Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Stéphane Hessel

30 Novembre 2013, 07:49am

Publié par pam

La pensée productiviste, portée par l’Occident a entraîné le monde dans une crise dont il faut sortir par une rupture radicale avec la fuite en avant du “toujours plus”, dans les domaines financiers, des sciences et des techniques. Il est grand temps que le souci d’éthique, de justice, d’équilibre durable devienne prévalent. Car les risques les plus graves nous menacent. Ils peuvent mettre un terme à l’aventure humaine sur une planète qu’elle peut rendre inhabitable pour l’homme.

Nous avons eu cette crise économique, mais nous n’en avons pas davantage initié une nouvelle politique de développement.

La menace de la barbarie fasciste n’a pas totalement disparu. Aussi, appelons-nous toujours à “une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation de masse, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous.”

CRÉER, C’EST RÉSISTER. RÉSISTER, C’EST CRÉER.

Stéphane Hessel
Stéphane Hessel

Voir les commentaires

bonnes résolutions...

29 Novembre 2013, 09:02am

Publié par pam

"Se lever de son lit demande une énergie formidable. Surtout pour changer de vie. Cette envie de faire demi-tour lorsqu'on est au bord de saisir ce que l'on désire. Certains hommes font volte-face au moment crucial."

Sylvain Tesson in "Dans les forêts de Sibérie".

bonnes résolutions...

Voir les commentaires

sobriété heureuse...

28 Novembre 2013, 07:59am

Publié par pam

"Désormais, la plus haute, la plus belle performance que devra réaliser l'humanité sera de répondre à ses besoins vitaux avec les moyens les plus simples et les plus sains. Cultiver son jardin ou s'adonner à n'importe quelle activité créatrice d'autonomie sera considérée comme un acte politique, un acte de légitime résistance à la dépendance et à l'asservissement de la personne humaine."

Pierre Rabhi.

sobriété heureuse...

Voir les commentaires

ce serait drôle si ce n'était pas désespérant !...

27 Novembre 2013, 08:57am

Publié par pam

Êtes-vous frappé d'orthorexie ?

En tant que lecteur régulier de Santé Nature Innovation, je dois vous prévenir que vous risquez désormais d'être déclaré victime d'une nouvelle maladie par votre médecin : l'orthorexie.

Cette nouvelle maladie est à l'honneur cette semaine dans le bulletin hebdomadaire du CERIN, le Centre de recherche et d'information nutritionnelles.

Selon le CERIN, serait frappé d'orthorexie l'individu qui :

« se montre soucieux de diversifier son alimentation lors des trois repas quotidiens. Par exemple, il ne va pas manger les mêmes sources de glucides ou de protéines. Si par extraordinaire il est amené à faire un écart lors d’un repas festif, il mettra en œuvre un strict mécanisme de compensation dans les jours qui suivent : en faisant du sport, en augmentant la rigueur de son régime, en jeûnant… »

Pire encore :

« Chez certaines personnes, on trouve couramment du côté du sain toute la gamme des produits « naturels », complets, non raffinés : pâtes complètes, farine complète, sucre de canne non raffiné, etc. Du côté du malsain tout ce qui est industriel, raffiné (sucre, farine blanche), classique (pâtes, riz blanc). Bref tout ce qui a subi des transformations et s’est éloigné du « naturel », donc du « sain ».

Enfin, tenez-vous bien :

« Le bio est ainsi placé du côté du sain, mais ce n’est pas le seul critère pour définir une alimentation saine. L’aliment de saison, ou celui qui vient de la région, celui qui entretient un lien de proximité entre le producteur et le consommateur peuvent aussi être valorisés et entrer dans la « bonne » catégorie. Chaque orthorexique trace ses frontières. L’un bannit tous les additifs, l’autre divise les corps gras entre saturés et non saturés, l’autre ne rejette le sucre que s’il est raffiné, etc. Toutes les nuances et variations sont possibles. » (1)

Que fait la police ??

