Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tisanes d'été...

29 Juillet 2013, 06:19am

Publié par pam

En réponse à yog'lavie où vous trouverez un merveilleux petit atlas des plantes comestibles à télécharger (yog'lavie.overblog.com),

quelques idées ou rappels de ce que la nature nous offre généreusement pour soigner les petits maux de l'été :

- transpiration excessive : infusion de sauge.

- problèmes digestifs liés à un excès de fruits ou de boissons glacées : infusion d'anis vert, en cas de diarrhées feuilles de ronces.

- mal des transports : infusion de mélisse ou de thym, environ une demi-heure avant de partir.

- excès de nourritures grasses : infusion de menthe après le repas.

- bouche sèche : infusion de menthe avec un peu de citron.

- coup de soleil : huile de millepertuis (je vous ai déjà donné la recette mais pour cette année la cueillette est quasi terminée).

et n'oubliez pas les nombreuses vertus de l'ortie....

Tisanes d'été...

INFUSION : on verse l’eau de source bouillante sur la plante (fleurs ou feuilles fraîches ou sèches) on laisse infuser 10 à 15 minutes. Puis on filtre.

DÉCOCTION : on verse l’eau de source sur la plante (généralement il s’agit des parties dures : fruits, graines, écorce, racine...) on amène à ébullition, on laisse bouillir 10 à 15 minutes puis on fait infuser.

MACÉRATION : on fait tremper la partie de la plante à utiliser dans un liquide (eau, alcool, huile...) pendant un certain temps avant de l’utiliser.

HUILE ESSENTIELLE : produit concentré extrait de la plante elle-même. À ne pas confondre avec une huile obtenue après macération (comme celle de millepertuis dont on parlait plus haut).

Tisanes d'été...

Quelques recettes :

TISANE DES CENTENAIRES.

Cassis + Frêne + Reine des prés + un peu de menthe poivrée pour le goût.

TISANE CONTRE LE RHUME ET LES SUEURS FROIDES.

100 gr de plantes séchées : 15 gr feuilles et fleurs de bourrache

15 gr d’hysope

10 gr marjolaine

20 gr thym

20 gr bourgeons de pin sylvestre

20 gr lavande

Faire infuser 10 mn une cuillère à soupe dans un grand bol d’eau.

Consommer trois fois par jour.

CONTRE L’ACIDITÉ.

20 gr absinthe + 20 gr coriandre + 30 gr réglisse + 30 gr sauge.

1 tasse d’eau bouillante sur 1 cuill à thé du mélange.

Infuser IO mn, passer et boire 1 heure avant les repas.

TISANE DES GUERRIERS ÉCOSSAIS : donne force et courage, réveille le matin.

1 cuill feuilles thym broyées et 1 petite pincée de fleurs de bruyère et d’aspérule odorante broyées.

Laisser infuser 2 à 3 minutes. Les fleurs adoucissent le thym, on peut rajouter du miel.

TISANE D’AYLA CONTRE LA GUEULE DE BOIS !.. et les maux de tête.

Mélange d’écorce de saule, d’achillée, de bétoine et de camomille.

Tisanes d'été...

et pour ceux qui ne connaitraient pas Ayla... ou souhaiterait un conseil de lecture de vacances...

Jean Auel. “ Les Chasseurs de Mammouths” :

“ Ayla prenait grand soin de faire sécher les plantes lentement dans un endroit sec et sombre, à l’abri du soleil, pour en conserver autant que possible le principe actif. ..

C’était une habitude, une pratique intensive qui l’amenaient à recueillir les plantes médicinales avec le passage des saisons... Elle connaissait bien d’autres utilisations des plantes, depuis les fibres qui permettaient de faire des cordes jusqu’aux propriétés alimentaires, mais c’étaient les propriétés médicinales qui l’intéressaient.

Elle était tellement familiarisée avec la végétation que les plantes nouvelles l’intriguaient toujours. Elle cherchait leurs ressemblances avec des végétaux connus et savait classer les sous-espèces dans des espèces plus largement répandues. Elle était capable d’identifier des familles et des types voisins mais elle savait très bien qu’une apparence semblable n’entraînait pas forcément des réactions semblables, et elle les expérimentait prudemment sur elle-même, en se basant sur ses connaissances et sur son expérience.

Elle était méticuleuse aussi pour les dosages et les méthodes de préparation. Elle savait qu’une infusion, préparée en versant de l’eau bouillante sur des feuilles, des fleurs ou des baies, dégageait des principes et des essences aromatiques et volatiles. La décoction, obtenue par ébullition, éliminait les propriétés résineuses, amères et donnait plus de résultat avec des produits durs comme les racines, les écorces et les graines. Elle savait comment extraire les huiles essentielles, les gommes, les résines d’une plante, comment faire des cataplasmes, des emplâtres, des fortifiants, des sirops, des onguents, des pommades. Elle savait mêler plusieurs ingrédients, renforcer ou diluer le mélange selon les besoins.

... Ayla était à la fois botaniste, pharmacienne, médecin. La magie lui venait des traditions ésotériques transmises et améliorées... par une génération après l’autre de cueilleurs et de chasseurs dont l’existence même dépendait d’une connaissance intime de leur territoire et de ce qu’il produisait.

En se fondant sur ces ressources venues de la nuit des temps, transmises par Iza, et en s’aidant d’un don inhérent d’analyse et d’une perception intuitive, Ayla savait reconnaître et traiter la plupart des maladies et des blessures. ... Ses traitements reposaient avant tout sur les propriétés curatives des plantes.”

Tisanes d'été...
Commenter cet article