Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

R'évolution

25 Mai 2016, 07:14am

Publié par Ana Sailland

Ana Sailland

Nous n'avons qu'un pas à faire

Viva la revolucion, pero interior tambien
Vive la révolution, mais intérieure aussi
La révolution sera archétypale ou ne sera pas

L'origine du mal, car mal il y a, ne le nions pas, l'origine du mal est difficile à cerner.
Probablement polymorphe, polycéphale, mais en nous.
Ne nous dénigrons pas : tâchons de comprendre, puis soignons.
Soignons qui ? Soignons quoi ?
Soignons Nous :
nous individuellement, le collectif suivra
& nous collectivement, l'individu suivra
extérieurement
& intérieurement
l'un ne va pas sans l'autre
l'autre ne va pas sans l'un
boomerang bidirectionnel
à quoi bon réformer les institutions si l'humain ne se réforme pas ?
à quoi bon réformer l'humain si les institutions restent inchangées ?
La réponse est : dans les deux cas, à mettre en route l'effet boomerang.
Deux tâches immenses s'offrent ainsi à nous, distinctes et confondues
être & faire, complément Terre

J'ai un jour croisé sur le Mont Salève, en plein alpage, un moine en robe orange,
longuement nous avons bavardé.
Quand il m'a dit « ce que vous faites ne sert à rien »
j'aurais pu lui répondre, dispute stérile : « tu l'as dit bouffi »
comme si souvent quand nous pensons
que l'autre nous assène ce qu'il devrait s'administrer.
Nous aurions eu tort, tous deux, conjointement.
Nous nous sommes donc encore parlé, et sommes ainsi tombés d'accord,
sur la complémentarité.

Il paraît bien loin le sommet de l’Himalaya, quand on est raz les pâquerettes.
Pourtant certains l'atteignent.
Nous n'étions même pas rendus au camp de base :)

Il me semble
il me semble que tout le malheur du monde vient du fait que :
l'humain retient sa générosité
il la comptabilise
il en fait commerce
il ratiocine

pingrerie universelle,

certes mère, pour certains, de rapacité, boulimie,
ce fléau qui indigne,
mais il me semble,
il me semble que c'est bien l'esprit comptable,
qui est au centre.

Nous n'avons qu'un pas à faire
cesser de compter
cesser de compter nos élans
cesser de compter notre générosité
cesser d'en faire commerce

C'est plus facile à dire qu'à faire, me direz vous
j'en conviens
car intriqués que nous sommes
nous voudrions que tous nous fassions ce pas ensemble
le même jour, à la même heure, à la même seconde
« ne trichez pas vous autres » serait notre credo.

Il faudrait donc que certains se dévouent, pour amorcer le siphon, générer le typhon, le tsunami du cœur, la confiance,
la confiance : si douce et si fragile.

mais précisément nous ne nous dévouons pas
sauf rares exceptions, admirées mais trop peu nombreuses,
trop peu nombreuses pour entraîner la foule
images d’Épinal, tout au fond du tiroir.

nous ne nous dévouons pas pour cela que nous habite une peur
une peur archétypale
la peur d'être le dindon de la farce
la peur de se donner vainement, sans être suivi
Gros-Jean comme devant

La révolution sera archétypale ou ne sera pas.

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Les archétypes sont à mi-chemin entre les structures de l'inconscient et les paradigmes.
Il sont nos vrais gouvernements, mais intérieurs.
Qui gouvernent le fol autant que la papesse
Qui gouvernent la papesse autant que le fol.
M'inspirant de Marie-Louise Von Frantz, je dirai qu'à travers les contes de fée, ils gouvernent ce Verbe magique, que pour nourrir leurs rêves on distribue aux enfants, tout comme ils gouvernent nos rêves d'adultes, ainsi que nos terreurs.
Reconduction intime et familiale de l'inconscient collectif.
Reconduction est le maître mot !

Ils gouvernent le maître autant que l'esclave, ils gouvernent l'esclave autant que le maître.
Gouvernements intérieurs, ils gouvernent ainsi nos gouvernements extérieurs, ainsi que nos soumissions.

C'est ainsi que si nous coupâmes la tête à un ventre mou royal, nous nous retrouvons sous le joug d'un ventre mou républicain. Reconduction !

C'est ainsi que si ce dernier des rois maudits choisit autrefois pour ministre le physiocrate Turgot, notre président honni choisit à son tour pour premier ministre le neo-libéral Valls. Reconduction !

Et c'est ainsi, aussi, que dans les deux cas, à siècles d'intervalle, le peuple n'y peut rien, car ici règne encore et toujours,
l'archétype du loup alpha, étrange loup en vérité que celui-là,
qui au lieu de protéger sa meute,
la livre au chien galeux, ou autre hyène.
Reconduction !

Et tant que nous ne choisirons pas librement nos archétypes, rude tâche, subtile, délicate, de longue haleine, l'Histoire sera cet éternel recommencement, qu'ils induisent, sera ce supplice de Sisyphe,
où l'on voit le fardeau pourtant soulevé de mille convictions,
ne jamais perdre hélas
rien de son poids.

Car les archétypes orientent nos révoltes, comme le nord oriente l'aiguille de la boussole.
Mais si la boussole ne peut choisir son nord, nous pouvons quant à nous moduler nos moteurs les plus cachés.
Ici est la liberté, intérieure avant que de se répandre au monde.
Y a du boulot.

Ce texte n'est qu'une introduction maladroite, il faudra(it) plus, ou mieux.

Je suis là dessus depuis 25 ans, hésitante mais convaincue :

! cesser de compter, c'est la clef !

photo Michel Belloni : lever de soleil sur le Périgord noir.

photo Michel Belloni : lever de soleil sur le Périgord noir.

Commenter cet article