1989...

au sujet de l'évolution....

"- L’angoisse serait un élément d’évolution ?

- Qui sait ? Quand on est satisfait de son existence, on n’a aucune raison de vouloir changer."

Bernard Werber.

"A mesure que les années passaient, je me sentais de plus en plus tourné vers la contemplation, il fallait sans cesse augmenter la charge pour que mon sang ne fasse qu’un tour et d’une manière générale, je préférais éviter la cohue. La liste des choses qui valent la peine dans cette vie se réduisait de jour en jour, ça permettait de concentrer ses forces et de voir les trucs arriver d’un peu plus loin."

au sujet de l'évolution....

Voir les commentaires

au sujet des agressions claires ou déguisées...

21 Juillet 2013, 05:54am

Publié par pam

Les agressions sont les cadeaux les plus profonds de la vie.

Une situation vous touche parce que vous avez cette capacité d'être affecté. Si ce n'était pas cette personne ou situation, ce serait une autre.
Intellectuellement, vous devez vous rendre compte que si une personne vous reproche quelque chose et que vous ne le supportez pas, cela signifie que, sur un certain plan, cette personne n'a pas totalement tort.

A un moment donné, vous n'allez plus vous sentir agressé par quiconque, y compris par ceux qui vous agresse. Plus quelqu'un va vous agresser, plus vous allez vous laisser envahir par une forme d'affection pour lui. Vous verrez son manque, sa tristesse, sa problématique.
C'est facile de se croire tranquille, de faire du yoga, d'être sage. Mais soudainement on vous agresse, on vous déteste, on vous hait. Cela vous permet de vous éveiller à votre résonance. Cela déclenche-t-il en vous l'amour? la haine?... Vous découvrez votre propre fonctionnement. C'est cela le yoga. Ce n'est pas de rester assis comme un piquet, mais d'observer comment on fait face à l'instant. Vous découvrez que les agressions sont les cadeaux les plus profonds de la vie, car plus on vous agresse plus votre maturité se développe. Les vies sans agression sont des vies misérables - et heureusement cela n'existe pas.

Soyez disponible, n'essayez pas d'arranger les choses, de moins réagir, d'être plus sage. Ressentez votre folie lorsque vous êtes mis en question. Prenez votre émotion comme objet de contemplation, d'étude avec affection et patience.
Ne rien attendre, ne rien demander, tout se fait.

Eric Baret

encore merci M.E. !

au sujet des agressions claires ou déguisées...

Rancœur : amertume, désillusion, ressentiment que l'on garde après ce qui est considéré comme une injustice.

Rancune : amertume, ressentiment que l'on garde après ce qui est considéré comme une injustice ou une offense avec un désir de vengeance et de l’hostilité.

Amertume : regret, déception.

Désillusion : perte d'illusion, déception.

Ressentiment : fait de se souvenir avec rancune de torts (de maux) qu'on a subis. (comme si on les sentait encore).

Injustice : fait de se souvenir avec rancune de torts qu'on a subis.

au sujet des agressions claires ou déguisées...

Voir les commentaires

Michel Onfray, philosophie et politique.

20 Juillet 2013, 08:40am

Publié par pam

Voir les commentaires

au sujet de la solitude....

20 Juillet 2013, 08:00am

Publié par pam

(et en réponse à yog'lavie ! et son bel article...)

“Les êtres humains ont tendance à oublier la simplicité magnifique de la vie. Leur peur fondamentale les pousse sans cesse à échafauder des systèmes dont la complexité les rassure.”

“La peur fondamentale est le gouffre qui se creuse entre l’être et la perception. Les êtres humains se perçoivent solitaires, séparés du monde et de leurs semblables, or ils sont reliés chaque instant à l’ensemble de la création.

La création est aussi un système complexe.

Sa diversité est inouïe, extraordinaire, inimaginable, mais sous ses dehors complexes elle est formée d’un seul souffle, d’un seul chant. Il suffit de respirer ce souffle, d’entendre ce chant, pour battre avec le coeur de l’univers.”

Pierre Bordage in “Orchéron”.

au sujet de la solitude....

“L’esprit de solitude” de Jacqueline Kelen.

Pour les “bien-pensants” lorsqu’un individu avance seul dans la vie, c’est qu’il a des problèmes, c’est un asocial, ou il est imbu de lui-même, cache une tare ou couve un gros complexe de supériorité.