Ces « dangereux » individus qui font attention à ce qu'ils ont dans leur assiette, qui font du sport ou qui sautent un repas un lendemain de fête, ou qui achètent bio, inquiètent nos élites, qui se sentent le besoin d'intervenir.

Sur le site Journal des femmes, on pouvait lire le mardi 12 novembre un autre article alarmiste au sujet des orthorexiques :

« Les personnes souffrant d'orthorexie s’enferment dans un hypercontrôle alimentaire. Elles sélectionnent les aliments en fonction des bienfaits qu’ils peuvent apporter à l’organisme. »

« Ce qui est ingéré doit représenter un intérêt nutritionnel et être exempt de toute contamination. La provenance des aliments doit être connue et les vitamines préservées. » (2)

Ce comportement, selon la journaliste :

« conduit les orthorexiques dans un enfermement qui les prive d’une bonne partie de leur vie sociale. Il est impossible d’envisager un repas chez des amis ou au restaurant. C’est une véritable souffrance. »

Rendez-vous compte ! Vous commencez par essayer de manger sainement, et vous finissez dans un complet isolement social, victime d'une « véritable souffrance ».

Mais que font les psychiatres, la police ?? CRS, sortez vos matraques et vos gaz lacrymogènes !

Vite, un médicament !

A moins qu'il ne s'agisse d'une nouvelle piste pour créer un médicament ?

L'orthorexie a été décrite pour la première fois au début des années 2000 par un médecin américain, le Dr S. Bratman, comme « une obsession ou une fixation pathologique autour de la nourriture saine ».

Là où il y a « pathologie », il doit aussi exister un traitement, et un médicament.

Attendons-nous donc à ce que les Autorités de santé nous inventent bientôt un médicament contre l'envie de manger de la nourriture saine, remboursé par la Sécurité Sociale (le médicament, pas les bons aliments…).

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

ce serait drôle si ce n'était pas désespérant !...

Voir les commentaires

Science sans conscience....

27 Novembre 2013, 08:23am

Publié par pam

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » et du patrimoine génétique...

Ce propos rabelaisien, toujours d’actualité, s’étend-il au patrimoine génétique du vivant ?

Dr Marc VERCOUTERE

in Morphéus n°60 novembre 2013.

Parallèlement au « progrès technologique », il n’est plus une famille dans le monde entier qui ne soit touchée par les cancers, la stérilité, les malformations congénitales, les maladies neurologiques dégénératives, auto-immunes et immunitaires, quand ce ne sont pas les allergies respiratoires et digestives. Elles sont en forte augmentation depuis une trentaine d’années, tout comme les bénéfices des huit plus grandes compagnies pharmaceutiques. Elles-mêmes liées - mais n’est-ce qu’un hasard - aux fabricants de pesticides, de produits chimiques et d’organismes génétiquement modifiés ; le marché des produits pharmaceutiques progressant avec les répercutions sanitaires de la commercialisation de ces produits toxiques.

Des produits de synthèse, source de mutations génétiques et donc cancérigènes

Avec 76 000 tonnes de pesticides répandus sur son territoire, la France en est le premier utilisateur en Europe. Ces substances restent présentes dans toute la chaîne alimentaire depuis les fourrages jusqu’aux produits alimentaires issus des récoltes, les viandes, sans oublier graisses, beurre, lait, fromage, œufs ainsi que les eaux. En incitant, dès 1991, les cultivateurs dans les zones de captage de l’eau à se convertir à l’agriculture biologique, la ville de Munich en Allemagne a cependant considérablement réduit la pollution de l’eau potable et avec elle les traitements… Nobélisé et vanté comme produit miracle, le DDT a été interdit dans de nombreux pays au début des années 1970 après la reconnaissance de ses effets cancérigènes.

De très nombreuses substances chimiques, tels les pesticides organochlorés et organo-azotés, voire organophosphorés, certains détergents, les pilules contraceptives et le Distilbène, les plastifiants comme les phtalates, le bisphénol-A, les PCB …, se révèlent être des perturbateurs hormonaux capables d’altérer le génome. Ces molécules disséminées dans tous les milieux naturels déterminent une importante féminisation de la faune, voire même la flore. Chez l’homme, on observe ainsi une puberté de plus en plus précoce, une diminution régulière de la fertilité masculine et une fréquence accrue des cancers des testicules de la prostate et du sein.

Désherbant le plus vendu au monde depuis 1974, le Roundup de Monsanto est utilisé à raison de 10 000 tonnes par an en France. La « falsification routinière des données » lors des études de toxicologie réalisées avant homologation et commercialisation a permis de cacher un nombre important de morts chez rats et souris d’autant plus que ces études trop limitées dans le temps écartent systématiquement le rôle des adjuvants intégrés, lesquels agissent en synergie et amplifient leur toxicité…. Des études indépendantes ont pourtant montré que l’exposition à des herbicides contenant du glyphosate était responsable dans le monde agricole d’un doublement du risque de fausses couches et d’accouchements prématurés, de malformations génitales des enfants ainsi que du développement de certains cancers comme les myélomes et lymphomes (D.A. Savitz et al, 1997, Am. J. Epidemiol., 146, p.1025-1036. L. Gaspari et al ; (2011), Hum. Reprod., 26 (11), p. 3155-3162). D’autres études françaises ont prouvé que même à doses très diluées, le Roundup programme la mort cellulaire en quelques heures par les dommages générés aux membranes et à l’ADN (S. Richard, N. Benachour, G.E. Seralini, L. Gasnier).

Comme les radiations ionisantes, les radiations électromagnétiques parasites (REMP) sont également cancérigènes

Selon le rapport bioInitiative publié en 2012 reposant sur 1 800 études scientifiques « les preuves de risques sanitaires se sont considérablement multipliés depuis le rapport de 2007 ». Les REMP - micro-ondes et ondes radio - devaient être classées cancérigènes - en mai 2011, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) avait déjà classé toutes ces ondes comme « peut-être cancérogènes » - et les seuils d’exposition être globalement revus à la baisse.

Dès 1998, il avait ainsi été démontré que des radiations à des niveaux considérés habituellement comme inoffensifs, pouvaient augmenter le nombre de rupture d’un brun d’ADN, la prolifération de micro-noyaux cellulaires (étape pré-cancéreuse), ainsi que favoriser la prolifération de micro-noyaux intracellulaires, l’activation d’au moins trois oncogènes importants de l’ADN et entraîner la surproduction de protéines de stress (HSP70), mécanismes intervenant dans le stress oxydatif et le processus cancéreux (Dr R. Goodman, in Journal of cellular Biochemistry, vol 75, issue 3, 1999 et Vol 70, issue 3, 1998 ; vol 81 : p. 689-692, 2001) Ces REMP favoriseraient le développement de tumeurs cérébrales malignes (gliomes), de leucémies et de cancers du sein en perturbant la sécrétion de mélatonine et en bloquant son action oncostatique. Elles altèreraient le développement cérébral des fœtus et des nouveau-nés et favoriserait le développement de la maladie d’Alzheimer.

Elles ont en outre « la capacité d’augmenter sérieusement la toxicité des poisons nucléaires, des cytotoxiques et de tous les produits chimiques potentiellement toxiques ». L’altération du transport des ions calcium à travers la membrane cellulaire, ainsi que la concentration en calcium libre, jouent un rôle vital dans le cerveau et peuvent affecter à leur tour la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique favorisant la pénétration des poisons dans le cerveau (Cindy Duehring, EMFs Can Increase Chemical Uptake in the Brain, Medical and Legal Briefs, sept.- oct. 1995).

Elles provoqueraient, par ailleurs, un abaissement de la fertilité masculine et auraient même un impact néfaste sur le développement de l’autisme.