Être bien tout seul, être seul et heureux, cela n’a rien à voir avec un mépris des humains ni avec l’égocentrisme : c’est le signe clair de la liberté. La maturité commence lorsqu’un individu se sent auteur et responsable de son existence, lorsqu’il ne demande pas aux autres de le rendre heureux, lorsqu’il n’accuse pas systématiquement les autres de ses propres faiblesses et insuffisances. Ainsi, l’idéal du sage antique (Épicuriens, Stoïciens, Cyniques...) consiste à se suffire à soi-même. Vivre solitaire renvoie toujours à son jugement personnel, à son intuition, à son esprit critique.

“Le véritable solitaire ne ressent pas le besoin d’une stabilité que fournirait un travail régulier ou une vie conjugale établie parce qu’en lui il se sent structuré et parce qu’il sait que ce qui sécurise devient tôt ou tard ce qui emprisonne.”

au sujet de la solitude....

Rilke : “La solitude n’est pas une chose qu’il nous est loisible de prendre ou de laisser. Nous sommes solitude. Nous pouvons, il est vrai, donner le change et faire comme si cela n’était pas. Mais c’est tout. Comme il serait préférable que nous comprenions que nous sommes solitude ; oui : et partir de cette vérité !”

au sujet de la solitude....

Voir les commentaires

pour une fois la télé !...

16 Juillet 2013, 07:25am

Publié par pam

Ce soir ne manquez pas (ou enregistrez !) sur Arte le nouveau documentaire de Marie-Monique Robin ("Le monde selon Monsanto") :

"Notre poison quotidien"

sur l'envahissement des produits chimiques dans notre alimentation.

Et si vous l'avez raté hier soir : allez voir "Masdar, une cité verte au pays de l'or noir."

Construction d'une ville écologique avec les moyens colossaux des Émirats Arabes Unis.

(ce reportage sera rediffusé Samedi 20 Juillet 15h20 | France5 ou est visionnnable sur France 5 . fr pendant 6 jours)

Fascinant ! Passionnant ! et même si on peut critiquer, ce que le doc se charge de faire, ça permet de voir enfin réalisés les techniques, idées, projets pour une autre façon de vivre. Et la plupart des problèmes qu'ils ont rencontrés sont liés au choix extreme de construire cette ville en plein désert sous 50° entouré de sable.

On a tellement entendu de discours péremptoires, débités doctement par des abrutis à l'esprit étroit de gauche comme de droite, jeunes ou vieux, mais qui tous sont encore et toujours persuadés de l'importance voire de l'existence même de la pollution, de l'épuisement des énergies fossiles, de la fonte des glaces et de la montée du niveau des océans, des changements climatiques et des trous dans la couche d'ozone, des méfaits d'une consommation excessive et irréfléchie, des dangers d'une médecine gérée par les financiers des labos pharmaceutiques, d'une alimentation tournée non vers le bien-être des consommateurs mais des profits d'une poignée de profiteurs sans complexes ni états d'âme, le tout enrobé par une clique de politiciens toujours plus superficiels et avides de pouvoir qui endorment le "peuple" en l'abrutissant, le noyant de futilités pour le détourner des vrais problèmes (merci les médias !), pendant que les éducateurs oublient d'apprendre à nos enfants l'importance du libre arbitre...

Ras-le-bol des négationnistes de tout poil qui préfèrent leur petit confort et leurs petites habitudes aux changements nécessaires et urgents pour sauver l'avenir et la seule planète qui nous héberge.... et merci pour ces reportages qui nous aident à synthétiser les arguments qui nous aideront à faire changer d'avis toutes les autruches qui profitent dans l'instant sans conscience des conséquences.

Même si le projet Masdar met en oeuvre des sommes colossales, et vise le remplacement des bénéfices liés aux énergies fossiles, le résultat est un bon en avant des techniques écologiques, propres et respectueuses de la planète. J'aime l'idée qu'on débute la construction d'une ville par son université, un centre de recyclage et une bibliothèque dans une région autrefois à la pointe de la culture et qui s'est perdue dans les affres du profit et de l'hyper consommation, dans une région où le droit des femmes semble inexistant, les extrémistes religieux bien trop puissants, l'esclavagisme moderne régnant en maitre... pour une fois que l'argent est dépensé au profit de l'avenir et de l'écologie, ne crachons pas dans la soupe et... chapeau bas !

pour une fois la télé !...

Voir les commentaires

nomadisme...

13 Juillet 2013, 07:11am

Publié par pam

"Il reliait le nomadisme au temps circulaire, cyclique, à la spirale mythique et cosmique, et il l’opposait à la sédentarité, au temps linéaire, séquentiel, unidirectionnel, générateur de ce progrès “horloger” sur le point d’anéantir la race humaine. Non qu’il préconisât un retour à l’errance tribale des temps du néolithique, il parlait d’un nomadisme spirituel, d’un détachement progressif des biens de ce monde, de l’abandon de cette notion de propriété, de frontières, qui avait dressé les hommes les uns contre les autres tout au long des siècles."

in “L’évangile du serpent” de Pierre Bordage.

nomadisme...