Des vaccins issus d’organismes génétiquement modifiés également mutagènes

Les techniques de l’ADN recombinant utilisées pour créer des organismes génétiquement modifiés, végétaux ou animaux, servent également pour fabriquer des vaccins à partir de recombinaisons effectuées chez les micro-organismes, soit par la construction d’organismes microbiens au patrimoine génétique chimérique ou par l’obtention de protéines antigéniques.

Si le risque de contamination directe par le virus de la maladie est éliminé, celui de la recombinaison du virus vaccinal avec des virus sauvages est bien réel sans possibilité d’en prévoir les conséquences. Un vaccin contre les rotavirus, responsables de nombreuses diarrhées à travers le monde, a été obtenu en associant des gènes humains à une souche simienne de rotavirus. Mis sur le marché aux Etats-Unis, il a été retiré en catastrophe en juillet 1999, quelques mois seulement après son autorisation, parce que des nourrissons vaccinés étaient atteints de diverticulose. Existe également le risque de dissémination de gènes dans une population animale ou humaine avec le risque de recombinaisons incontrôlables.

...

Des virus SV 40 et MMTV tous deux cancérigènes dans le vaccin de l’Hépatite B

...

Des fragments d’ADN du vaccin contre le cancer du col retrouvé dans les tissus

...

Le ROR - comme 26 autres vaccins - préparé sur du tissu de fœtus humain avorté

...

Dans un article publié dans le Journal of Immunotoxicology en mars 2011, Helen Ratajczak, a constaté que l’augmentation de l’incidence de l’autisme en 1995 correspondait à l’introduction de l’ADN humain dans le vaccin ROR. Pour cet ancien chercheur d’une firme pharmaceutique, « les causes documentées de l’autisme incluent des mutations génétiques et/ou la suppression des infections virales et l’encéphalite post-vaccinale. Par conséquent, l’autisme est le résultat d’anomalies génétiques et/ou une inflammation du cerveau. […] L’incorporation à l’homme de cet ADN vaccinal entraîne des recombinaisons homologues et au niveau du cerveau une inflammation chronique avec destruction des neurones ».

Qu’il s’agisse des pesticides, des OGM, des Radiations ionisantes ou électromagnétiques, des vaccins qu’ils soient génétiquement modifiés ou non, les autorités sanitaires occidentales, nous apportent trop régulièrement la preuve de leur insoutenable légèreté. Une réelle démocratie sanitaire doit enfin être instaurée, respectant les expertises contradictoires...

Dr Marc VERCOUTERE

voir l'article en entier dans :

Morphéus n°60 novembre 2013

Voir les commentaires

spirale...

27 Novembre 2013, 08:01am

Publié par pam

La quête sans fin.

« À chaque étape de l’existence humaine, l’être humain adulte avance dans sa quête du Saint Graal, de la manière de vivre tel qu’il le souhaiterait. À chaque niveau de sa quête, il croit avoir trouvé la réponse aux problèmes de l’existence. Pourtant, à sa grande surprise, il est consterné de découvrir que la solution n’est pas celle qu’il avait trouvée. Chaque niveau le laisse déconcerté et perplexe. C’est tout simplement qu’à chaque fois qu’il a résolu un groupe de problèmes, il en trouve un nouveau à la place. Sa quête est sans fin. »

- Clare W. Graves

spirale...

Voir les commentaires

rien à rajouter....

26 Novembre 2013, 07:24am

Publié par pam

finalement je rajoute !!

allez donc voir l'article d'hier sur le blog de Roland : "Mi iras limake". Terrifiant !

rien à rajouter....

Voir les commentaires

un Noël autrement ?