Voir les commentaires

au sujet de l'énergie...

10 Juillet 2013, 06:39am

Publié par pam

“Ma grand-mère me disait : tes actions ont plus de signification que tes promesses. Elles doivent être faites maintenant. Elle me montrait que lorsqu’on visualise la chose déjà faite, il devient plus facile de la faire. Ta pensée est juste aussi importante que ton action parce que toutes tes actions commencent dans ta pensée. Ce que l’on pense, c’est comme si on l’avait déjà fait. Même ce que nous pensons ou disons des autres a sur eux une influence. Si nous décrivons quelqu’un comme brutal ou ignorant, nous ne reconnaissons pas la pierre précieuse de la pensée qui se trouve en lui comme en nous. Nous exprimons une idée négative et statique, diminuant ainsi l’énergie disponible pour tout changement et toute transformation.

Lorsque vous parlez de façon positive, les canaux de la colonne vertébrale s’ouvrent. En être conscient, les fait devenir plus clairs. Nos mots, en tant qu’expressions de la pensée et vibrations, ont le pouvoir de former et déterminer la réalité future.

Ce que nous faisons aujourd’hui, ce que nous pensons de nous-mêmes en ce moment a un effet sur tout le cycle de la vie. Notre pensée a un pouvoir... Dans la tradition cherokee, le péché, c’est de s’éloigner des possibilités qui sont en nous.”

Cartier in “Les gardiens de la terre”.

“Normalement, le corps humain devrait pouvoir vivre deux cents ans et peut-être plus mais, par le jeu du mental, nous n’arrêtons pas de gaspiller son énergie, en étant sans cesse tiraillés entre l’acceptation et le rejet. Parce que tout simplement, nous ne voulons pas que ce qui est soit. Parce que nous voudrions que ce qui est ne soit pas. Cela nous fait souffrir et nous vieillit.

Nous avons tendance à blâmer le Créateur pour nos maladies et nos troubles mais c’est nous, en réalité, qui sommes responsables de ce qui nous arrive. Car les Cherokees ne cessent de l’affirmer, la santé est notre état naturel.”

Cartier in “Les gardiens de la terre”.

au sujet de l'énergie...

Castaneda :

“La plupart de ton énergie te sert à conforter ta propre importance... Si nous étions capables de perdre un peu de cette importance, deux choses extraordinaires nous arriveraient. Nous libérerions cette énergie de la tâche de maintenir l’idée illusoire de notre grandeur, et nous pourrions l’utiliser pour jeter un coup d’oeil sur la magnificence de l’univers.”

au sujet de l'énergie...

Voir les commentaires

un peu d'espoir ???

28 Juin 2013, 08:49am

Publié par pam

Une clé pour l'évolution de la conscience collective ou le résultat d'un besoin pressant actuellement de vouloir croire encore qu'une amélioration de l'humanité est possible ?

Que chacun juge...

J'ai trouvé cette video dans le blog d'Emmanuel Ferrran :

http://emmanuelferran.com/cle-levolution-conscience-collective-ou-science-du-100-singe/

qui parle d'une autre expérience :

Il existe une autre expérience qui montre l’effet d’une minorité sur l’ensemble d’une population. « L’Assemblée pour une Amérique Invincible », lancée par Maharishi Mahesh Yogi le 23 Juillet 2006, se tient aux États-Unis, à l’Université Maharishi de Management et Maharishi Vedic City, dans l’Iowa, avec près de 2000 experts qui pratiquent les programmes de Méditation Transcendantale et de Vol Yogique.

2000 méditants au quotidien est les chiffres de la criminalités de Chicago sont aux plus bas depuis plus de 30 ans.

Aujourd’hui les chiffres varient sur la masse critique nécessaire pour un changement de conscience collective. Certains s’accordent sur √1% de la population totale. Pour l’expérience de Chicago cela correcponds à 2500 méditants.

et qui conclue :

Ce que je retiens des ces 2 expériences :

  • Nul besoin d’être majoritaire pour changer le monde.
  • Chaque acte, parole et pensée de paix que nous créons vient alimenter un collectif minoritaire qui un jour ou l’autre atteindra sa masse critique pour vivre en paix les uns avec les autres.
  • Nous sommes tous reliés les uns aux autres par des liens que nos yeux ne peuvent voir mais que notre coeur peut sentir.

Voir les commentaires

<< < 10 11 > >>