25 Novembre 2013, 09:21am

Publié par pam

je viens de découvrir un site de récup' pour Noël... ça m'a l'air vraiment intéressant :

www.reparonsnoel.org

je fouille, je farfouille... et je fais suivre !

bonne journée à tous et bons bricolages si vous fabriquez vos cadeaux !

pots de yaourt et vieux tissu = calendrier de l'Avent

pots de yaourt et vieux tissu = calendrier de l'Avent

une ballade en forêt et hop un beau sapin à suspendre et à décorer... ou pas

une ballade en forêt et hop un beau sapin à suspendre et à décorer... ou pas

un clou, un marteau et des boites de conserve...

un clou, un marteau et des boites de conserve...

avec des bouteilles plastique

avec des bouteilles plastique

Voir les commentaires

dangers réels et parano...

24 Novembre 2013, 08:14am

Publié par pam

Je lisais un bon article sur les dangers du bisphénol A, je m'apprêtais à le faire figurer sur ce blog.. et puis... ras-le bol des nouvelles anxiogènes, des listes infinies de produits dangereux, comportements abhérants, choix commerciaux et non éthiques... et j'en passe.

Or donc, et puisque quel que soit le sujet, grave ou anodin, c'est toujours la meilleure des solutions... changeons de point de vue. Comment pouvons-nous remplacer le bisphénol A dans notre quotidien ?

Vous vous rappelez la phrase de Coluche : "et quand on pense que si on en achetait pas ils n'en vendraient pas !"...

Donc fini les bouteilles en plastique, boites de conserve tapissées de résine époxy, les aliments conservés sous plastique (spécialement les produits gras) et tous les contenants alimentaires plastique.Choisissez les conserves en pots de verre, les liquides en bouteilles de verre (que vous recyclerez pour conserver soupes et autre). En plus comme dit Philippe Stark, puisque le pétrole va se faire de plus en plus rare et cher, gardons le pour des usages importants et dans les domaines où il n'y a pas de solution de remplacement.

dangers réels et parano...

Si vous connaissez encore des gens qui ont un micro-ondes, essayez au moins de les convaincre de ne plus y mettre d'aliments en boites plastique. De ne plus utiliser de film alimentaire et feuille d'alu : on peut couvrir avec une assiette, une soucoupe.

Et d'ailleurs tous nos vieux emballages nocifs, boites tuperware et autres trouvent un usage non toxique et très pratiques pour le bricolage. Faites le tour des placards, faites le vide, gardez tous les pots en verre et quand vous ouvrirez votre frigo, vous verrez tout ce qu'il contient, c'est plus appétissant et on oublie moins de trucs. Perso, je note la date sur le verre, et le feutre disparait au lavage, plus d'étiquettes ! Et c'est vite fait.

dangers réels et parano...

Et si vous avez encore des contenants de cuisson en alu envoyez-les se promener au jardin ou dans l'atelier ! pensez aussi à vous débarrasser de la bouilloire à l'intérieur plastique, du cuit vapeur en plastique (incroyable qu'ils aient eu même l'idée d'en fabriquer). Remplacez la vaisselle plastique des petits par de l'inox. Gardez les flacons de verre coloré (teintures mères par exemple) pour stocker les huiles alimentaires, sanitaires ou cosmétiques qu'il faut protéger de la lumière.

Bientôt Nöel ! si vous n'arrivez pas à convaincre vos proches qu'il n'est pas nécessaire d'attendre les lois d'interdiction des produits qu'on sait dangereux pour les jeter, recycler, remplacer, offrez-leur des alternatives ça va souvent plus vite que de rabâcher !

Marius (6 ans) proposait hier des apéros (sans alcool !!) à base d'eau pétillante (en bouteille en verre) un peu de jus de citron, quelques feuilles de menthe et un peu de sirop de menthe. Il a dit que c'était son mojito ! Le choix est infini et ludique !

dangers réels et parano...

Il est bien sûr bien plus difficile de remplacer le plastique dans la hotte du Père Noël que ce soit pour les jouets ou les consoles, jeux vidéos et autres.... on peut au moins limiter les dégâts si ce n'est en trouvant des alternatives au moins en faisant se laver les mains aux enfants plus souvent.

Outre les problèmes de santé causés par le bisphénol A, pensons aux réserves de pétrole, à la quantité de déchets non recyclés, au continent de plastique qui dérive dans le Pacifique Nord, aux nombreuses espèces d'animaux décimés estomac plein de plastique.

Et comme le colibri, faisons notre part....

Voir les commentaires

hospitalité, acceptation de soi...

23 Novembre 2013, 09:21am

Publié par pam

“ L’Église a cherché depuis des siècles à séparer les individus d’eux-mêmes. Les préceptes et les commandements ne sont que des outils pratiques pour maintenir les fidèles dans un sentiment de culpabilité. Les fautifs ne s’aiment pas et, ne s’aimant pas, ils cherchent une solution dans le culte, ils remettent leur âme entre les mains des officiants, des prêtres, des missionnaires.

- Je ne vois toujours pas le rapport entre l’Église et vous.

- L’acceptation de soi. Je ne me suis pas acceptée, comme tous ces gens qu’on pousse à se nier, à se réduire à des dogmes. J’ai payé très cher pour apprendre à ne pas me conformer à un modèle idéalisé de moi-même...

- Un amour sincère, fort, propose d’autres routes, d’autres choix. Si tu ne sais pas t’aimer, la route du voyage par la pensée te sera coupée. Tu te crois inférieure aux autres parce qu’ils ont réussi à découvrir les couloirs éthériques dès le premier jour de leur initiation, mais tu franchiras aisément des obstacles qu’eux mettront des années, des siècles peut-être à franchir. Les parcours humains ne sont jamais identiques et il n’y en a pas un qui soit supérieur ou inférieur aux autres.”

"Les guerriers du silence" de P. Bordage.

hospitalité, acceptation de soi...

“Pour Epicure, comme pour Sappho, l’amitié fournit la matière de toute intersubjectivité élective. L’amitié avec soi-même d’abord, car elle établit un préalable indispensable à toute théorie matérialiste et hédoniste de l’amour : ne pas se fâcher avec soi, ne pas entretenir de relations mortifères avec son intimité, ne pas célébrer  haine ou mépris dirigés vers sa chair, de pas être dégoûté de soi, ne pas laisser prise aux machines de guerre judéo-chrétiennes que sont le sentiment de la faute, du péché, l’empire de la culpabilité. Il salirait ceux qui, pour leur malheur, s’approcheraient de lui. Seule cette hospitalité avec soi rend possible l’hospitalité avec autrui. Seuls ceux qui s’estiment assez peuvent envisager l’estime de l’autre et la construction d’une amitié. L’amitié réalise la bonne distance. Elle accomplit la sécurité affective contre le reste du monde où triomphent l’insécurité, le risque et la brutalité. Qu’alors les corps s’agencent selon les formes de leurs caprices pour établir des forteresses ontologiques et des havres de paix éthiques.”

 

 Michel Onfray “Théorie du corps amoureux”  

hospitalité, acceptation de soi...

“La meilleure façon d’aimer les gens, c’est de ne pas avoir besoin d’eux. C’est l’amour le plus pur.”

“Impossible de prouver votre amour à quelqu’un qui en doute...."

"Ceux que vous aimez le plus, ce sont ceux que vous pourrez le moins aider. Vous serez vaincues par la similitude de votre propre sang... Mais si l’amour est fort et pur il peut surmonter tous les obstacles.”

“Chacun de nous vit dans un univers séparé, un univers que nous avons rêvé si fort que nous le faisons exister. Nous aimons les gens quand leur rêve coïncide avec le nôtre, de même que deux dessins découpés se superposent exactement. Mais les rêves ne sont pas aussi statiques que des papiers découpés ; tôt ou tard, ils changent de forme, causant malentendus, solitude et perte de l’amour.”

Divakaruni in “La reine des rêves”.

hospitalité, acceptation de soi...

Voir les commentaires

1 2 3 > >>